RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia) Ven 31 Oct - 0:45

Une fois n'est pas coutume, Rumplestiltskin, alias Mr Gold, se trouva dans sa boutique, seul. Ce n'était pas si dérangeant au fond, eh bien, peu de personnes dans Storybrooke ne désiraient le voir de toute façon, pour acheter quoique se soit. Des babioles de ses vieilles collections, des choses qui leur appartenaient au fond, ils pouvaient tout aussi bien se servir mais, ils avaient bien trop peur de le faire justement.

Peu importe, pourquoi en ce jour de pluie, s’inquiéter de la vie des autres habitants de la forêt enchantée, alors, que ce temps pouvait être utilisé pour se pencher sur quelques problèmes plus importants. Comme par exemple le cratère au milieu de la rue, le petit homme y avait bien envoyé une boule lumineuse, volante, au fond, mais, n'avait pas trouvé de fond ou plus précisément, sa chère petite boule avait tout bonnement disparu.

De ce fait, l'homme avait préféré se plonger dans de vieux grimoires, afin de chercher exactement ce qui pouvait bien se cacher au fond, des créatures des abysses, des montres, des spectres, ce genre de choses pas tout à fait sympathique en vrai.

Ainsi profitait-il de sa solitude pour se lancer dans ses recherches, en écoutant de la musique classique si vous plais, après tout, le magicien était un homme raffiner. Du thé également était près, fumant dans sa tasse, quelques petits gâteaux posés dans une petite assiette à côté, somme toute, des ingrédients indispensables pour passer un agréable après midi. De plus, quoi de plus bon que d'entendre la pluie crépité contre les murs lorsqu'on est bien au chaud à l'intérieur ?

Plonger dans ses recherches, Gold s'autorisa tout de même à avoir une petite pensée pour sa chère Belle, la jeune femme devant se trouver dans sa bibliothèque adorée. La jeune femme aimait tellement les livres, les aimait elle plus que lui ? Une très bonne question, sur laquelle heureusement il n'alla pas se pencher (parce que'au final, c'était absurde non ?). Un chapitre très intéressant de son vieux livres traita d'une légende, sur une certaine créature, plus puissante que n'importe quel sorcier, même lui, c'était très curieux, cela le titilla. Non pas que l'homme se santa particulièrement jaloux, après tout ce n'était qu'une légende dans un vieux grimoire écrit en elfique, pourquoi s'en faire ?

Cette chose ne vivait pas dans la fosse, précisément dans ce monde, si ?

Quoi qu'il en soit, cela le fascina tant, que le petit homme se plongea entièrement dans la lecture de ce mythe, oubliant le monde extérieur, ne ressentant alors que le vieux papier sous ses doigts, ne sentant que l'odeur de poussière antique, n'entendant que le son de sa voix lisant les lignes dans sa tête.

Cela lui arrivait régulièrement, de se perdre ainsi dans un vieux grimoire ou se perdre en réparant une petite mécanique comme une horloge par exemple, se perdre en rêveries, trop absorber par son travail, sa lecture. Cependant, cela ne l'empêcha pas de prendre sa tasse de thé et, de la porter à ses lèvres, notant distraitement que la boisson était bien trop chaude, brûlant sa gorge lorsqu'il avala. Cela le fit toussé, pleurer presque, il se traita d'idiot plusieurs fois. Son corps n'était plus tout à fait le même que dans leur ancien monde, plus fragile qu'auparavant, ayant plus de défauts, parfois la peau écailleuse lui manquait, cela lui conférait quelque chose de spécial. Cela dit, il devait être plus agréable à embrasser désormais, n'est ce pas.

En attendant, le petit homme jura, reposant sa tasse un peu trop brutalement sur son bureau, lorsqu'il crut entendre un bruit provenant de sa porte d'entrée. Quelqu'un avait-il décidé de braver la pluie pour venir à sa rencontre ? Cette personne désirait elle faire un deal ? Oh, intérieurement le magicien l'espérait en effet, cela faisait un petit bout de temps qu'il n'avait pas conclu de deal.

C'était une honte car, il adorait tellement faire des deals, un vrai petit péché mignon. De ce fait, l'homme se leva, referma très délicatement le vieux livre, se prépara à rencontrer ladite personne. Il s'avança donc vers la pièce principale, seul le bruit de sa canne sur le sol indiquait à quiconque se trouvant là, qu'il se déplaçait un bruit régulier, répétitif. Cela ne prit que peu de temps avant qu'il n'arrive à son rideau, l'écarte et, s'exclame :

« Que me vaut le plaisir de cette visite ? »
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia) Sam 15 Nov - 14:21

Je détestais cette nouvelle façon de vivre. Je manquais de forêt, je manquais d'eau, … J'avais l'impression de ne plus être moi. Il n'existe pas de sentiment plus désagréable que ce dernier. Moi qui avais haï les humains, être de mensonge et de trahison, me voilà piégé au milieu d'eux. Horreur. Je pouvais au moins toujours compter sur mes pouvoirs et capacités d'Ondin. Mais à quoi pouvait-elle bien me servir ? C'est l'esprit bien lourd que ce matin je me dirigeais vers le ruisseau de la forêt. Je laissais glisser ma robe sur le sol humide. Je ne craignais ni le froid ni la chaleur. Pas même la pluie qui semblait terroriser les habitants depuis plusieurs jours. Je fermais les yeux et m'immergeais dans cette eau glacé jusqu'à disparaître totalement de la surface. J'étais une ondulation parmi les autres. Les flots caressèrent ma peau. Je me sentais plus vivant que jamais. Pas un bruit. Le silence complet. Je me ressourçais ainsi pendant quelques minutes. Je finis par quitter mon havre de paix. D'un geste de la main, l'eau quitta chaque parcelles de peau pour s'infiltrer dans un sol déjà détrempé. J'enfilais ma robe, remontais la fermeture éclair dans mon dos, enfilais mes chaussures et reprenais le route de la ville.

Les rues étaient calmes. Le peu de passants que je croisais se ruaient chez Granny ou dans les différentes échoppes jonchant la rue la plus animée du coin. Je ne pressais pas le pas, préférant flâner et profiter de la pluie. Des gouttelettes n'avaient jamais tué personne, elles étaient plutôt sources de vie. Peu d'humains étaient capables de le comprendre. Je chassais cette idée comme l'on chasse une mèche de cheveux. Comment allais-je pouvoir occuper le reste de ma journée ? Mon regard se posa sur l'une des petites boutiques… Rumplestilskin. Un bon moyen d'en savoir plus sur les dernières nouveautés. Particulièrement sur les récents événements. S'il y avait un moyen de retourner dans la forêt enchantée, je voulais être au courant. Je poussais la porte vitrée avec un petit sourire sur le visage. Les étagères étaient pleines d'objet en tout genre. Une véritable caverne d'objets enchantées. Je posais mon regard sur ce bazars que l'on pourrait qualifier d'organiser étant donné que leur propriétaire était capable de trouver ce que vous cherchiez en une fraction de seconde. D'ailleurs celui-ci se fit entendre.  « Un plaisir réellement ? » lançais-je dans un éclat de rire cristallin.  « Je peux ici apercevoir vos talents de menteur. » Trêve de bavardage. Je m'approchais du comptoir et m'appuyais ce dernier.  « Des nouveautés ? » Il savait parfaitement de quoi je parlais. Si quelqu'un était au courant de quelque chose c'était bien lui.

Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia) Lun 24 Nov - 0:44

Ainsi, c'était une jeune femme qui vint lui rendre visite mais, pas n'importe quelle jeune femme :

Octavia, il la connaissait, une femme attacher à l'élément liquide, une femme détestant les humains, quelle ironie qu'elle en soit une désormais. Le petit homme lâcha un rire, un sourire s'étalant sur ses lèvres, il répondit d'une voix goguenarde :

« Voyons, vous penser vraiment que je ment ? Quelle mauvaise langue faites vous, je suis capable de sociabilité quand l'envie m'en prend ! »

Cependant, elle était venue pour une raison précise, elle demandait des réponses. Malheureusement le petit homme n'était pas réellement capable de lui répondre, un cratère, quelque chose se cachait au fond, il ne savait quoi, c'était tout ce qu'il savait. Oh, bien sur, le magicien se sentait horriblement frustré mais, que pouvait il faire d'autre ? Carrément plonger dans le trou ? Ce n'était pas vraiment son genre que de prendre des risques inconsidéré, de plus, quelle idiotie cela serait, étant donner qu'un monstre plus puissant que lui pouvait s'y cacher. De ce fait, il n'avait rien de plus à dire à la jeune femme, sauf l'invité à boire du thé, ce qu'il fit sans aucune arrière pensée :

« Ma chère, j'aurais aimer en savoir plus sur se qui se passe dans cette satanée ville, semblerait qu'une entités désire nous rendre visite. Je ne sais trop quoi y penser, sauf que cela pourrait s’avérer dangereux, bien qu'intéressant, j'ai bien essayer d'en percer le secret, ce n'est pas une tâche facile. Peut être voudriez vous, vous joindre à moi ? J'ai du thé pour nous deux, nous pourrions passer du bon temps ensemble loin des autres idiots de la ville, rien que nous deux, avec du thé et des biscuits. C'est une offre sans condition, prenez là ou non, je ne vous oblige en rien. »

Cela dit, Gold retourna dans l'arrière boutique, tournant le dos à la nouvelle venue sans plus de cérémonie. Il était prêt à retrouver son thé ainsi que sa musique classique qui d'ailleurs, n'avait jamais été éteinte, offrant une certaine atmosphère à la boutique. Octavia était libre de choisir, rien ne l'empêchait de partir, surtout que la pluie devait lui plaire, tant d'eau tomber du ciel, une telle aubaine. Tranquillement, l'homme se ressaya, reprenant son  grimoire en main, se demandant comment Octavia allait réagir, peut être en bien, peut être mal, elle devait être en manque d'information pour venir jusqu'ici.

Pourquoi aujourd’hui ? Pourquoi pas avant ? C'était une bonne question, auquel il ne pouvait répondre lui même. D'un geste désinvolte de la main, Gold fit apparaître une deuxième tasse ainsi qu'un peut plus de thé dans théière. La boisson resta chaude, elle resterait chaude le temps que la jeune femme décide de ce qu'elle voudrait faire. Gold se sentait d'âme généreuse, se sentait pas d'âme a obliger les gens à faire quoique se soit. D'une voix forte, il s'exclama sur le ton de la plaisanterie :

« Vous pouvez venir, je n'ai pas pour habitude de manger d'anciennes ondines, ni même d'enfants, malgré ce que les légendes racontes »

Oui, les histoire à son sujet avaient tendance à le présenter comme le plus horribles des monstres ...
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia) Mer 31 Déc - 11:13

Si quelqu'un avait des réponses c'était bien cet homme. Je ne doutais pas de ses compétences en magie et d'autres choses mystérieuses mais cette fois les choses étaient différentes. Aucun de nous n'avait vu pareil événement par le passé. Je voulais rentrer chez moi. J'en avais assez de cette vie d'humaine. J'avais besoin d'eau, de grande forêt… Pas d'être enfermé dans une ville. Je levais les yeux au ciel à sa remarque.  « Je suis donc tombée dans un bon jour. » Je ne tardais pas à rentrer directement dans le vif du sujet. J'étais ici pour une seule et unique raison. Malheureusement l'homme ne fut pas pas en mesure de répondre à mes questions. Je soupirais lourdement.  « Rien de nouveau donc... » Peu désireuse de m'éterniser dans une conversation sans grand intérêt, j'allais tourner les talons lorsqu'il me proposait de boire un thé. Je plissais les yeux. Je n'étais plus vraiment habituée à ce genre d'exercice. Mais je serais bien idiote de refuser l'invitation. Je passais pas mal de temps seule et avoir un peu de compagnie loin des autres habitants de la ville ne me déplairait certainement pas.  « Avec plaisir. » Mister Gold me tournait le dos sans vraiment prêter attention à ma réponse. Je ne lui en tenais pas rigueur et ne m'en vexais pas. La musique classique résonnait dans l'arrière boutique. Je n'y avais pas vraiment prêté attention en entrant. J'aimais assez ce genre de mélodie, me rappelant un autre temps où je pouvais virevolter comme toutes les jeunes femmes de mon âge dans des robes aux tissus volant. L'atmosphère était très différente. Beaucoup plus tranquille. Le regard n'était pas accroché par les nombreux objets de la boutique principal. Pourtant il y avait là toujours des curiosités.

Je m'imprégnais des lieux, regardant autour de moi avec curiosité. Je ne sourcillais pas en le voyant utiliser la magie. Peu m'importait. J'avais l'habitude d'y être consacré, et puis n'étais-je pas moi-même une créature aussi magique que fantastique ? Je faisais un pas vers lui alors qu'une tasse de thé apparaissait. Il prenait la parole. Je levais les yeux au ciel avant de laisser un petit sourire se dessiner sur mon visage :  « Les légendes racontent beaucoup de chose afin de nous permettre un peu de tranquillité.Je n'ai guère l'habitude de noyer toute personne s'approchant un peu trop près de moi… Bien que... » Si les Ondins étaient peu connus… Ceux qui avaient déjà croisé leurs chemins avaient des tas de choses à raconter… Mon peuple était craint. L'homme est destructeur. Nous protégeons nos domaines. Je prenais place sur le fauteuil à disposition et saisissais une tasse de thé.  « Quelles sont les nouvelles de la ville ? Sont-ils toujours en train de chercher une cause naturelle ou ont-ils enfin compris ? Je pencherai pour la première solution étant donné que je n'ai encore vu personne descendre dans le trou. » Je buvais une gorgée de thé.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia) Mar 3 Fév - 1:27

Elle lui demanda des nouvelles de la ville, de ce que pensais les habitants de cet affreux cratère dans la rue. Oh, sans en avoir parler autour de lui, le petit homme avait entendu quelques rumeurs ainsi que quelques folles hypothèses. Bien entendu, la première était cause naturelle, cependant d'autre pensait que ce fut un passage pour la forêt enchantée ou encore un autre monde, peut être plus ténébreux que celui dans lequel ils étaient déjà coincé. D'autre, pensait comme lui, qu'une créature sans nom ce cachait au fond, une bête que personnes n'avaient envie de connaître ou approcher.

D'autre encore avait tout simplement rejeter la faute sur sa personne, clamant haut et fort, qu'il faudrait l'arrêter avant qu'il ne détruise toute la ville. Gold savait que la plupart du temps, les gens ne disaient pas cela à porter de ses oreilles mais, parfois, certains se montraient imprudent ou tout bêtement « courageux », cela dit, il n'avait pas relever. Il ne voyait pas pourquoi il l'aurait fait, cela lui importait peut de ce que les gens pensaient de lui, sauf bien entendu si les dites personnes étaient Belle ou son fils perdu. Peut importe, ayant bue une gorgée de son thé, le magicien répondit donc tout simplement :

« Oh savez, lorsqu'une foule est à la fois en colère et, effrayer, elle raconte n'importe quoi. Vous avez raison sur les deux points cependant, certains pensent que c'est un événement d'origine naturelle, comme d'autres, dont moi, pense qu'une créature se cachent au fond. Mais, on entend toutes sortes de choses, beaucoup aiment à dire que c'est moi l'origine de ce cratère. Imaginez vous donc, je deviens encore une fois le monstre destructeur de la ville, quelle bande d’ingrats. Ils sont contradictoire, à lancer des rumeurs horrible à mon sujet et, venant à ma rencontre pour demander des services.

Je suis humain, je l'ai toujours été néanmoins, je vous rejoins quand vous dites que vous les détester, l'être humain est malheureusement très idiot lorsqu'il s'y met. Quoique, même si je trouve tout ça franchement imbécile, je ne m'inquiète pas, ils peuvent dire tout ce qu'ils veulent, personne ne peut m'atteindre. Sauf, cette bête au fond du cratère, j'ai penser plusieurs fois à y descendre ou tout simplement envoyer quelque chose au fond qui nous montrerait ce qu'il s'y passe. Seulement, je crains qu'en faisant cela, je ne réveille la bête et, que celles ci décide de finir son travail. A moins que, ce ne soit une créature intelligente, à partir de là, nous pourrions peut être passer un pacte avec elle.

Après tout, n'est ce pas une façon civiliser que de gagner un alliée ? Surtout si c'est un être capable de nous faire passer entre les mondes. J'ai encore une mission à accomplir ici mais, cela pourrait grandement vous intéresser, je n'ose imaginer ce que vous ressentez à être enfermer dans la peau d'une femme humaine. Je pourrais peut être vous rendre votre ancienne forme or, cela ne vous rendra pas votre ancien lieu de vie je le crains. Que penser vous de tout ça ? »


Il bu une autre gorgée de son thé, laissant l'occasion à la jeune femme de s'exprimer à son tour. En dehors d'eux, la boutique était calme et, Mister Gold commença à vraiment apprécier la présence d'Octavia. Après tout, il n'y avait pas grand monde dans cette ville avec qui il pouvait jouir d'une intéressante conversation.

Sauf Belle bien entendu, sauf qu'il ne pouvait décemment pas être tout le temps avec elle, il devait respecter son envie d'intimider, de liberté. Regina, pouvait être d'agréable compagnie parfois, d'ailleurs, il se demanda ce qu'elle en pensait du cratère ...
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia)

Revenir en haut Aller en bas
 

Venez donc vous joindre à moi, pour le thé (Pv Octavia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Excursion de chasse [PL : Venez-vous joindre quand vous voulez!]
» [Sondage] Vous étudiez en quoi ?
» Quoi de mieux pour se retrouver qu'une bonne baston ? ( Gaetano )
» Venez vous amuser avec moi !!
» D'où venez vous???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Les Anciens Rps-