RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 14:46



ReginaMills


Bonjour tout le monde. Je m'appelle Regina Mills. Ce nom ne vous dit peut-être rien mais il fut un temps où l'on m'appelait La Méchante Reine comme dans Blanche-Neige et les sept nains. Sinon j'ai 35 ans et je vis à Storybrooke. En savoir plus sur ma vie ? Et bien je peux vous dire que je suis célibataire et que je suis également la mairesse de la ville. On me dit souvent que je ressemble à Lana Parrilla mais ce n'est qu'une question de point de vue. Oh j'allais oublier, je prends je crédites : bazzart, tumblr

On a toujours dis que j'étais quelqu'un de complexe, de dangereux et d'instable. Ils disent peut-être la vérité. Je ne suis pas la plus gentille des personnes. Je suis lunatique, colérique et capable du meilleur comme du pire. J'ai un caractère revanchard, laissant parfois le pouvoir prendre le dessus sur ma conscience. Je sais qui je suis et ce que je vaux, je suis capable du pire pour les gens que j'aime, je peux être méchante , vraiment méchante, je peux décimer des villages par une simple colère. Je peux paraître froide , sarcastique, une vraie garce sans scrupule mais au fond , je suis quelqu'un de fidèle, de loyale qui veut sa fin heureuse. Je suis attentive, perspicace, intelligente et parfois curieuse mais je suis une personne têtue qui aime avoir raison sur tous les sujets. Parfois stratège, parfois sarcastique, je fonce toujours tête baissée dans des aventures dangereuse. Je suis quelqu'un de dangereux et pas forcément bonne pour le monde mais je m'efforce d'être quelqu'un de bien pour mon fils. Il a réveillé en moi, un instinct maternel, une douceur et une tendresse dont j'en avais jamais eu l'existence. Je suis quelqu'un d'extrême et de franche, je ne prends pas de gants pour dire ce que je pense. J'utilise ma magie pour mes intérêts et reste très méfiante envers les autres personnes.

Code:
 Lana Parrilla [color=firebrick]○[/color] Regina Mills

Code:
[color=firebrick]°•.[/color] Regina Mills


the story




Chapitre 1: The Childhood


C'est lors d'une nuit d'un hiver rude, que je naquis sur les terres de mon père, le prince Henry, cinquième prétendant au trône de mon cher grand-père, le roi Xavier. Ma mère n'était qu'une simple paysanne avant qu'elle use de la magie pour gagner la cour royale et un titre de noblesse. Elle m'avait nommé Regina, car ma mère savait pertinemment ce que j'allais devenir lorsque je serais assez grande. Une reine. C'était ainsi que je passais mon enfance, elle n'a été que protocole et précepteurs. J'étais seule dans ce château et peu de personne avec qui parler. Ils craignaient ma mère et sa magie obscure. J'en avais tout autant peur, je la craignais autant que je l'aimais. Hélas, j'avais beau essayé de l'ébranler, ma mère Cora restait un modèle de dureté et de cruauté. Le plus souvent, je me faisais malmenée par elle et sa puissante magie. J'en souffrais de ses mots, de ses gestes brutales envers moi, de sa froideur. Bien sûr comme toute petite fille, je rêvais de marcher dans ses pas. Je rêvais qu'elle m'aime comme une mère le devait à son enfant. Mais chacune de mes tentatives se résolvaient par de la magie ou une critique froide à mon égard. J'étais triste et seule dans mes appartements. Malgré l'affection que mon père éprouvait à mon égard, il n'a jamais été un grand secours lorsque ma mère s'amusait sur moi avec sa magie. Combien de fois m'avait-il conté des histoires sur un père combattant des dragons puissants pour sauver leur fille bien aimée ? Un milliers de fois. Il était clair, qu'il n'était pas ce genre de père malgré que la noirceur de ma mère commençait à déteindre sur moi. Il essayait de me rassurer, de me consoler, de me soigner. Mais la blessure d'une enfant qui n'a jamais eu un seul geste tendre de sa mère était une des celle qui ne guérissait jamais. J'avais tout tenté pour que ma mère m'aime enfin, qu'elle me témoigne de l'affection, quitte à appeler le service de la fée. Je m'étais mise devant la bonne étoile et l'avait appelé avec tout mon désespoir, mais jamais la fée était venue pour m'aider. J'avais tout simplement 7 ans et une cicatrice était venue me barrer la lèvre lorsque ma mère avait surprise la supercherie de ma petite virée. De nombreuses choses m'étaient arrivée, chaque insolence, virait au cauchemar. Une fois, elle avait tenté de me noyer lorsque j'apprenais à nager ou même m'enfermer pendant des jours dans ma chambre, cela a toujours été ainsi et mon côté rêveur était sorti pour oublier ma triste existence, mon père n'étant quasiment jamais là et ma cruelle de mère en était omniprésente et me haïssais. A travers de ma fenêtre de chambre, je voyageais , imaginant le monde que je pourrais découvrir pour me sentir bien, de fonder un foyer et d'avoir un homme qui m'aimait juste pour moi comme dans les narrations de mon père. Je souffrais et personne ne le voyait, ou ne voulait le voir. Mon coeur se serrait devant cette triste image car je pensais que je ne méritais pas cela.

Chapitre 2 : A Stable Boy

J'ai grandi depuis tous ses fameux épisodes bien mes rêves demeuraient dans mon esprit , vivait en moi, je brillais par l'espoir de pouvoir m'échapper de ma prison. L'équitation fut le meilleur moyen. J'ai toujours adoré monter à cheval, cela me faisait sentir libre , faisait revivre ma part de bonne enfant en moi. Monter à cheval me rendait heureuse et Roccinante me comblait de joie. Cette belle jument alezanne me rendait fière. Tout le monde voyait la différence de mon attitude, je semblais revivre, mon coeur battait, vivait avec mes espoirs, mes rêves et mes chevauchés. Ma bonne humeur n'était pas que le fait de monter à cheval. Non, bien au contraire, j'avais rencontré un bel homme, mon garçon d'étable. Daniel. Dès le premier regard, mon coeur s'était mis à battre à la chamade et une alchimie s'était créée . Un véritable amour, et il faisait battre mon coeur follement, je me sentais heureuse avec lui, forte, invincible, c'était sur lui que je me reposais. Je lui racontais mon enfance. C'était un amour pur, sincère et intense. Je l'aimais comme jamais, je n'avais aimé un homme. Son regarde me donnait de la force et une lumière dans ma vie obscure. Nos cours se soldaient par des baisers enflammés. J'avais su dès le premier regard, qu'il serait l'homme de ma vie et que c'était le destin qui nous avait réuni. Il était mon véritable amour. Mais il avait fallu que j'ai un coeur rempli de bonté pour tout gâcher. Une fois, lorsqu'on s'était retrouvé sur la colline, derrière notre pommier qui scellait notre amour, c'était là, où il m'avait embrassé la première fois, où on avait gravé nos initiales sur le tronc. Un accident, une rencontre. J'avais sauvé sans le savoir le pire démon que j'aimais rien que le premier regard. Blanche-Neige. Je l'avais sauvé d'une mort et ses yeux terrifiés m'avaient transpercé le coeur. Je n'aurais jamais du la sauver, sans le savoir, je venais de me créer une destinée bien plus horrible que mon enfance. Sans le savoir, je venais de me donner une destinée qui allait me faire devenir folle.

3 jours après le sauvetage de la charmante Blanche-Neige, le roi Léopold était venu me voir pour me remercier. Avec toute la modestie dont j'étais capable, j'étais restée humble. J'avais même éprouvé un peu de compassion pour ce vieillard. Il avait l'air bon et honnête, juste envers son peuple mais il avait fallu qu'il demande ma main pour que je devienne sa femme. Paniquée, et horrifiée , j'ai vu ma mère la donner sans aucune hésitation, elle m'avait même laissé un regard menaçant et rempli de froideur. Le soir venu, j'étais allée voir Daniel, mon amour, l'homme de ma vie. J'avais peur et j'étais paniquée, je ne voulais pas me marier à un homme qui était plus vieux que mon père. Je n'avais que 16 ans , j'avais des rêves et des espoirs plein la tête, voulant les vivre avec mon amour qui était sur le point d'exploser lorsqu'il m'avait donné une anneau de selle pour sceller notre promesse de mariage. Je voulais me marier avec lui et pas avec un autre. Hélas, Blanche étai là et elle nous avait vu nous embrasser avec un amour si intense que mon coeur s'était gonflé d'amour. Je lui avais expliqué la raison, celle que je ne pouvais pas devenir sa belle-mère. J'étais encore un enfant, pourquoi me demander de m'occuper d'un autre enfant qui avait juste 6 ans moins que moi. On avait scellé une promesse mais ce qui allait arriver, allait me détruire complètement et j'ai pu que la jeter sur elle.

Le soir de ma fugue, je fus contente et heureuse de le retrouver, de le revoir sans douter que cela serait la dernière fois, qu'il m'embrassera, qu'il m'aimerait et me rassurera. Mes espoirs et mes rêves étaient sur le point de se concrétiser et devenir une réalité. Plus de baisers volés, une vraie liberté pour nous. Ma mère était intervenue et j'avais cru, un seul instant dans notre face à face, qu'elle allait me laisser partir avec lui, vivre mon grand amour. J'avais cru qu'elle pourrait aimer Daniel comme son gendre mais lorsque je vis le même châtiment, qu'elle réservait aux domestiques qui la désobéissaient, j'avais compris. Daniel était mort et mon coeur s'était brisé, complètement. J'ai vu tous mes rêves et mes espoirs se briser un à un. Je voyais la lumière de vie s'éteindre dans ses yeux tandis que je tentais de le sauver avec un baiser du véritable amour, mon coeur m'était douloureux, voulant mourir avec lui. La lumière de son amour qui vibrait dans mon coeur, s'était éteint et je me suis sentie mourir à mon tour.

La seule chose que je voulais faire, c'était de le rejoindre, de ne plus avoir à souffrir aussi brutalement, d'une façon horrible.

Chapitre 3 : A Horrible Wedding

Je fus obligée de me marier avec le vieillard Léopold, le roi qui avait la cinquantaine et moi, je n'avais pas la vingtaine. Mon coeur saignait encore, toutes mes tentatives de partir , s'était résolues par un échec, ma mère et sa magie en était la cause. Mon coeur ne cessait de pleurer la perte d'une belle vie, de Daniel, mon tendre amour. J'étais en colère et morte de chagrin. Contre le monde entier, je l'étais et personne ne bougeait. Personne ne s'était dit qu'une jeune fille aurait dû trouver un homme de son âge, vivre heureux pour toujours. Seule dans mes appartements, ma colère et mon chagrin s'agrandissait, mon coeur saignait d'une hémorragie interne. Je me sentais mal, vraiment mal. J'avais l'impression de mourir à chacune de mes respirations, de mes pas. Ma tristesse et mon désespoir m'avait poussé à passer un marché avec Rumplestilskin . Le soir de mon mariage fut la nuit plus horrible, j'avais perdu ma mère, ma dignité, mon véritable amour, mon bonheur et ma vertu. Le roi m'avait tout pris ainsi que sa fille. Je n'avais plus rien que ma colère et ma tristesse pour me faire vivre.

Des années passaient, et je me sentais seule dans ce château, le roi partait souvent en voyage et me laissait seule. Petite reine, je régnais mais le château restait désert. Parfois il revenait et me gratifiais un tant soit peu de compagnie dans sa chambre. Ce genre de soirées, je les haïssais car je devais faire mon devoir conjugal au lit avec lui. Je n'arrivais pas à le faire. Il ne me touchait pas, il touchait Eva. Il murmurait son nom dans mon oreille et je devais le supporter. Il voulait un héritier de ma part mais je n'ai jamais voulu lui donner. Souvent, il repartait le lendemain en espérant une meilleure nouvelle sur une grossesse ou autre. Jamais, je n'allais lui donner un enfant, je me protégeais pour cela, même si mon coeur se noircissait à vu d'oeil avec les cours de Rumplestilstskin. J'étais seule, personne ne faisait attention à moi, j'étais la reine mais je n'était qu'une prisonnière condamnée à vivre avec un homme qui était âgé de trois fois plus que mon âge, lui donner tout ce qu'il désirait alors que son coeur ne battait que pour une autre. La plupart du temps, Blanche-Neige était mélancolique, et ne me parlait que de sa mère Eva et ce qu'elle aimait faire avec elle. Pour moi, tout était simple, j'étais une remplaçante pour remplacer l’irremplaçable. Mon coeur était toujours douloureux, brisé à tout jamais. La colère et le désespoir me faisait vivre. C'était tout ce qu'il me restait, ce que le roi et sa princesse gâtée  ne m'avaient pas pris. Rumplestilstkin me manipulait mais je le laissais faire car j'avais envie du pouvoir, qu'on voit ce que je pouvais faire. J'aimais la magie plus que tout.

Tout s'était enchaîné très vite, mes cours de magies, je devenais de plus en plus puissante de jour en jour, plus ténébreuse et en colère que jamais. Je voulais tuer mon mari plus que tout, il m'avait pris ma vertu, ma liberté, ma jeunesse.  Je voulais me venger d'eux, de ce qu'ils m'avaient pris, ce qu'ils m'avaient volé. Je devais leur prendre ce qu'ils avaient de plus cher. J'ai rencontré une fée lorsque j'avais 25 ans, toujours endeuillée par la perte de Daniel , ivre de rage envers le roi et sa fille. Une fée , j'ai rencontré une fée qui m'avait dit que je pouvais aimer de nouveau mais ma colère a été la plus grande chose. Je ne voulais plus aimer. Tous les gens que j'aimais , finissaient par me quitter, en quoi cet homme aurait-il été différent ?

Lors de mes 30 ans, j'avais rencontré un génie, que j'avais manipulé à ma guise, le forçant à tuer mon mari enfin, j'étais libre, j'avais le pouvoir, le trône , la liberté. Enfin, je pouvais tuer Blanche-Neige sans aucune hésitation. Mais la perte des deux grands amours de ma vie avait laissé qu'un trou béant dans mon coeur. Je n'avais plus rien à perdre, la seule chose qui me poussait à vivre, c'était de tuer Blanche-Neige.

Chapitre 4 : Long Live The Evil Queen

Au départ, je ne voulais pas être une méchante, je voulais juste la justice. On m'avait pris ma fille, mon véritable amour , ma liberté. Je devais lui reprendre cela. A cause d'elle, j'avais tout perdu. Je devais qu'elle perd cela ! Peu à peu , j'étais devenue La Méchante Reine, avide de vengeance et de haine envers le monde entier pour m'avoir enlevé les personnes que j'aimais le plus au monde. J'étais cruelle, décimait des villages, rien que pour avoir la peau de Blanche-Neige mais à chaque fois, chaque tentative fut un échec et elle se mariait avec son prince charmant. J'avais essayer de faire le sort noir, la pire malédiction qui n'avait jamais existé, j'avais tué mon père pour lancer cette malédiction et cela avait réussit, tout le monde dans la Forêt Enchantée partit à Storybrooke pour 28 ans d'errance.

Chapitre 5 : Storybrooke And My Little Prince

Suite à ce sort et sa réussite, je m'étais sentie victorieuse et plus seule que jamais. J'étais la seule à savoir la vérité sur tout cela, sur la réalité, seule dans une ville endormie et figée dans le temps. Je ne prenais goût à rien , même pas à faire souffrir Blanche-Neige, alors je laissais les années s'écouler , laissant ce vide dans mon coeur devenir de plus en plus gros, prenant mon estomac, jusqu'à ce que j'ai décidé d'adopter un enfant. Il était vrai que je n'ai jamais appris à être une bonne mère mais mon fils, Henry, j'avais essayé de l'élever du mieux que je pouvais, il illuminait mes journées, je me sentais meilleure, essayant d'être la meilleure possible pour lui, le voyant grandir en intelligence. Il était mon fils, mon petit prince à moi.

10 ans sont passés, de pur bonheur aux côtés de mon fils, je l'ai vu partir, puis revenir avec une femme. Emma, sa mère biologique, j'ai tout fait pour lui et il me remerciait ainsi en ramenant cette femme ? De jour en jours, il s'éloignait de moi car j'étais méchante selon lui, c'était vrai mais je voulais qu'il me voit autrement, comme sa mère. Mais je retombais dans la noirceur et la vengeance, à chaque fois solder par un échec. Puis, lorsque la malédiction fut levée, et la magie était revenue, j'avais essayé de le faire revenir à mes côtés, en essayant de changer complètement, de devenir la mère qu'il méritait d'avoir. Je veux tout faire pour lui quitte à me sacrifier pour mon petit prince, je me battrais jusqu'au bout pour lui.

La vie suit son cours à Storybrooke, je préfère rester à l'écart des gens, pour éviter des problèmes importants. Je ferais ce que Henry me demande de faire bien que je ne me soucie pas vraiment des autres.

Surtout depuis quelque temps, un tremblement de terre a ouvert des crevasses étranges et mystérieuse, je m'inquiétais plus pour Henry que pour les autres habitants mais le danger était là et je ne sais que faire. Dois-je aider ou dois-je les laisser mourir et sauver en protégeant mon fils.

 



behind the computer




Je me présente, je m'appelle Audrey mais on me connait plutôt sous le nom de Luna et je suis âgée de 17 ans. J'ai trouvé ce forum sur Sur PRD et je le trouve plutôt sympa. Pour finir, j'aime bien les coeurs.


créée par sweet peach


Dernière édition par Regina Mills le Mer 4 Fév - 22:39, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 14:53

Super ! Une Evil Queen ! LA SEULE ! L'UNIQUE ! Very Happy

Je te souhaite encore une fois bienvenue parmi nous et un bon courage pour ta fiche ! <3

Tu as 7 jours pour réaliser ta fiche mais tu peux bien entendu demander de l'aide ou un délai. Le staff est à ton service. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 15:16

Merci beaucoup mais je vais la terminer là ^^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

NEVERLAND Stay Young


InformationsMes bavardages : 168
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Neverland ou peut-être bien... dans tes rêves ?
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 16:00

Trop bieen *o* une Vilaine Reine !!!
Bienvenue parmi nous \o

Enfin... je commençais à m'ennuyer à être le seul vilain du coin Rolling Eyes

_________________
Bloody Demon of Neverland. P. MALCOLM PAN;
I'm not sorry for beeing clingy, stressful, weird, distant, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, sad, helpless, sassy, broken, lost cause, defeated. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 16:06

Merci beaucoup ,
Je sais , je sais , je suis méchante mouahahahaha
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 21:58

Je viens de finir ta fiche et d'en discuter. On adore ! L'essentiel est là et c'est top ! /o
Il manque toutefois quelques petites phrases à la fin pour intégrer ton personnage dans le contexte actuel du forum et ainsi nous montrer que tu l'as compris. <3

Vite ! Qu'on puisse te valider ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:06

Je ré-édite, je pense avoir mis quelques phrase , est-ce bon ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:22

C'est bon ! En revanche, les habitants ne le savent pas encore explicitement que ça mène chez les Morts, mais ils le seront bien assez tôt quand on aura des revenants sur le fofo. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:24

ok d'accord, donc je change ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:33


   


   

Bienvenue parmi nous I love you

J'adore ton histoire ! J'adore tes gifs ! Florilège d'éloges pour notre Evil Queen nationale ! Je te souhaite encore la bienvenue et pour fêter ça je suis aller déterrer un vieux gif qui me fait rire, huhu ! Very Happy

L'ensemble du staff te souhaite la bienvenue sur "Have you seen a white rabbit ?" et te félicite pour ta validation !

Maintenant que la première étape est franchie, il est temps de te lancer à la découverte du forum !
- Pour commencer nous t'encourageons à aller vérifier que ton avatar et ton personnage de conte ont bien été recensé !
- Pour bien évoluer sur le forum, il va te falloir des liens avec les autres membres. Tu peux proposer des sujets dans cette partie
- N'hésite pas à passer de temps en temps dans le coin Administration pour te tenir au courant !
- N'oublie pas de passer sur le flood, le Le coin Once Upon a Time et la cb afin de faire connaissance avec nous.
- N'hésite pas à faire de la pub autour de toi afin d'avoir de nouveau compagnon de rp.

Bon jeu   I love you

 

 
   
   
fiche by snow sparrow.
 Reproduction du règlement interdite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:34

Le plus simple serait que tu ne parles pas du Royaume des morts comme ça ton personnage aura l'occasion de le découvrir par lui-même. Wink

PS : Ton groupe sera Black Sword, of course ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:39

Et voilà , j'ai changé , en espérant que cela te plaît, je parle de crevasses étranges et mystérieuses
Revenir en haut Aller en bas

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:41

C'est parfait ! Merci ! <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 376
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 22:57

Bienvenue Reginaaaa ♥

^o^ Contente de t'accueillir parmi nous ! J'ai adoré ton histoire, j'ai retrouvé tout ce qui m'a touché chez ce personnage ♥

J'espère qu'on se croisera un jour en RP, même si ça ne sera pas facile pour le moment ♥

_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~ Mer 4 Fév - 23:04

Merci beaucoup ! ^^
T'inquiètes prends ton temps, on se retrouvera !
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~

Revenir en haut Aller en bas
 

Evil Isn't Born, It's Made ~ Regina Mills ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Evil isn't born, it's made ¤ Regina Mills
» Regina Mills
» Parfois, une oreille attentive, ça aide ! [PV Regina Mills]
» Regina Mills
» Regina Mills - The Evil Queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Anciennes présentations-