RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 WENDY + You just don't believe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: WENDY + You just don't believe Sam 6 Sep - 18:50



Wendy Darling


Bonjour tout le monde. Je m'appelle Wendy Darling. Ce nom ne vous dit peut-être rien mais il fut un temps où l'on m'appelait Wendy comme dans Peter Pan. Sinon j'ai 16 ans physiquement et je vis à Neverland. En savoir plus sur ma vie ? Et bien je peux vous dire que je suis Célibataire et que je suis également maman des garçons perdus. On me dit souvent que je ressemble à Rosie Tupper mais ce n'est qu'une question de point de vue. Oh j'allais oublier, je prends je crédites : Tumblr

Il fut un temps où Wendy était d'une douceur incroyable même pour une jeune fille de son âge. Elle était l’archétype même de la jeune femme parfaite du début du XXème siècle. Il suffisait d'entendre la douceur de sa voix pour comprendre à qui l'on avait à faire. C'était une demoiselle rêveuse, débordant de compassion, peut-être même un peu trop parfois. Son imagination était débordante. C'était l'époque où grandir n'était même pas envisageable. Mais depuis qu'elle est sur Neverland, Wendy a apprit à se protéger. Elle a perdu énormément de sa naïveté et elle est devenue une vrai femme à part entière. Elle passe son temps à s'occuper des blessures des enfants perdus et à traîner dans la forêt. Elle a perdu une partie de son étincelle. Elle a développé de la fougue, de la force... C'est quelqu'un de fort sous ses airs de femme faible.

Code:
TUPPER Rosie [color=firebrick]○[/color] Wendy Darling

Code:
[color=firebrick]°•.[/color]Wendy Darling


the story



Londres, 1902

« Si vous n'allez pas vous coucher, je ne vous raconte pas d'histoire ! » Immédiatement j'entendis des pas rapides dans l'escalier. J'eus à peine le temps de fermer la fenêtre de la chambre qu'ils étaient déjà dans leur lit, prêt à écouter une énième histoire. C'était notre petit rituel du coucher. J'allais m’asseoir sur le lit de mon plus jeune frère lorsque je vis les peintures sur son visage.  « Michael qu'as-tu fait sur ton visage cette fois ? » J'attrapai une serviette et lui essuyais le visage en profitant pour l'embrasser sur le sommet du front. Lui voulait être un indien alors que John rêvait de piraterie. Mes histoires tournaient toujours autour de ces individus.  « John range moi ce chapeau. Ensuite je commencerai. » Aussitôt dit, aussitôt fait. Je commençai mon récit mais rapidement leurs yeux se fermèrent. Je les embrassai comme une petite maman avant de m'asseoir à la fenêtre. Rapidement le sommeil me gagna à mon tour.

Ce jour-là il n'y avait personne à la maison en dehors de moi. Je préparai un peu de thé dans la cuisine lorsque j'entendis Nana se mettre à aboyer. Je me dirigeai dans le salon immédiatement sans réfléchir. Je fus surprise d'y trouver quelqu'un, l'adrénaline se répandit en moi et j'attrapai une statuette, prête à me défendre. Sincèrement je peux vous dire que je n'aurai pas vraiment été capable de m'en servir contre qui que ce soit. Mais c'était ma protection en plus de notre chienne. Face à moi se trouvait un jeune garçon qui était habillé très pauvrement. Il s'était jeté sur l'une des brioches posée sur la table. Le pauvre avait faim. N'écoutant que mon bon cœur, je lui tendis les autres brioches. C'est ainsi que je rencontrais pour la première fois Baelfire. Je l'hébergeais secrètement à la maison dans l'un des murs de la chambre qui pouvait être aménagé en quelques sortes. Je le nourrissais et m'occupais de lui. Personne n'était au courant. Mais cette activité me prenait plus de temps et j'en consacrais moins à mes frères qui finirent comme mes parents par s'en rendre compte. Ma mère était quelqu'un d'incroyable comme mon père. Ils étaient foncièrement bons et ils lui permirent de rester ici. J'avais un nouveau garçon à m'occuper.

Un soir, j'attendais tranquillement à la fenêtre. Une ombre était venue nous rendre visite. Elle apportait avec elle de la magie et du rêve. Je lui avais fait confiance. Lorsque Bae le découvrit il fut beaucoup moins ravi que nous. Il m'expliqua que la magie était néfaste. Il me demanda de lui promettre de ne plus jamais lui ouvrir la fenêtre... Ce que je fis pendant un temps mais la curiosité finit par me rattraper. J'ouvrai la fenêtre et l'ombre se propagea dans la chambre. Bae fut réveillé. Il tenta de me mettre en garde mais j'avais envie de croire en mes rêves. Je m'envolai avec celle-ci. Le monde de l'ombre était loin d'être celui que j'avais imaginé ! L'endroit était magique la journée, du moins j'en eus l'impression mais la nuit les choses étaient différentes. On me renvoya chez moi. Il ne voulait que des garçons et non une fille. Je revins en pleurant, l'ombre avait dit qu'elle allait revenir, elle allait revenir prendre mes frères et les emmener dans ce pays sans adulte. Je ne savais que faire. Bae voulait protéger notre famille et était prêt à combattre l'ombre mais les choses ne se passèrent pas comme prévu. Il fut emmené à la place de mon frère.

La culpabilité commença à me ronger comme le pire des fléaux. Je passais mes nuits à la fenêtre à attendre son retour. La routine avait reprit sa place. Mes parents avaient fini par cesser de chercher ce jeune garçon qu'ils avaient accueilli. Pour la police les choses étaient claires, il avait profité avant de se sauver. Mais ils avaient tort ! Chaque nuit je priais l'ombre de revenir et de m'emmener jusqu'à lui. Elle revint un soir. Bae avait disparu et elle voulait le retrouver. J'étais la personne qui le connaissais le mieux... Je devais l'aider ! J'étais prête à la suivre. Je le suivis. Je n'entendis pas Michael hurler, je ne vis pas cette une autre personne.

Neverland, Le pays imaginaire

Ma vie était différente là-bas. Mes journées étaient au début rythmées par la recherche de Bae et par les soins que je prodiguais aux enfants perdus. Ils avaient besoin d'une maman en quelque sorte. Je jouais le jeu, tentant de les consoler la nuit. Je compris assez rapidement que je n'étais pas une invitée ici mais bien une prisonnière. Il me fallut du temps pour me rendre à l'évidence. Peter Pan comme les autres enfants n'étaient pas une famille à part entière. J'allais passer le reste de mes jours ici, sur cette île maudite. Mes parents comme mes frères étaient devenus des images au loin sans grande signification. Je ressentais tellement de tristesse. Je me contentais de faire ce que l'on attendait de moi. En perdant l'espoir, je me perdais moi-même.  

Doucement je me forçais à apprécier cette vie. Doucement ma famille devint un vague souvenir, presque un rêve. Ils ne me manquaient plus autant qu'avant. Je m'occupais des blessures des enfants perdus et tentais de me trouver une place. Je gardais toujours l'espoir de pouvoir m'échapper un jour ! Je cherchais une solution... j'y arriverai !



 

behind the computer




Je me présente, je m'appelle Laure mais on me connait plutôt sous le nom de Wolfy et je suis âgé(e) de 21 ans. J'ai trouvé Nom du Forum sur une partie de mon cerveau et je le trouve Super. Pour finir, je vous aimes *-* .


créée par sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
 

WENDY + You just don't believe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Clara / Wendy / Sylvette] Dans leur chambre
» presentation wendy
» Petits mais puissant ! ♥ [PV Wendy]
» Carnet de Wendy Darling
» Bouffez le lui ! { Wendy & Davy }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Anciennes présentations-