RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 43
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Ven 7 Oct - 14:27




◆ Entrevue et abus de pouvoir ¹
Ft. Regina Mills (The Evil Queen) et Elsa d'Arendelle

「RP Flashback : bien avant la malédiction de Regina, alors qu'elle cherchait divers alliés pour mener à bien son projet. Déroulement par miroirs interposés. 」


A l'aube d'un nouveau conte, il me fallait rassembler toutes les ressources nécessaires pour que ce dernier puisse pérenniser, une fois couché sur le papier. Si par mégarde, un élément manquait ou s'avérait trop peu fiable, cette grande page de l'histoire perdrait de son panache et à terme, sombrerait dans l'oubli. Beaucoup d'entre-elles mériteraient un tel sort, et pourtant ces romans de héros et de royale noblesse continuent à se transmettre aux générations les plus jeunes, pour mon plus grand désespoir. Et afin que cette détestable tradition cesse, il me faut y mettre de l'ordre.
Ce que je m'apprête à faire, justement.

Mon cœur désormais assombri par la haine et la soif de revanche me souffle de noires idées, qui étrangement, me poussent vers des contrées aussi blanches que celle dont je maudit le Nom. Arendelle, pays où la Neige y est souveraine... est-ce là un signe du destin ? Trouverais-je le soutient que je convoite pour qu'enfin, justice soit faite ? Je ne doute pas de dans un tel royaume, le cœur de la jeune Reine qui le dirige soit de glace lui aussi. Mais je tiens là ma chance, car des cœurs, j'en ai saisi souvent. J'en ai détruit beaucoup également : des passionnés, des fougueux, des malades et des brisés d'avance... Un cœur froid ne me fait pas peur. Si pur soit-il, il ne faut pas oublier qu'il n'y a pas de lumière sans ombre et cette fille du gel n'y fait pas exception. J'ai bon espoir de rallier cet esprit jeune et influençable à ma cause. De son plein gré ou non.

Chaque royaume a ses secrets, ses légendes, et ses souvenirs que l'on aimerait cacher à jamais. C'est pour le bien de nos contrées, et aucun doute que ma malédiction sera vue comme une aubaine par chaque souverain. Une opportunité d'effacer les actes manqués et de reconstruire son autorité sur des bases saines et solides. De plus, la solitude au pouvoir est une force, c'est vrai. Mais de savoir qu'un allié attend, dans l'ombre peut avoir quelque chose d'attirant et de réconfortant. Un aspect que la Reine d'Arendelle ne manquera pas d'apprécier, j'en suis certaine.

D'un geste théâtral, je fis apparaître mon miroir magique dans lequel je regardais mon reflet quelques instants avant de le convoquer : "Miroir, Miroir, montre-moi cette Reine de glace si effrayée qui demeure invisible aux yeux de ses sujets. "
Le pâle visage aux traits émaciées acquiesça avant de disparaître dans une brume opaque et sombre...



© Truth.

_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Sam 8 Oct - 16:02


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Regina the Evil Queen -

△ Entrevue et abus de pouvoir △

    Des rumeurs s'étaient élevées dans le royaume de l'hiver éternel, des rumeurs venant des lointaines contrées du Sud, le pays des brumes. Des rumeurs rapportées par quelques commerçants et autres voyageurs, eux qui représentaient les rares contacts entre Arendelle et les autres royaumes. Il paraîtrait qu'une Reine, la dite Evil Queen serait sur le point d'anéantir les fins heureuses de ceux qui l'avaient mis en disgrâce. Les rumeurs parlaient d'un sort terrible, mais la Reine des Neiges ne s'en préoccupait pas vraiment. Après tout, ce n'était que des rumeurs et ces contrées étaient si lointaines … cependant, elle devait s'assurer que, quelque soit les plans de cette Evil Queen, cela ne porterait pas préjudice à son royaume. Elle songeait envoyer son oncle en reconnaissance diplomatique afin d'en apprendre plus. Il était hors de question que Arendelle prenne un quelconque partie dans cette histoire, cela faisait bien longtemps que la paix régnait grâce à l'intransigeance de la reine qui se tenait hors de tout conflit politique extérieur et elle tenait à ce que cela reste ainsi. Elle devait protéger son peuple … ainsi que son fils.

Ce jour là, elle s'était retirée dans ses appartements et s'était faite apporter une tasse d'un bon chocolat bien chaud couronné de crème fouettée. Elle dégustait sa boisson en regardant par la fenêtre qui donnait sur la cours où s’entraînait son prince. Il avait grandi si vite … il était déjà fort. Et elle avait tellement peur qu'il vieillisse plus vite encore … A l'approche de l’anniversaire de la disparition de sa sœur cadette, dont elle ne parlait plus depuis ce jour maudit, elle était toujours maussade. Alors, elle ne sortait presque plus de ses appartements et ses serviteurs devaient deviner ce qu'elle désirait sans qu'elle n'ait à l'exprimer par des mots. Dans cette période, elle pensait au temps qui passe et qui emporte tout ce qui l'entour et qu'elle chérie … Et la neige tombait silencieusement du ciel comme les larmes sèches qu'elle ne pouvait plus verser.

Son regard bienveillant ne quittait pas son prince des yeux. Les seuls cours qu'il n'avait jamais rechigné à suivre étaient ceux-ci, l’escrime et les arts martiaux et cela se payait aujourd'hui. Il était si fort et comme beaucoup d'homme de son rang, il était attiré par l'action de la guerre, ce qui effrayait sa reine plus que tout, elle qui avait une peur maladive à l'idée de le perdre à cause du temps, il ne manquerait plus que les affres de la guerre le lui arrache prématurément. C'est pourquoi elle devait préserver la paix en son royaume …

Elle avait presque fini sa tasse quand, du coin de l’œil, elle crut remarquer une sorte de lumière bleutée émaner d'un des grands miroirs ouvragés de sa chambre. En tournant la tête, elle put constater sans se laisser surprendre que quelque chose était bel et bien apparu dans le cadre … un visage. Plus rien ne semblait pouvoir la surprendre en ce monde et elle pensait déjà savoir qui était responsable de ce phénomène. Elle avait entendu parler des habitudes et des pouvoirs particuliers d'une certaine reine du pays des brumes …

— Votre majesté, je suis le miroir magique de sa majesté Regina. Ma reine désirerait s'entretenir avec vous.

Elsa l'observait calmement, comme si ce phénomène était le plus naturel du monde. C'était donc bien cette fameuse Evil Queen qui cherchait à la contacter … Elle était plutôt surprise de cette démarche et elle était très curieuse de savoir ce qu'elle pouvait bien vouloir. C'est sans doute pour cette raison qu'elle ne prit pas compte de l’indécence de s’introduire ainsi dans ses appartements personnels. Elle posa sa tasse sur une petite table d’appoint et se leva avec la grâce qui incombait à une reine avant de s'approcher du miroir. Le visage blafard avait disparu pour laisser place à la silhouette d'une brune vêtue de noir, parfaite antithèse de la reine des neiges, blonde vêtue de blanc. Elle commençait à croire que le noir était la couleur de toutes personnages vivants au sud.

— Mes hommages, reine Regina … ou devrais-je dire Evil Queen ? Si ce titre ne vous est pas inconvenant. Que me vaut l'honneur d'une telle … manifestation ?

La jeunesse apparente de la reine des neiges faisait oublier à beaucoup son âge réel et comme elle n'en faisait pas grand cas, de nombreux royaumes l'ignoraient même complètement. C'était un avantage pour elle qui avait appris à puiser une grande forte dans cette habitude qu'on avait de la sous-estimer. Elle préférait donc jouer les ignares pour le moment, feignant d'ignorer tous des rumeurs sur les plans de la reine diabolique. Cependant, son regard trompait rarement, il avait l'assurance d'une souveraine d'expérience, la dureté du diamant aussi froid que la glace.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 43
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Ven 30 Déc - 1:09




◆ Entrevue et abus de pouvoir ¹
Ft. Regina Mills (The Evil Queen) et Elsa d'Arendelle

「RP Flashback : bien avant la malédiction de Regina, alors qu'elle cherchait divers alliés pour mener à bien son projet. Déroulement par miroirs interposés. 」


Le reflet de l'homme -qui fut jadis mon plus loyal sujet- s'était évaporé depuis de longues secondes déjà, parti délivrer mon appel impérial par-delà les limites de mes contrées.
Je ne savais à quoi, et surtout à qui m'attendre. Les rumeurs vont bon train concernant cette jeune héritière. Paix, richesses, jeunesse éternelle...de biens grandes éloges pour une si petite personne. Avec le temps, j'ai appris à me désintéresser et à ne pas accorder de crédit aux messes basses de ce genre. On ne bâtit pas de légende avec des bruits et des fables de village. Ce sont nos actions et toute la notoriété qui en découle qui marque à jamais les pages de l'Histoire. Aussi, j'attendais de voir de mes propres yeux ma correspondante.

Cette dernière ne tarda d'ailleurs pas à se présenter.
Comme je l'imaginais : des traits fins et jeunes sous une longue chevelure blonde. Le teint aussi pâle que la cape qu'elle arborait, elle semblait ainsi manquer de relief. Comme une esquisse que l'on aurait à peine tracée et qui peinait à s'établir dans le reflet du miroir.

— Mes hommages, reine Regina … ou devrais-je dire Evil Queen ? Si ce titre ne vous est pas inconvenant. Que me vaut l'honneur d'une telle … manifestation ?

Je décidais de ne point relever le soupçon de parti-pris concernant le titre qui, ces temps-ci, m'était devenu familier. Si les plus rebelles de mes sujets se plaisaient à m’affubler de ce titre, il me paraissait passablement déplacé, pour une première entrevue, de le suggérer. Je la jugeait quelques instants sans pour autant le lui faire remarquer. Si j'avais forcé cette rencontre, c'est que son aide était réquisitionnée et il aurait pu être malheureux d'envenimer les choses à ce stade de nos relations territoriales naissantes.

Chère Altesse, fis-je avec un léger signe de tête. Tout d'abord, merci d'avoir répondu présente. Je vous suis grée de bien vouloir m'accorder un peu de votre temps, car je sais combien il est difficile d'en trouver lorsque l'on se voit confier la gestion de royaumes comme les nôtres. Aussi, je n'en abuserai pas.
Je lui accordais un de mes rares sourires et croisais ensuite les mains devant moi, pour rentrer dans le vif du sujet.
Depuis toujours, les frontières de nos domaines se frôlent sans pour autant se côtoyer...Il m'a semblé important d'y remédier, maintenant que ma Régence s'est installée et que la Forêt enchantée se voit gratifiée d'une nouvelle aire de rémission. Qu'en pensez-vous ?

Sans renoncer au sourire que je lui offrais, je profitais de sa réponse à venir pour la détailler plus encore. Si son visage semblait aussi juvénile que candide, son regard lui, semblait emprunt d'une sagesse toute autre.  Des prunelles masquant une intelligence semblable à ceux qui ont vu de longues décennies s'écouler. Un temps ponctué de félicité, mais aussi de quelques malheurs. Oui...dans ce regard, il y avait un peu de Daniel , parmi tant d'autres choses que je n'arrivais pas à déceler et à identifier.
Sans que je sache pourquoi, mon instinct me soufflait de rester en retrait : une sorte de mise en garde. Comme si, il y avait à se méprendre sur la personne... Était-ce le cas ?
Un Royaume inconnu et proche à la fois, une jeune reine aussi émoussée que secrète. Et une aide qui pouvait s'avérer décisive dans mes plans à venir. Oui, cette fois encore, j'allais avoir besoin de toute mon adresse et d'une réflexion pleine et entière...




© Truth.


HRP pour Elsouille:
 

_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Lun 2 Jan - 17:45


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Regina the Evil Queen -

△ Entrevue et abus de pouvoir △

    Le regard bleu d'acier de la reine des neiges s'était fixé sur son interlocutrice pendant que cette dernière parlait avec beaucoup d'habilité. Si la brune avait été un peu mieux renseignée sur Elsa – et elle n'était pas à blâmer de ne pas en savoir plus – elle aurait su que la caresser dans le sens du poil était inutile, les compliments la laissaient de glace, sans mauvais jeu de mot. Sans vraiment s'intéresser aux conflits extérieurs, les diplomates d'Arendelle gardait malgré tout un œil sur la situation de leurs voisins. D'après ce qu'on lui avait rapporter, la forêt enchantée semblait plongée dans la confusion et une situation politique très instable … Elle avait entendu parler d'un conflit concernant le trône que la fameuse Evil Queen se disputait avec sa belle fille. Elle ne savait pas trop où ils en étaient, mais elle put facilement deviner que sa vis-à-vis ne jouissait pas d'une situation si simple qu'elle semblait le sous entendre. Quelle intérêt aurait-elle à se rapprocher d'Arendelle si ce n'est pour affirmer sa place sur le trône ?

Le visage de la reine blanche semblait figer avec ce sourire énigmatique. Difficile de savoir ce qu'elle pouvait bien penser derrière ce masque ou même de déterminer si c'était bon signe ou non. Tout en faisant preuve d'un tact qui frôlait l'art, Elsa ne se privait que rarement de livrer le font de ses pensées, que cela soit correct  ou non. Elle ne s'en privait surtout pas lorsqu'on la prenait de haut, c'était alors sa façon à elle de mettre les points sur les 'i' afin de faire comprendre à ses interlocuteurs qu'elle n'était pas impressionnée et qu'elle n'avait vraiment aucune raison de l'être. Elle pouvait cependant accorder cela à la reine qu'elle lui parlait avec beaucoup de respect, les souverains et souveraines du Sud n'avaient pas tous cette considération … quand bien même cela soit intéressé. Malgré tout, elle ne voulait pas la laisser nourrir d'espoir vain.

— Pardonnez-moi, je n'ai pas été avertie du dénouement du conflit qui a secoué votre royaume, j'ai ouïe dire que votre belle fille avait beaucoup de partisans, je n'imaginais pas que vous parviendriez à régler ce problème aussi vite. Ces mots auraient pu la faire passer pour une naïve si elle ne les avait pas prononcé d'un ton si froid.

— Arendelle s'est toujours très bien porté de rester en dehors des affaires politiques des royaumes du Sud et nos quelques échanges commerciaux suffisent largement à satisfaire nos besoins. Vos terres sont prospèrent et votre armée est connue pour être la plus impitoyable … à ce que l'ont m'a rapporté, tout du moins ; cela me contrains à me demander les raisons d'une telle proposition.

Par égard, elle s'efforça de ne pas se montrer trop directe ou cinglante, laissant une chance à la Evil Queen d'avouer les véritables raisons de cette prise de contact.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 43
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Lun 2 Jan - 23:21




◆ Entrevue et abus de pouvoir ¹
Ft. Regina Mills (The Evil Queen) et Elsa d'Arendelle

「RP Flashback : bien avant la malédiction de Regina, alors qu'elle cherchait divers alliés pour mener à bien son projet. Déroulement par miroirs interposés. 」


Malgré l'aimable sourire que je m'efforçais de conserver, la jeune Reine ne semblait pas se laisser subjuguer et conservait cet air glacial. Il était opportun et heureux pour elle de se trouver derrière mon miroir. Sans doute n'aurais-je pas usé de tous ces artifices dans le cas contraire, et ainsi aurait-elle pu deviner le sens réel du titre sordide dont elle m'avait gratifié les instants précédents...
Soit.

La réponse qui me parvint alors ne fut -hélas- ni plaisante, ni bienvenue. Si la Reine du froid espérait une quelconque entente diplomatique, elle venait de s'y prendre de la plus piètre des manières qui soit. Blanche-Neige avait beau être de ma famille, (si l'on peut dire, car il ne s'agit en-effet qu'une branche rajoutée. Par alliance, dans les deux sens du terme.) la simple évocation de sa personne suffisait généralement à me faire user et abuser du pire. C'était sans surprise que j'abandonnais alors toute idée de sourire. Ainsi, même par-delà les craquelures de mon antique miroir, cette usurpatrice avait fait sa place...Il ma fallait corriger cela. A ma façon.

Ayant pris un air contrarié, je baissais les yeux vers le cadre parsemé d'or, songeuse.

— Ainsi, vous avez eu vent des tourments que nous inflige Blanche-Neige... fis-je à mi-voix. Ceux-ci ne sont malheureusement pas encore oubliés, et mon peuple souffre encore de ses préjudices mais nous avons bon espoir d'y remettre un peu d'ordre.Certes, vous avez raison concernant mon royaume et le vôtre. Vous n'avez besoin de convoiter ni nos ressources, ni notre armée. Aussi, lorsque je parlais de nous côtoyer, ce n'était là pas dans un objectif commercial.
J'hésitais quelques secondes puis je soupirais, comme pour m'avouer vaincue.
A dire vrai, j'espérais pouvoir trouver de l'aide...

Je me mordis furtivement la lèvre : allais-je oser ? Par ma couronne, évidemment. Avant qu'elle ne me questionne plus avant, je posais mes mains à plat sur le bois de mon secrétaire et me rapprochais du miroir. J'étais seule, comme trop souvent, mais je voulais donner l'impression d'une certaine connivence entre nous. Un secret entre nos deux royaumes en somme. Ce qui ne sera sans doute pas totalement faux, d'ailleurs. Je baissais la voix, créant une légère brume sur la glace :

— Mon peuple a été grandement éprouvé par ces douloureuses épreuves. Plus que je ne l'aurais imaginé et plus que Blanche-Neige ne saura jamais se le reprocher. Je le vois et tous le constatent. Et rien de tout ce que je peux entreprendre ne parvient à renverser la donne, en dépit de mes efforts.

Machinalement, je passais mes mains vernies de noir sur mon visage las et désolé et me levais finalement pour commencer à faire les cents pas à quelques distances de mon interlocutrice. Je n'avais pas fini.

— C'est là un terrible enseignement, voyez-vous. Regarder la peur et le désarroi autour de soi, et se rendre compte que l'on y peut rien changer. Que l'on en est tout simplement incapable. Ce n'est pas là l'issue que j'avais imaginé pour tous ces gens. Je me devais de leur offrir mieux.
Ais-je échoué ? Sans doute.
Je veux bien concevoir avoir manqué à ma promesse...
Je m'appuyais subitement sur le meuble et fixais le reflet de glace devant moi.C'est pourquoi je me tourne maintenant vers vous, votre Majesté. Allez-vous nous aider ? Seule, j'ai failli à mon devoir, mais ensemble...

Sans me départir de mon inquiétude, habilement dessinée sur les traits maquillés de mon visage, je fit mine de reprendre contenance. Reprenant place sur mon siège, face à la Reine d'Arendelle j'attendais sa réponse. C'était assez risqué et osé, mais c'était sous cet aspect que l'on me connaissait. Et j'en jouais allègrement et relativement souvent.




© Truth.

_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Mar 3 Jan - 18:53


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Regina the Evil Queen -

△ Entrevue et abus de pouvoir △

    A l'évocation de sa belle fille, le visage de la méchante reine changea radicalement, laissant facilement deviner que toute cette histoire n'était pas une simple affaire politique. Elsa n'avait aucun partie pris et elle ne s'était pas vraiment posée la question, puisque ça ne la concernait pas, alors elle n'aurait sut dire laquelle des deux pouvaient bien être la plus légitime pour succéder au roi défunt, mais en voyant la reine dans cet état, elle devait avouer qu'elle lui évoquait une certaine compassion. Son ressentiment était très communicatif, mais cela ne changeait rien quant à la position de neutralité qu'elle avait toujours choisi.

Si la rancœur de la reine noire était plus que sincère et presque passionnelle, il ne semblait pas en être de même concernant les motivations qu'elle avançait quant à cette alliance ou même à son désir de reprendre le royaume en main. Cette femme avait bien trop de haine et sa soif de vengeance était bien trop grande pour lui permettre de se soucier de son peuple, c'est du moins l'impression qu'elle donnait à Elsa. En fait, elle n'était pas sans lui rappeler les nombreux excès de zèle qu'elle avait elle-même commis, à commencer par plonger son royaume dans un hiver éternelle, même si elle ne le faisait pas vraiment consciemment. Il y avait aussi toutes ces servantes qu'elle avait congédié, voir pire, pour avoir simplement adressé la parole au prince. Malgré tout cela, elle avait toujours fait de son mieux pour satisfaire son peuple, le protégeant des guerres et des conflits et le froid de sa magie ne pâtissait pas sur les récoltes qui émergeaient toujours malgré le gèle et la neige, grâce à sa magie. Non, Elsa ne se plaçait pas en exemple ou en donneuse de leçon, elle était simplement lucide et elle voulait que son interlocutrice en soit consciente.

— La couronne est très lourde à portée, mais nous devons nous efforcer d'agir pour le bien de notre peuple et ce, avant le notre. Dit-elle d'un ton très solennel et il fut difficile de déterminer si elle disait cela pour approuver ou réprouver les propos de son interlocutrice.

Si le sourire figé de la reine des neiges habillait toujours élégamment ses lèvres, son regard se terni d'une certaine triste compréhension lorsque la Evil Queen évoqua la peur de son peuple. Il fut un temps où cette peur l'angoissait tellement qu'elle avait fuit son propre royaume et pendant très longtemps, malgré le soutien de sa sœur, elle avait assez mal vécu cela. La reine Regina semblait bien seule et Elsa avait un peu l'impression de voir ce qu'elle aurait pu devenir sans Anna … En fait, elle était plus ou moins devenue cela, même si elle faisait preuve de parcimonie lorsqu'il ne s'agissait pas de son prince. Aujourd'hui encore, chacun de ses sujets la craignait et l'admirait en même temps. Certains ressentaient plus l'un que l'autre … et même si elle ne s'en formalisait plus vraiment – et qu'elle s'en amusait même parfois – cela pouvait parfois être difficile à vivre au quotidien. C'est pour cela qu'elle avait besoin de son prince … pour cela qu'elle n'en était que plus terrible lorsque quelque chose le concernait. Comme elle pensait à lui, justement, elle tourna légèrement la tête vers la fenêtre où elle pouvait encore l'apercevoir, qui s’entraînait avec le maître d'arme.

Elle avait de la compassion pour Regina, car elle était seule, comme elle après Anna et avant Kay. Elle attendit patiemment qu'elle finisse de parler et même si elle avait voulu l'aider, elle ne voyait vraiment pas comment. Arendelle et la forêt enchantée étaient séparées par une longue étendue d'eau et la plupart des habitants de leur peuple respectif ignorait tout de l'une ou l'autre contrée.

— Majesté, sauf tout le respect que je vous dois, est-ce vraiment le bien de votre peuple qui vous motive ? Commença-t-elle avec beaucoup de compassion. Quoi qu'il en soit, je ne pense pas qu'Arendelle puisse vous apportez ce dont vous avez besoin. Votre peuple n'a sûrement jamais entendu parler de nous, tout comme le mien de vous. J'ai promis à mes gens de leur garantir la paie, aucun de mes sujets ne comprendra pourquoi, soudainement, je partirais en croisade pour un pays lointain et méconnu. Malgré toute la compassion que j'éprouve pour votre situation, je ne peux m'engager dans un tel conflit.

En observant encore un peu la reine, elle pensa à Zelena et se dis que cette sœur qui lui avait tout pris n'avait pas l'air si terrible qu'elle le disait. Enfin, soit, elle avait l'air revancharde, sombre et assez avide … mais elle avait surtout soif de vengeance. Elle ne savait pas ce que sa belle fille avait bien pu lui faire, mais ça ne devait certainement pas être si simple qu'une vulgaire affaire de pouvoir.

— A moins que vous n'attendiez pas de moi un soutiens militaire. Ajouta-t-elle finalement, consciente de la réputation de l'armée de la Evil Queen et curieuse de savoir ce qu'elle mijotait vraiment en décidant de la contacter.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 43
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Mar 30 Mai - 22:07




◆ Entrevue et abus de pouvoir ¹
Ft. Regina Mills (The Evil Queen) et Elsa d'Arendelle

「RP Flashback : bien avant la malédiction de Regina, alors qu'elle cherchait divers alliés pour mener à bien son projet. Déroulement par miroirs interposés. 」


Je voyais, avec une certaine satisfaction, que ma comédie et mon savoir-faire semblaient faire effet sur la reine des glaces. C'était en tout cas l'impression que j'en avais.
Elle eut cependant une étrange réplique, qui se voulait assez ambiguë mais que je décidais de laisser passer volontairement. J'avais trop besoin de sa magie et de ses talents pour jouer la carte de l'offusquée, bien qu'elle n'eût au fond, pas tort sur mes réelles motivations.
Si j'étais peu renseignée sur cette Reine d'en face, j'en savais en revanche beaucoup plus sur la magie. Or, il était impossible qu'elle puis lire mes pensées, même Rumplestiltskin  en était incapable. De plus, je pouvais compter sur mon miroir magique pour me protéger de toute intrusion de la sorte.

Si moi-même j'avais pu exercer ce pouvoir sur elle, je ne m'en serai pas privée. Car mon discours semblait la plonger quelque peu, dans une légère nostalgie. Si bien qu'elle détourna la tête quelques instants pour contempler quelque chose (ou quelqu'un) que je ne pouvais voir depuis mon poste. Je ne la quittais pas d'un cil de mon côté, la fixant toujours d'un regard flamboyant.

Finalement, j'eus de nouveau le privilège d'avoir son attention. Merci bien.
Finalement elle daigna me donner sa réponse.
Finalement, elle refusa.

Sauf que l'on ne refuse rien à Regina, l'Evil Queen. Tout le monde savait cela à des lieux à la ronde. Je préférais me rasseoir, et lorsque je détaillais mon reflet, je vis mes traits s'affaisser légèrement sous le coup de la déception.



— A moins que vous n'attendiez pas de moi un soutiens militaire...


Je relevais la tête. Ainsi, pouvais-je peut-être encore la rallier de mon côté ? Je ne perdais pas espoir de pouvoir lancer mon sortilège sur la Forêt enchantée. Je réagis rapidement sur sa réplique :

— Effectivement, je ne parlais pas de l'une de vos phalange militaire. Quel intérêt-y aurait-il à traumatiser davantage mes sujets ? Tout ne se résout pas par la force et au moyen d'une guerre. Même s'il s'agit d'arrêter les agissements de Blanche-Neige... J'avoue ne pas comprendre une telle démarche. Je fis une légère pause. Et cela me peine que vous puissiez penser cela de moi et que vous conceviez mon règne de la sorte. ajoutais-je sur le ton de la déception.

Peut-être n'étais-t-elle pas si honnête sur la véracité de ses renseignements à mon sujet ? Je devais me montrer plus prudente encore, il se pouvais que la reine des congères ne soit plus informée que ce qu'elle laissait paraître. Dans ce cas...il se peut que je me trouve une alliée de choix, plus fourbe que moi encore. Tout dépendait de la source de ses renseignements.
A dire vrai, je ne jouissais pas d'une réputation immaculée auprès des royaumes avoisinants le mien, et les quelques électrons libres qui s'octroyaient le privilège de voyager entre les mondes n'étaient pas forcément rangés de mon côté non plus...Quelle douce solitude.

— Votre Altesse si j'ai provoqué cet entretien, c'est en-effet pour demander de l'aide. Magique. Sans ciller, j'observais sa réaction, demeurant aux aguets du moindre changement, même imperceptible chez la Reine-neige. J'ai étudié tous les aspects, tous les arguments et les éventualités qui m'ont été donnés. Et je ne suis pas arrivée à trouver meilleure solution que celle-ci : user d'un dénouement magique. Sans lui laisser le temps de répondre, je continuais d'une traite : Cela peut vous sembler excessif, inapproprié, inconcevable. J'en conviens.
Mais cela n'est en réalité que de bien grands mots pour une méthode si douce.
Je marquais une nouvelle pause, cherchant mes mots pour expliquer au mieux ma démarche.

Cela étant, je me suis aperçue que si mes tentatives pour rétablir un climat de sérénité recevaient un cuisant échec, ce n'était point parce qu'ils refusaient ce que je leur proposait pour l'avenir, voyez-vous. Mais parce que les cauchemars du passé étaient encore bien trop présents dans leurs esprits...
Et c'est lorsque je l'eus compris que l'issue, la marche à suivre m'est apparue. Je ne cherchais pas au bon endroit voilà tout.

Je fis une pause, songeuse. J'imaginais déjà les contours incertains et fragiles de mon projet, qui pouvaient à tout moment s'évaporer devant les obstacles qu'il me restait à franchir.

J'aimerai...j'aimerai leur offrir une terre de consolation, un eldorado où chacun pourrait oublier cette facette sombre de notre histoire et aller de l'avant afin de se reconstruire. J'aimerai qu'aucun d'entre eux n'ait à poser une nouvelle fois les yeux sur sa peine d'autrefois et que les souvenirs douloureux ne soient jamais plus provoqués. Pouvez-vous le concevoir, votre Majesté ?




© Truth.

_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Ven 2 Juin - 18:44


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Regina the Evil Queen -

△ Entrevue et abus de pouvoir △

    Ayant eut vent des pratiques de la belle-mère de Blanche Neige, la reine des glaces ne put empêcher le coin de sa lèvre se relever légèrement en un rictus discret lorsqu'elle prétendit ne pas affectionner la « manière forte ». Peut-être que les rumeurs qu'elle avait entendu était exagérée, comme cette histoire qui racontait qu'elle aurait arraché et écrasé le cœur d'un villageois qui était en train de célébrer son mariage sur ses terres, pour seule prétexte qu'il ne lui avait ni demandé la permission, ni invité … Elle avait du mal à croire que de tels extrêmes soient possibles, mais elle s'était elle-même débarrassée de quelques servantes pour avoir approché son prince d'un peu trop prêt … la différence, c'est qu'elle le faisait assez discrètement pour ne pas laisser de rumeurs s'ébruiter. Elle laissait seulement connaître sa « galerie des glaces » au ennemies et potentiels traîtres au royaume, afin que chacun sache ce qu'il risque à s'opposer à elle ; mais elle voulait garder l'imagine d'une reine juste et emprunte de tempérance … elle ne pouvait pas se permettre de laisser paraître au grand jour son visage de jeune écervelée amoureuse et jalouse.

Elle resta silencieuse pour le temps que la Regina passa à essayer de la convaincre que tout ce qu'elle faisait était pour le bien de son peuple et que son cœur n'était rempli que d'altruisme et de sagesse. Ses paroles étaient habiles, mais Elsa reconnaissait bien la lueur de son regard sombre … soif de pouvoir et de vengeance, une soif dévorante qui lui avait sans doute fait perdre tout sens commun il y a bien des années. A mesure que le discours de la reine au miroir avançait, Elsa commençait doucement à comprendre … Et ce « nouveau départ » qu'elle décrivait avant tant de précaution ressemblait bien plus à une malédiction qu'autre chose. En quoi cela consistait-il vraiment ? Un sort d'amnésie ? Elle avait également parlé d'une nouvelle terre … Était-elle vraiment capable de lancer un tel maléfice sur une population aussi grande que celle de la Frêt Enchantée ?
Elsa était soudainement soucieuse, bien que son visage fermé ne le laisse pas deviner comme elle transperçait toujours sa vis-à-vis d'un regard d'acier glacial. Elle comprit alors que ce que la reine noire décrivait comme étant les besoins de son peuple était sûrement les siens … outre la vengeance et la soif de pouvoir, elle pouvait deviner que le seul moyen pour elle de subsister et de retrouver un semblant de paix était sûrement de prendre un nouveau départ, aussi radicale soit-il.

La reine blanche baissa un instant les yeux, comme pour prendre le temps d'une réflexion, puis elle porta à nouveau son attention sur le miroir sans reflet. Elle savait qu'elle avait affaire à quelqu'un de puissant et de déterminé et il n'y avait rien de plus dangereux. Soucieuse d'éviter un conflit dont son peuple pâtirait, Elsa décida finalement de ne pas aller si vite à l'encontre des projets de son hôte. Elle voulait en savoir plus sur ce que serait ce « nouveau départ » ainsi que sur les moyens utilisés pour atteindre cet objectif.

— Vous semblez évoquer une grande magie. Sachez que je ne suis pas certaine de pouvoir vous aider, qu'attendez-vous exactement de moi ? J'aimerais aussi m'assurer que vous ne réservez ce « don » qu'à votre peuple. Arendelle n'a nulle besoin d'un quelconque nouveau départ, et permettez-moi de partager avec vous mes craintes qu'une telle magie n'ai pas tout à fait les effets que vous escomptiez …

L'avenir du peuple de la forêt enchantée ne la regardait nullement et elle aurait préféré ne pas avoir à s'en mêler du tout … mais derrière les air mielleux de l'Evile Queen, elle comprenait que son propre royaume n'était pas à l'abri des ambitions de ses voisins. Elle devait donc s'assurer que tout se passerait pour le mieux … car la brune ne se contenterait sûrement pas d'un simple refus.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 43
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Mer 7 Juin - 0:06




◆ Entrevue et abus de pouvoir ¹
Ft. Regina Mills (The Evil Queen) et Elsa d'Arendelle

「RP Flashback : bien avant la malédiction de Regina, alors qu'elle cherchait divers alliés pour mener à bien son projet. Déroulement par miroirs interposés. 」


Bien que ma magie fonctionna toujours, le reflet de la Reine en face restait statique comme s'il avait été figé dans le temps. J'aurai donné cher pour pouvoir suivre le cours de ses pensées à ce moment-là. Avais-je réussi, finalement, à la convaincre que mes intentions étaient les meilleures qui soit ? Si elle avaient entendu parlé un temps soit peu de moi, elle avait l'avantage de ne pas me connaître réellement. Sans cela, mon audience n'aurait certainement pas eu ce tournant-ci.
J'avançais avec toute la prudence et la délicatesse dont j'étais capable et je me découvrais ainsi une patience que je ne soupçonnais guère. D'ailleurs, je crois bien que personne dans ce royaume ne peut affirmer que je sois dotée d'une telle faculté. Peut-être quelques restes de ma jeunesse d'enfant unique, dont ma chère mère -où qu'elle soit- valoriserait d'une médiocre once de fierté.

J'avais tout intérêt à agir de la sorte. Cette Reine cadavérique ne m'inquiétait guère, mais cependant, je ne tenais pas à souffrir d'un quelconque malentendu qui pourrait goûter mon pouvoir et mon emprise sur ces têtes assujetties qui constituaient mon pitoyable cortège de serviteurs.

— Vous semblez évoquer une grande magie. Sachez que je ne suis pas certaine de pouvoir vous aider, qu'attendez-vous exactement de moi ? J'aimerais aussi m'assurer que vous ne réservez ce « don » qu'à votre peuple. Arendelle n'a nulle besoin d'un quelconque nouveau départ, et permettez-moi de partager avec vous mes craintes qu'une telle magie n'ai pas tout à fait les effets que vous escomptiez …


D'emblée, j'eus un sourire que je voulais rassurant. La gentille petite Reine ne voulait pas qu'on touche à ses joujoux de glace et j'allais vite la conforter dans cette idée. Je n'avais que faire de ses têtes givrées, qu'elle ne s'inquiète aucunement de cela. Cela dit, d'un autre côté, je ne pouvais lui garantir leur totale sécurité. Mais tout magie a un prix, et celui-ci pourrait en faire partie. Je n'en serait pas responsable...après tout ce n'était pas de mon ressort. Et elle l'avait dit elle-même : c'est de grande magie que nous parlons aujourd'hui.

— Bien entendu. Quel but aurais-je à affliger vos sujet d'une telle situation ? Vous êtes la Régente de ce royaume, et vous seule êtes à-même de décider ce qu'il convient de faire au sein de vos frontières. Il serait bien impoli pour moi d'oser intervenir dans votre firme, avec tout le respect que je vous doit.

Je pris une pomme, la plus rouge de toute, qui était jusqu'alors posée sur le buffet où se tenait le miroir. J'observais sa peau si vive et si brillante en fronçant légèrement les sourcils et je vis l'esquisse de mon visage se refléter craintivement sur le fruit. J'étais inquiète.

— A quoi pensez-vous lorsque vous parlez d'effets inattendus ? La Magie est un art rude, qui se dompte difficilement. Je n'ai rien à vous apprendre sur ce point, me semble-t-il. Aussi lorsque nous sommes enfin en mesure d'en contrôler toutes les facettes, il n'y a plus de place pour une once de hasard.
Que voulez-vous donc qu'il se produise ? Doutez-vous de moi ?


Je faisais jouer la pomme entre mes doigts, machinalement, avant de la poser entre le miroir et moi. Visiblement, son ignorance sur mon compte n'avait pas de limite. Quiconque parlait de la Reine Regina savait qu'il côtoyait l'une des plus puissante figure magique de ces contrées.

— Ma chère, si je suis venue à vous c'est pour m'instruire de vos conseils. Je plantais mon regard dans le sien, si clair. Sans ciller. Pardonnez-moi mais je que au contraire que vous êtes exactement en mesure de m'aider...après tout si je ne m'abuse, vous aussi avez usé de vos pouvoirs sur Arendelle - il y a fort longtemps. Contre votre grès d'ailleurs.

J'ai toujours aimé les contes. Surtout ceux emprunts de magie, ou ceux relatant mes aptitudes naturelles c'est vrai. Et celui de la Reine des glaces ne fait pas exception à la règle.
Ce dernier m'a toujours intrigué, si bien par la puissance du sortilège utilisé que par la façon de s'en défaire. Mais attardons-nous sur le début, vu que je n'ai -de toutes les façons- aucune intention de défaire mon sortilège lorsque celui-ci sera prêt. Et puis, comme je n'ai ni sœur, si cœur à donner à qui que ce soit...

Il n'est peut-être pas aisé de ressasser ces souvenirs, et je m'excuse d'avance si mes interrogations vous mettent dans l'embarras... Je me mordillais la lèvre, me voulant compatissante. Voyez-vous, je ne souhaite occulter aucun détail, aucune piste. La moindre erreur de ma part pourrait causer du tort et c'est là ma plus grande crainte car j'aspire à offrir une seconde chance à tous ces gens.

Je soupirais.

J'aimerai entendre votre histoire, Altesse : consentez-vous à me la raconter ?





© Truth.

_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Ven 9 Juin - 11:11


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Regina the Evil Queen -

△ Entrevue et abus de pouvoir △

    Affliger. Le jeu de l'Evil Queen venait de voler en éclat en un simple mot et  un discret sourire émailla à nouveau le masque courtois de la Reine des Neiges. Il aurait été bien discourtois de sa part de le relever, alors elle n'en fit rien, mais elle devait bien avouer qu'elle aurait préféré que son hôte joue plus franc-jeu avec elle, comme l'avait fait sa sœur … D'ailleurs, cette dernière était-elle au courant de ce que Regina projetait de faire ? Cela risquait de compromettre ses plans de vengeance et de conquête … conquérir un territoire vide n'apportait que peu de gloire. La gloire, Elsa n'en avait cependant pas besoin … en revanche, elle ne serait pas contre quelques hectares de terrain en plus. Il serait bien dommage de laisser une terre aussi fertile à l'abandon !

La reine blanche eu un nouveau sourire courtois devant la question de son analogue qui semblait avoir flairé ses doutes. Bien sûr qu'elle doutait d'elle ! Il fallait toujours se méfier de la magie et de ceux qui en usent et abusent, bien qu'elle n'ait pas toujours eu la prudence de refuser ce genre d'offres trop belles.

— La magie a toujours un prix, je ne vous l'apprend pas. Répondit-elle posément. Elle se tourna alors légèrement pour offrir un semi profile au miroir et lui permettre de regarder à nouveau la neige tomber par la fenêtre, du côté de la cours où son fils s’entraînait. Et l'on a beau le savoir, l'on a beau l'accepter en toute connaissance de cause … on ne peut jamais être sûr de quel sera véritablement ce prix … ni même de ce qu'impliquera la magie elle-même. Elle se tourna à nouveau vers la reine du miroir. Il se pourrait que le bonheur que vous escomptez ne se trouve pas là où vous le cherchez.

Mais la reine noire semblait sincère sur au moins un point : elle voulait vraiment de ses conseils et de son aide. Cependant, Elsa n'était effectivement pas très à l'aise avec l'idée de conseiller une reine diabolique à maudire son peuple … elle ne se sentait pas plus à l'aise avec l'idée de l'en dissuader. Le fait est simplement que cela ne la concernait pas, elle ne devrait pas avoir son mot à dire dans les affaires des pays lointains et elle s'en était toujours abstenue jusque-là. Elle n'était pas non plus bien placée pour conseiller la tempérance, elle qui avait imposé un hivers éternel à son royaume depuis plus d'un siècle et qui avait laissé un sorcier au cœur noir maudire un enfant pour elle. Elle n'était définitivement pas bien placée du fait qu'elle n'avait encore aucun regret. Des inquiétudes, elle en avait … mais des regrets, ça non. Si c'était à refaire, elle procéderait exactement de la même manière, car celui lui avait donné son fils, Kay, qu'elle aimait bien plus qu'une mère aime son enfant.

Le regard d'acier de la reine des neiges se durci lorsque Regina évoqua le pouvoir qu'avait pu utiliser Elsa par le passé. L'espace d'un très court instant, elle craint voir évoqué la façon dont elle avait obtenu son fils adoptif … mais il n'en était rien. Personne ne savait quelle noire magie elle avait utilisé pour trouver Kay, personne d'autre qu'elle et le Ténébreux. Non, la Reine Noire évoquait un fait bien plus ancien, quelque chose dont Elsa ne parlait jamais. L’hiver éternel avait apporté un grand froid sur le royaume, mais cette magie permettait heureusement au peuple de subvenir à leur besoin par une agriculture étonnement florissante. Mais ce n'était pas ça, l'important … l'important c'était le chagrin et le deuil qu'avait apporté cette magie.
Elsa releva légèrement le menton, exacerbant cet air digne derrière lequel elle se cachait chaque fois qu'elle voulait taire ses émotions.

— Je ne parle jamais de cela. Trancha-t-elle et son ton était sans équivoque. Mais je puis vous conter une autre histoire. Une légende très connue dans notre royaume. Elle parle d'un grand roi nordique, il était bon et sage … et il aimait sa fille plus que tout. On dit qu'elle était aussi belle que généreuse et c'est cette beauté intérieur que le roi voulait mettre à l'honneur. Il fit alors fabriquer un miroir magique pour l'anniversaire de sa fille bien aimée, un miroir qui permettrait à la princesse et à toute autre personne de voir cette beauté qu'il percevait en elle. Elsa tendit légèrement la main, tout en parlant, elle fit apparaître une petite sculpture de glace dans sa main, elle ressemblait à un miroir. Seulement, la jeune fille mourut juste la veille de son anniversaire et au lieu de refléter le meilleur et la beauté de chacun, le miroir ne montrait que la laideur du chagrin du roi. Le petit miroir de glace commença doucement à craqueler dans sa main. Il ne se remit jamais de son deuil et se plongea dans la magie noir. Il ne voulait plus souffrir seul, alors il lança un puissant sortilège sur son royaume en utilisant le miroir qui reflétait sa peine. Le miroir se brisa en milliers d'éclats pour corrompre la vue et le cœur de son peuple qui ne vit plus que la laideur en tout ce qu'il voyait. La sculpture de glace éclata en petits flocons scintillants. Ne voyant que le mal, son peuple commença alors à s'entre-déchirer, et le mal dura pendant des années, jusqu'à ce que les sujets du roi se rebellent et l'assassine.

Un silence s'installa alors qu'Elsa jugeait toujours la reine du miroir d'un regard indéchiffrable. Elle n'avait pas choisi ce conte au hasard, car il était finalement proche de leur situation. Regina voulait maudire tout son peuple et Elsa l'avait déjà plus ou moins fait en imposant cet hiver éternel, bien que cela ne soit pas volontaire. Sa magie était simplement plus forte qu'elle. Mais cet histoire était également proche de ce qu'elle avait fait à Kay, car il souffrait exactement de ce sortilège des milles éclats, bien que Rumplestiltskin l'ai habilement manipulé pour que seule Elsa échappe à la laideur du regard brisé.

— Le roi n'a jamais voulu faire de mal à son peuple … aveuglé par le chagrin, il voulait simplement que l'on partage sa peine, il ne voulait plus être seul … mais le miroir a fait bien plus que partagé sa peine et cela ne l'a pas soulagé. Pour être tout à fait honnête, reine Regina … ce que vous prévoyez de faire pour votre peuple et votre royaume ne me concerne pas. Je vous prie simplement de bien veiller à ce que cela ne dépasse pas vos frontières.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 43
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa Aujourd'hui à 16:51




◆ Entrevue et abus de pouvoir ¹
Ft. Regina Mills (The Evil Queen) et Elsa d'Arendelle

「RP Flashback : bien avant la malédiction de Regina, alors qu'elle cherchait divers alliés pour mener à bien son projet. Déroulement par miroirs interposés. 」


Une fois encore, la Reine-Neige eu ce sourire qui me déplaisait de plus en plus.
Je voyais en ce rictus non pas la royale politesse qu'elle souhaitait me transmettre, mais le percevais plutôt comme une provocation déguisée. Sans doute doutait-elle véritablement de moi, mais ce sera bien là son erreur. Si mes priorités sont pour l'heure, exclusivement dirigées vers Blanche-Neige, je ne manquerais pas de garder un peu de mon temps pour lui prouver de quoi je suis capable. Et par la même occasion, lui démontrer que aussi bien réfrigérée soit-elle dans sa tour d'hiver : la neige fini toujours par fondre au soleil.

Elle évoqua les répercutions que peuvent avoir la magie, et je me doutais là qu'elle faisait allusion à ses propres expériences. C'est pourquoi je m'abstins de la gratifier d'une quelconque remarque : sans quoi, je me serai permise de lui dire que celui qui traite avec la Magie doit savoir à qui il s'adresse et quelles sont les conditions qui s'imposent. Si surprise il y a, c'est que certaines échappées ont été misent de côté.
C'est un luxe qu'offre la Magie : aux imprudents et aux novices, le retour de la médaille prend des allures de douce vengeance pour leur rappeler qu'ils ont usé d'une science trop subtile pour eux et que l'abstention aurait été la meilleure des méthodes.  

Alors était-ce donc cela ? Cette souveraine qui semblait si apte au pouvoir avait peur de l'inconnu ? Je ne m'y trompais pas, ce n'était pas de mon bonheur qu'elle s'inquiétait, quoiqu'elle puisse en dire. Personne ne s'en est d'ailleurs jamais soucié.

— Je ne parle jamais de cela.Trancha-t-elle.

Je fronçais légèrement les sourcils devant ce refus direct. Je sentais le vent tourner, peut-être aurais-je dû renoncer à cet épisode tragique de son histoire. Ne vous méprenez pas, je ne cherche pas à la ménager ou à éprouver une quelconque sorte de pitié à son égard. Avant d'user d'une magie comme celle qui balaya son royaume, il aurait fallu respecter certaines règles dont elle s'est sentie exemptée. Je pense qu'elle s'en veut suffisamment pour cela sans devoir en plus s'apitoyer. A chacun son lot d'échec et de peine...et j'ai déjà assez à faire avec les miens.
D'un autre côté, je ne pouvais me résoudre à laisser passer cette occasion d'en savoir un peu plus sur cette Reine étrangère. Soutirer des informations sur ses rivaux restait selon moi, une démarche primordiale et j'aurai eu tort de ne pas essayer.

— Mais je puis vous conter une autre histoire. Une légende très connue dans notre royaume. Elle parle [...] jusqu'à ce que les sujets du roi se rebellent et l'assassine.

Je ne dis pas un mot même si je n'avais cure de son monologue. Je n'étais pas venue pour entendre cela.
Elle se mit à me raconter une espèce de conte moralisateur et chargé de sous-entendus. Indirectement je prenais ces allusions pour moi, même s'ils étaient habilement caché dans les tissus de son histoire. J'eus même droit à un petit tour de passe-passe en forme de flocons de neige. Divertissant, dites-moi...
Pensait-elle que j'aurai de la peine pour ce roi ? Que je m'identifierai à lui ? Je suis la plus à-même de comprendre et de ressentir la perte qui l'a submergé, moi qui ai perdu ma seule raison de vivre, mon bonheur...

— Le roi n'a jamais voulu faire de mal à son peuple … aveuglé par le chagrin, il voulait simplement que l'on partage sa peine [...] Pour être tout à fait honnête, reine Regina … ce que vous prévoyez de faire pour votre peuple et votre royaume ne me concerne pas. Je vous prie simplement de bien veiller à ce que cela ne dépasse pas vos frontières.

Je laissais le silence se poursuivre un long moment sans rien dire, en dévisageant ce reflet de l'autre côté du miroir. Je jaugeais ces traits neutres, en prenant soin de les ancrer dans ma mémoire. Désormais lorsqu'ils me reviendront, je me souviendrai de l'affront qui venait de m'être fait. Savait-elle la chance que je venait de lui accorder en lui proposant de l'allier à moi ? Rares sont les personnes qui ont jamais pu se vanter d'une telle faveur, d'une telle confiance. Confiance désormais rompue.

— J'en déduis donc que votre décision est prise, et vous m'en voyez navrée. Pour être honnête à mon tour, je pensais réellement trouver assistance auprès de vous. Mais puisque cela ne vous concerne pas de vais devoir œuvrer seule. Vous comprendrez donc que je ne puis faire de vos frontière ma priorité et par conséquent, vous promettre que mon ouvrage se cantonnera aux hectares de mon royaume. Je terminais, sèchement : Je comprends votre désintérêt, et ne vous importunerai pas plus longtemps, votre Altesse. Néanmoins, sachez que si vous veniez à changer d'avis, je me tiendrai à votre disposition. Je lui fit un dernier mouvement de tête, peinée, avant de me lever et m'apprêter à rompre le sort.

Puisqu'il en était ainsi et que nous en étions là, je ferais les choses à ma façon. C'est à dire sans aucune manières ou retenue. Et si d'aventure, mon sortilège devais toucher Arendelle, ce serait là le juste retour des choses. Le prix à payer comme elle le dit si bien. Mon but n'était pas là, mais je n'aurai désormais aucun remord si quelques innocents supplémentaires étaient du voyage. Cela ne me concerne pas...
J'étais blessée dans mon amour propre, dans ma fierté et il y a de çà quelques heures, je ne pensais pas que quelqu'un puisse dire non à la Reine Regina. D'ailleurs, ceux qui avaient tenté de le faire n'étaient plus là pour en témoigner.
Mais le fait est que, une fois encore, je me retrouvais seule. Devrais-je finalement m'y résoudre et m'en accoutumer ? Je sentais mes épaules s'affaisser devant ce qui me restait à accomplir. Que cette entreprise se déroule avec ou sans l'aide d'Arendelle, elle aura bien lieu. S'il y a bien une chose que je puis assurer c'est cela. Dans quelles circonstances, avec quelles répercutions et dans quel format, je ne peux encore le prédire mais bientôt, la Forêt Enchantée connaîtra un tout autre tournant.





© Truth.

_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

© by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa

Revenir en haut Aller en bas
 

Entrevue et abus de pouvoir ¹ | Regina & Elsa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Matchs 1/8 contre Lille
» Abus de pouvoir chez Omi
» *Kpdp TOP Abus de pouvoir - Relaxé
» Devenir Modérateur [RECRUTEMENT FERMÉ]
» TOP KPDP abus de pouvoir [Relaxé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Fantasyland :: “ La Forêt Enchantée ” :: “ Châteaux & Villages ”-