RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 Festivités hivernales... surprise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

PNJI'm the Master


InformationsMes bavardages : 295
Dans le coin depuis le : 29/08/2014
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Festivités hivernales... surprise Sam 24 Déc - 5:15




Festivités hivernales
Ah! Comme la neige a neigé!


Une invitation de la Fée Bleue

La porte fut franchie pour les gens de Storybrooke… et le froid mordant qui les accueillit sitôt qu’ils mirent le pied de l’autre côté de ce voile magique expliqua très rapidement pourquoi il leur avait été conseillé de revêtir des vêtements chauds.

Mais quelque chose clochait.

Il ne faisait normalement pas aussi froid dans la Forêt Enchantée;
Il n’y avait normalement pas autant de neige et de glace, même à ce temps-ci de l’année.

Un peu désorientés d’abord, le groupe décida de suivre le sentier qui s’étalait devant leurs yeux. Après quelques minutes de marche qui réchauffa les muscles de tous, les murs d’une ville se dessinèrent, et bientôt les voix d’une foule animée se firent entendre. Rapidement, des visages accueillants souhaitèrent au petit groupe la bienvenue aux festivités hivernales d’Arendelle! La Fée Bleue se serait-elle trompée dans son sortilège? Quoi qu’il en soit, les fées n’étaient pas là pour fournir une quelconque explication; et si pour certains de se retrouver dans cette ville précise les contrariait, pour d’autres comme les nains, ça ne sembla pas entamer leurs humeurs respectives et ils furent même les premiers à disparaître dans la foule pour festoyer.

Sur la place publique, plusieurs tables couvertes de victuailles avaient été aménagées, des brasiers étaient disposés pour tenir les plus frileux au chaud, divers kiosques invitaient les gens à goûter des spécialités locales ou encore à participer à des jeux forains afin d’y gagner un gage. Plus loin, une grande surface glacée semblait retenir l’intérêt de bien des sujets d’Arendelle, qui glissaient sur sa surface, des patins aux pieds.


Pour les gens de Neverland, vous avez reçu l’étrange visite d’un certain Klaüs qui vous a généreusement offert, pour l’occasion de Noël, une visite à Arendelle et ses festivités. Difficile pour les Enfants perdus de refuser, et difficile sans doute de résister à l’envie d’avoir, le temps de quelques heures, un nouveau terrain de jeu pour y faire quelques facéties.

Le navire de Klaüs accoste donc à Arendelle avec les gens de Neverland à bord pratiquement en même temps que ceux de Storybrooke arrivent.


Ordre de passage :
Elsa
Darcy
Hook
Perséphone
Lily
Peter

Vous avez une semaine pour prendre votre tour !

Comment chacun d’entre vous décidera de fêter l’occasion?

code (c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 375
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Dim 25 Déc - 16:00


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Darcy, Hook, Neal, Perséphone, Lily, Peter -

△ Festivités hivernales... surprise △

    Le solstice d'hivers était l'occasion de bien des festivités à Arendelle, et ce, depuis toujours. Elsa avait toujours adoré ce mois de fête, alors que le froid naturelle revenait sur ses terres, comme pour lui procurer un nouveau souffle de vie, et que les rues et le château s'illuminait de décorations enchanteresse. La reine avait perdu goût à beaucoup de choses depuis le décès de sa sœur bien aimée, mais noël était une fête qu'elle n'avait jamais dénigré et son oncle ne l'aurait jamais laissé faire dans tous les cas. C'était une période de l'année où elle pouvait pleinement exprimer sa générosité et où le froid de l’hiver éternel du royaume semblait étrangement moins difficile à supporter.

Cette année, son oncle, le célèbre Santa Klaus, avait découvert une île au delà des flots, une île qu'il connaissait très bien et qui ne devrait pas figurer en ce monde. Avec l'accord de sa majestés sa nièce, il avait offert aux enfants perdus de Neverland de se joindre aux festivités d'Arendelle. Elsa était bonne avec les enfants, même si sa magie leur faisait souvent peur, mais elle n'était pas non plus sans savoir que l'île de ces enfants abritait une grande magie qui pourrait peut-être l'aider dans son conflit contre Zelena … oh, elle n'allait pas gâcher la fête avec des affaires politiques, mais elle devait toujours penser à la pérennité de son royaume et au bien futur de son peuple.

Les portes du château étaient ouvertes et la grande place s'était vue transformer en une grande patinoire – telle était la tradition. Les fontaines formaient d'élégantes sculptures abstraites de glace et la reine se promenait sans crainte en compagnie de sa jeune louve au pelage argenté. Les gardes patrouillaient en ville, mais leur présence ne semblait pas alourdir l'ambiance, au contraire, car ils étaient très jovials. Ils ne suivaient pas la reine de trop près, de toute façon, elle savait très bien se défendre seule.

Elle se rendit au port, accompagnée de son fidèle conseiller. Pour l'occasion, elle avait revêtu une superbe robe bleue pailletée de perles de glace qui dégageait ses épaules sur lesquelles pendait une épaisse fourrure blanche qui dégageait un parfum agréable et délicat. La fourrure était plus là pour décorer qu'autre chose, car il était bien connu que la reine des neiges ne craignait pas le froid, mais elle avait aussi l'habitude de faire don de sa fourrure à un enfant au cours des festivités. Ses longs cheveux clairs étaient coiffés d'une natte leste qui tombait sur une de ses épaules, elle était elle aussi décorée de perles de glace et de flocons scintillants. Sa tiare raffinée d'argent clair et de saphirs semblait rehausser le bleu de ses yeux.

— Ma nièce, joyeux noël ! S'écria chaleureusement l'oncle Klaus en débarquant, chargé d'une lourde hotte.

Avec son naturel légendaire qui respectait rarement l'étiquette, il la prit fermement dans ses bras et la serra si fort qu'elle crut bien sentir ses os craquer. Son oncle était bien la seule personne – en dehors de son prince qui n'était jamais aussi exubérant – dont elle pouvait accepter ce genre de familiarité. La reine souriait de toutes ses dents blanches.

— Joyeux noël à vous, mon oncle. Je suis ravie que vous ayez pu rentrer à temps. Comment se porte nos invités ?
— Bien, bien ! Très bien ! Ils ont adoré les chocolats, rassurez-vous, j'en ai gardé bien assez pour vous !
— Mon oncle … Gloussa Elsa avec délicatesse.

Alors que son conseiller recevait une grande tape dans le dos de la part de Klaus en réponse à sa respectueuse révérence, Elsa observait ces enfants débarquer sur les quais … En les voyants, sa première pensée fut qu'ils portaient bien leur nom, car ils avaient l'air effectivement perdus. Certains avaient l'air très jeune, mais beaucoup d'autres semblaient bien plus proche de l’adolescence et avait même des regards guerriers. Des enfants livrés à eux même ne devaient pas avoir une vie facile.

— Bienvenue à Arendelle, Enfants perdus. Puissiez-vous profiter pleinement de nos festivités.

Klaus était en train de charger sa hotte dans un traîneau attelé à quelques rennes et quelques serviteurs en apportaient d'autres pour l'aider à préparer sa tournée. La reine prit alors la marche vers la place publique qui se trouvait devant son château, là où se trouvait la patinoire et le cœur de la fête. Les enfants perdus la suivaient, mais elle pourrait bientôt se rendre compte qu'ils ne seraient pas ses seuls invités …

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR —  



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMes bavardages : 63
Dans le coin depuis le : 06/05/2016
Localisation : Storybrook
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mer 28 Déc - 18:18



La vie de Darcy et de son magasin était rythmé par les chants de Noël depuis le 1er Décembre de cette année-là. La Cheshire avait ressortit toutes les décorations possibles et imaginables qui se trouvaient dans son magasin et l'avait redécoré aux couleurs et symboles de Noël. A chaque tournant de son labyrinthe d'étagères une petite figurine en rapport avec Noël chantait une petite chanson au client qui en approchait grâce à un petit sort de rien du tout qui était en fait un détecteur de mouvement rudimentaire que Darcy avait retrouvé en fouillant bien. Une couronne de gui tronait sur la porte d'entrée, surplombant un autocollant du traîneau du père Noël qui jetait de cadeaux en riant. Joyaux et Pacotilles était devenu un temple de Noël au plus grand bonheur des clients qui venaient trouver des cadeaux de dernière minute et de la propriétaire qui s'accordait à sa boutique avec des accessoires plus ou moins loufoque en fonction des jours.

Ce jour-ci était spécial, les fées les avaient invité pour fêter Noël et autres fêtes aussi Darcy avait particulièrement fait attention à sa tenue. Et avait retrouvé dans un carton vieux comme le monde le costume parfait qui était assez élégant tout en faisant penser à un lutin de Noël. Par-fait. C'est-à-dire une robe composé d'un épais et doux tissu vert forêt avec un collant et une ceinture du même rouge que le costume du père Noël, une écharpe blanche et un chapeau haut de forme vert décoré de flocon blanc et d'une bande de tissu rouge qui en faisait le tour. Elle avait ramené ses cheveux bleus en couettes sur chaque côté de sa tête et avait mit une broche en forme de renne sur le cœur tandis qu'une paire de bottines complétaient sa tenue. Elle était totalement fan de sa tenue.

Ce fut d'excellente humeur et en chantonnant gaiement que Darcy se dirigea vers le lieu de rendez-vous quatre minutes précisément avant l'heure indiqué sur l'invitation. 'We wish you a Merry Christmas. Elle traversa une rue sans daigner regarder des deux côtés de la route comme la prudence le voudrait et ignora tout aussi bien la voiture qui freina brutalement avant de la percuter. 'We wish you a Merry Christmas.' Elle arriva devant la pâtisserie de Kate et vit que des gens se pressaient encore à l'intérieur. Articulant un 'Bonjour' en souriant de toutes ses dents, Darcy fit un geste pour saluer les personnes qui l'avait aperçue. 'We wish you a Merry Christmas and a Happy New Year !' Elle tourna au coin de la rue et aperçu la grande horloge du coin de l'oeil. Curieuse, elle s'arrêta pour regarder l'heure. 'Glad tidings to you and your kin.' Elle repartit soudainement en allongeant son pas, il ne lui restait qu'une minute pour arriver à l'heure. Or s'il y avait bien une chose commune à tout natif du Wonderland c'était qu'ils détestaient arriver en retard, changement de personnalité ou non. 'Good tidings for Christmas and a Happy New Year !' Elle tourna encore une fois et déboucha enfin devant le couvent des fées et s'arrêta de chantonner en rejoignant la foule qui était déjà présente. Elle regarda l'horloge du grand clocher et esquissa un sourire satisfait. Pile à l'heure. Accaparée par ses idées pour animer un peu la soirée elle n'écouta pas vraiment la Fée Bleue mais comprit que la fête avait lieu dans un autre monde et que mots haineux et magie étaient interdits. Un soupir de déception lui échappa en l'apprenant puis elle haussa les épaules. Tant pis, elle trouverait une autre manière de s'amuser, ce n'était pas la fin du monde.

Une autre partie du long discours de la fée retint son attention. Une modification physique ? Ses yeux se mirent à briller devant cette possibilité, elle mourrait d'envie de récupérer oreilles perçantes, queue et moustaches sensibles, sans parler de sa douce fourrure ! Mais elle appréciait sa forme humaine si avantageuses (les pouces opposables !) à laquelle elle s'était somme toute habituée. Un petit mélange était sans doute possible n'est-ce pas ? Le regard de la Fée Bleue quand Darcy le lui demanda valut son pesant d'or et la Cheshire manqua de peu d'éclater de rire mais au final deux oreilles grises entourèrent son chapeau, une queue apparut et de fines moustaches poussèrent sur ses joues. Sa queue remua, trahissant sa satisfaction, et ses oreilles pointèrent dans toutes les directions pour écouter tous les bruits qui lui étaient auparavant inaccessibles. Darcy caressa le pelage d'une oreille avec un ronronnement satisfait. 'C'est tout doux ! Merci !' s'enthousiasma-t-elle avant de traverser la grande porte en sautillant.

La porte franchit, Darcy ne put qu'ouvrir de grands yeux en découvrant le paysage enneigé. Heureusement que sa robe et son écharpe étaient chaudes ! Mais mes oreilles gèlent déjà, songea-t-elle en grimaçant et en frottant doucement sa fourrure où s'accrochaient des flocons. Elle n'aimait pas le froid mais ne put s'empêcher de sourire alors que des souvenirs d'Arendelle, des batailles de boules de neige avec Kay, de sa guerre personnelle contre les loups d'Elsa ou des discussions avec celle-ci devant un bon feu envahissait son esprit. Puis elle cligna des yeux, chassa ces souvenirs d'une autre vie et s'engagea joyeusement et chantonnant sur le sentier qui s'ouvrait devant elle et les autres habitants de Storybrook. 'Jingle bells, jingle bells, jingle all the way !' Les murs d'une ville familière se dessina devant ses yeux mais elle n'y prêta pas grande attention, trop occupée à contempler le joli paysage recouvert de neige. Il lui fallu des sculptures de glaces trop extraordinaires pour de simples humains, une patinoire sur la place centrale et des loups grincheux (à ses yeux) pour qu'elle comprenne enfin que les fées les avait envoyés à Arendelle. Le pays de glace était en pleines festivités ! Elsa et Kay lui en avaient déjà parlé mais elle n'y avait jamais assisté en personne. Elle était ravie ! Depuis le temps qu'elle voulait les voir ces festivités, favorites de la reine Elsa !

Un aboiement retentit à côté d'elle, lui ramenant les pieds sur terre, et elle regarda méchamment le loup qui lui avait aboyé dessus. Elle ne savait pas si lui et ses semblables se souvenaient du chat qu'elle était mais elle, elle se souvenait d'eux. Et de sa revanche que la malédiction l'avait empêchée de prendre. Ce sac à puce-là, Darcy se contenta de l'attirer puis de le faire tomber tant bien que mal sur la patinoire. La Cheshire se frotta les mains avec un sourire satisfait. Une bonne chose de faite ! Elle parcourut la foule des yeux en regrettant de ne pouvoir voler et s'arrêta net. Une figure qu'elle connaissait bien se trouvait ici, à Arendelle ! Elle s'approcha d'elle en faisant un grand détour et se retrouva dans son dos. Elle agita sa queue doucement, comme s'apprêtant à sauter sur sa proie, et se pencha au-dessus de son épaule avec un sourire malicieux. Le summum serait qu'elle sursaute, songea Darcy, les yeux brillants. 'Bonjour Lily ! Quelle surprise de te trouver ici ! Tu n'es plus à Neverland ?' Elle se déplaça de deux pas pour se trouver à côté d'elle et pencha la tête avec un large sourire et une lueur de contentement suprême dans les yeux. Si sa victime préférée était présente elle sentait que la fête allait soudainement être bien plus amusante que prévue.

_________________
Darcy Corbyn


— L'ours et l'homme se disputent un territoire. Qui a raison ?
— Le chat qui les observe.
~ p.bottero & byendlesslove.



Dernière édition par Darcy Corbyn le Mer 6 Sep - 19:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMes bavardages : 87
Dans le coin depuis le : 02/10/2016
Localisation : Storybrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mer 28 Déc - 21:25

Festivités hivernales... surprise
N’importe quoi pour passer un moment loin de cette ville! Il y a des choses vraiment démentes qui se passent ici, comme cette manie de parler tout seul dans ces petites boîtes noires que les gens tenaient à leurs oreilles -non Hook n’a aucune idée de ce que sont les téléphones portables- ou d’enfermer des musiciens dans un étrange coffre -ça s’appelle la radio Hooky… enfin passons.

Tout ça pour dire que l’idée de se retrouver à nouveau dans la Forêt Enchantée, loin de ce lieu bizarre nommé Storybrooke, était suffisamment séduisante pour que Killian accepte de mettre de côté toute envie… piratesque. Appelons-ça comme ça. Et puis selon l’endroit exact où ils allaient arriver, il y aurait bien une taverne et de la bonne compagnie avec qui passer ce moment, loin du Club des Charming.

Seulement… ça ne lui prend qu’une bouffé d’air froid pour savoir qu’ils ne sont pas dans la Forêt enchantée. L’air est trop humide, et a cette odeur de sel que seuls les endroits près de la mer possèdent. Peut-être que la moyenne des gens ne font pas la différence, mais fiez-vous sur un marin pour s’en rendre compte rapidement. En plus qu’il fait foncièrement froid. Du coup, Killian n’est pas mécontent d’avoir écouté les recommandations de l’ennuyante Fée Bleue pour une fois et d’avoir tronqué son manteau de cuir pour un similaire mais en laine -et noir bien entendu- une écharpe et un gant.

Davantage préoccupé à tenter de se localiser que de penser à écorcher le chat qui ne cesse de chantonner son cantique idiot depuis tout à l’heure, c’est avec une grimace désagréable que notre pirate fait le constat qu’ils sont à Arendelle. Misère. De tous les endroits possibles, il fallait qu’ils atterrissent précisément là. Finalement Storybrooke, ce n’est pas si mal. Ce n’est pas que l’endroit est moche; c’est même une bien jolie petite ville avec un port très accueillant pour les navires étrangers. C’est sa reine qui cause un petit problème… disons que Killian et elle ne se sont pas nécessairement rencontrés dans des circonstances très… enfin c’est en majeure partie de la faute de la sœur de ladite reine, lui n’a fait que profiter d’une occasion trop belle pour ne pas être saisie. ….Bon, il va devoir faire avec… si au moins la taverne du coin était intéressante; là c’est juste trop propret et gentil pour qu’il ait envie de s’y rendre.

Disons que pour le moment il va faire profil bas et se tenir à carreau dans son coin. Non il fait pas la gueule… enfin c’est quasiment ça oui. Au moins les gens d’Arendelle ont de l’alcool, ça va aider à faire passer l’affaire un peu!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Ven 6 Jan - 23:21

Cela ne faisait pas si longtemps que ça que Neal avait débarqué à Storybrooke et autant dire qu'il faisait tout pour le moment pour rester le plus discret possible. Outre le fait qu'il avait encore quelque peu du mal à gérer ses retrouvailles avec Emma, qu'il avait appris qu'il était père et qu'il avait débarqué dans cette ville où justement son propre père se trouvait. En réalité, plus il déambulait dans les coins de cette ville, et plus il était en train de se rendre compte qu'il en avait croisé un bon nombre d'entre eux. Il fallait bien avouer qu'avec le nombre de mondes sur lesquels il avait pu se rendre, il n'était pas resté éternellement seul et il avait rencontré du beau monde au cours de ses pérégrinations. Ce qui le conduisait pour le moment à rester à l'écart, à observer le monde depuis un perchoir sans craindre les jugements possibles. Cependant, on ne pouvait pas rester loin de tout et de tout le monde pour toujours. Il avait bien essayé de fuir son ancienne vie, et même à New York on avait su mettre la main sur lui et trouver un moyen de renouer avec un passé bien plus difficile à avaler qu'il voulait bien montrer face aux autres. Il avait beau cherché à se persuader qu'il avait tourné la page, les douleurs étaient aussi vivaces que les souvenirs.

Mais c'était les fêtes de fin d'année, et si Neal avait bien compris une chose dans le monde actuel dans lequel il avait passé bien des années de sa vie, c'était que c'était un moment où la bonne humeur, les délicieuses pâtisseries et se rassembler tous autour d'un grand sapin permettait de voir la vie un peu mieux que ce qu'était la réalité. Moment de partage, et notamment entre les amis et la famille. Et c'était une occasion qu'on ne pourrait pas lui offrir de si tôt. Il était bien décidé à ne jamais repartir vivre dans la forêt enchantée, mais y passer quelques heures, cela ne pouvait pas lui faire du mal. Il n'avait après tout pas que des mauvais souvenirs là-bas et certaines personnes avaient compté pour lui. Comme à son habitude, il avait vicé sa capuche sur sa tête, il avait gardé un profil discret quand il avait suivis le mouvement pour franchir la porte, le portail … Il grimaça en sentant le froid mordant qui vint doucement piquer la peau. Était-il vraiment dans la forêt enchantée ? Il ne se souvenait pas d'avoir déjà vu de la classe par ici. Certes il était habitué à avoir des températures basses, et à New York la neige n'était pas quelque chose d'incongru mais ici c'était un autre monde, où les lois de la nature n'étaient pas identiques.

Ils avaient tous été accompagnés jusqu'à une ville où il ne se rappelait pas y avoir mis les pieds. Tout avait été prévus pour que la soirée se passe aussi agréablement que possible. Derrière sa capuche, il observa les différents visages des personnes présentes. Les premiers qu'il reconnut furent le Capitaine Crochet, Lily la Tigresse … Des enfants perdus … Neverland tout entier semblait s'être déplacé, cela réveillait des choses en lui, il ne savait pas cependant si les souvenirs étaient bons ou mauvais.
Revenir en haut Aller en bas

avatar



InformationsMes bavardages : 49
Dans le coin depuis le : 29/11/2016
Localisation : En ville
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Dim 8 Jan - 21:19



Festivités hivernales... surprise
Storybrooke est une belle ville et les habitants sont tous pour le moment gentil, c'est vrai qu'on s'y plait bien ici ! Enfin me concernent c'est toujours mieux que l'enfer, car je dois admettre que je n'avais pas vraiment le choix de vivre la-bas, mon père quant à lui n'avait jamais rien dit et je me suis toujours demandé s'il m’aimait un peu, enfin bon au moins ma mère avait été là pour moi, d'ailleurs j'ignore où elle est et ce qu'elle fait.

Enfin bon je sais que pour le moment, elle est en vie et c'est ce qui compte pour le moment, d'ailleurs je me demande comment, vais-je réussir à obtenir mes flacons, qui me permettait de dissimuler ma grossesse, car je vais bientot terminée celui-ci et le sorcier qui me l'avait fait et pas ici pour le moment, dû coup je pense que je vais devoir vraiment, chercher un sorcier. Je reconnais que ce que je fais n'est pas bien et croyez-moi je suis heureuse de devenir mère, mais avec un mari qui passent sont temps, à vous négliger et qui vous trompe, c'est l'horreur pour une femme dû moins je sais aussi, que je suis aussi fautif, mais l'amour et les sentiments ne se commandent pas et il n'arrive pas en un jour ! Cependant, malgré tout ce qu'Hadès a fait il reste mon époux et l'homme que j'aime malgré tout.

Je décide donc de faire une petite balade et enfile une robe des plus brillantes, après tous les fêtes sont des moments de paix et d'amour, du coup j'avais envie de faire la fête et de m'amuser un peu. Je me dirige vers la porte franchit et entre sans me poser de question, c'est ainsi que j'ai vu que j'étais belle est bien à Arendelle, c'est la seul contré qui fait terriblement froid. J'étais heureuse de pouvoir enfin revoir mon amie, Elsa et j'avais hâte de la prendre dans mes bras, bon une fois qu'elle sera disponible. Je marchais donc jusqu'au palais et j'avais terriblement froid, alors je me suis vite arrêter pour voir si je ne trouvais pas ,une veste et une fois que j'en trouve une, je pose l'argent et l'enfile continuent ainsi ma route.

Une fois arrivée,je regardais les convives et souris avant de reconnaitre non loin de là,Killian et j'étais contente de pouvoir voir aussi des gens de Storybrooke,je me sentais moins seule du coup ! Je me dirige donc vert lui et lui demande." Pas trop froid mon cher Crochet ? " Lui répondis-je d'un sourire des plus doux.

Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMes bavardages : 57
Dans le coin depuis le : 10/12/2016
Localisation : Neverland
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Jeu 12 Jan - 22:33





Noël. Lily ne pensait pas le fêter à nouveau. Aussi loin que remonte sa mémoire, elle célébrait cette fête avec toute sa famille, son père, sa mère et ses sœurs mais depuis qu’elle vivait à Neverland, c’était terminé. Elle l’avait un peu oubliée, mis dans le fond de son cerveau pour ne plus y penser. Et puis, il y avait quelques jours, ce mystérieux bonhomme était venu les prendre tous pour le fêter à Arendelle, un pays qui ne disait rien du tout à la jeune fille. Le navire avec lequel il était venu à Neverland accosta le port d’Arendelle et il fallait le reconnaître, il faisait plutôt bien froid. Heureusement, Lily s’était bien couverte, petit cadeau de Santa Klaus pour que les habitants du Pays Imaginaire ne puissent pas mourir de froid une fois sur place. Une fois débarquée, la princesse observa un peu les environs et elle devait avouer que ça ne manquait pas de charme même s’il y avait de la neige un peu partout. Elle aperçut plus loin le capitaine Crochet. Tiens, il était encore en vie. Voilà au moins dont elle avait soudainement envie de savoir ce qu’il était devenu – et occasionnellement s’il n’avait pas oublié de lui prendre ce qu’elle lui avait demandé la dernière bien qu’elle ne se souvenait plus quoi exactement. Tout à coup, une voix chuchota à son oreille.

Darcy : 'Bonjour Lily ! Quelle surprise de te trouver ici ! Tu n'es plus à Neverland ?'

Lily poussa un soupir. Pitié pas elle ! Elle reconnaitrait cette voix entre mille et à vrai dire, elle s’en serait bien passé. Elle se retourna, le regard presque noir de toute la haine qu’elle avait pour cette petite peste de chat de Cheshire mais au lieu de se retrouver face à un chat, elle se retrouva face à une jeune fille à la longue chevelure rousse mais avec des oreilles et une queue de chat.

- Non, comme tu le vois !


Sans chercher à savoir et aussi parce qu'ils avaient eu des consignes concernant la fête, elle se pressa de s’éloigner le plus possible de ce maudit chat qui avait su capter ce qu’elle ressentait pour Peter et comme il était pas très loin, il valait mieux qu’il n’en soit pas au courant. Elle était tellement pressée de fuir Darcy (c’était son nom à Storybrooke mais nous en reviendrons certainement plus tard) qu’elle ne fit pas attention au garçon qu’elle heurta.

- Je suis désolée je ne vous … Oh salut Pan ! Désolée, je ne t’avais pas vu !

De la neige leur tomba dessus et la demoiselle se dépêcha de l’enlever immédiatement sur elle mais également sur Peter. Ce n’était pas tous les jours qu’elle se montrait si prévenante avec lui. En levant les yeux, elle les ouvrit presque en grand et pour cause : un gui penchait juste au-dessus des deux jeunes gens et Lily se souvenait parfaitement bien de la tradition de quand deux personnes se retrouvaient sous le gui. Elles devaient s’embrasser, plus particulièrement sur les lèvres quand il s’agissait d’un homme et d’une femme. Les joues rougissant subitement, elle pria pour que Pan ne le voit pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://happybeginning.forumactif.com/

avatar

NEVERLAND Stay Young


InformationsMes bavardages : 168
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Neverland ou peut-être bien... dans tes rêves ?
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Dim 15 Jan - 6:09


FESTIVITÉS HIVERNALES... SURPRISE !



Tel n'en fut pas la surprise du grand et puissant Peter Pan, de recevoir une invitation en personne, de la part de Santa Klaus, lui-même. Bien que le maître de Neverland fut quelque peu septique au début, il n'allait pas refuser. Et puis, l'ensemble des enfants perdus non plus. C'est même avec une certaine excitations, que tous avaient particulièrement hâte de se rendre à ses festivités. Ce n'est pas tous les jours, que les habitants de Neverland sont invités quelque part. Et puis, il était clair que pour Pan, c'était le moment où jamais de s'octroyer un tout nouveau terrain de jeu. Bien qu'il y avait quelques règles imposé et à suivre de préférence, une fois sur place. Mais tout le monde sait, que les règles et Peter Pan, ça ne fait pas deux, du tout. Bien qu'il en démontrait beaucoup moins que les autres enfants à ses côtés, il était véritablement impatient et surexcité comme un gamin, au fond de lui. Se demandant, s'ils allaient avoir des cadeaux ou non. En ce qui le concerne, il ne se souvient pas en avoir déjà eu un jour de toute sa vie, même pour Noël. Et pourtant, sans même connaître ça, il adore ça. Peter était tout de même enchanté que ses garçons puissent un peu changer d'air et s'amuser. Ça fera toujours plus de points pour lui. Durant le voyage, le leader joua de sa flûte, tandis que les garçons dansaient un peu partout. L'ambiance était déjà festive de leur côté, et très joyeuse.

Avant de débarquer, Pan échangea discrètement avec sa troupe. Comme s'il avait prévu un mauvais coup. Ce qui ne serait pas très surprenant. D'ailleurs, après leur avoir donné le feu vert pour s'éparpiller où ils voulaient, un petit sourire démoniaque étira les lèvres de Pan. Puis, son regard balaya l'ensemble des lieux. Il fallait le dire... il était bluffé. Il avait déjà entendu parlé d'Arendelle et de sa reine, mais ne s'y était jamais rendu. Bien qu'il n'aime pas le froid, il était enchanté d'enfin faire la connaissance de cet endroit et pourquoi pas aussi... de la fameuse reine en question. Mais pour l'instant, l'heure était à la découverte. Peter observa le palais et la décoration, des étoiles pleins les yeux. Pourtant difficilement impressionnable, il devait avouer que ce royaume avait un certain cachet. Il s'avança donc... Captant non sans mal quelques personnes lui étant plus que familières, dont particulièrement Crochet. Plissant légèrement les yeux, il s'apprêta à aller le retrouver pour d'entrée de jeu lui gâcher cordialement sa soirée, mais quelqu'un le percuta avant. Alors qu'il s'apprêta à jurer, il se retrouva nez à nez avec Lily la Tigresse.

- « Toujours aussi tête en l'air, la Tigresse... »

Détournant un instant son regard d'elle, il s'aperçu que Crochet avait déjà disparu de son champ de vision. Ce qui l'agaça un peu... beaucoup. Mais tant pis, il aura sûrement d'autres occasions de l'embêter. En attendant, il arqua un sourcil interrogateur en voyant Lily aussi prévenante envers lui. Et aussi complètement figé devant lui, les joues toutes empourprées. L'ayant vu précédemment regarder en l'air, il en fit machinalement de même. S'apercevant, à son tour, de la présence du gui juste au dessus de leurs têtes. Un sourire malicieux étira ses lèvres, fixant à nouveau la jeune femme. Personnellement, il trouvait cette tradition complètement stupide, mais... étrangement, il avait comme la sensation que Lily non. Etant toujours prostré devant lui, attendait-elle réellement un baiser de sa part ? Dans le cas contraire, elle se serait déjà enfuie. Une étrange sensation lui noua l'estomac et fit battre son cœur de pierre, à l'idée qu'elle veuille de lui et que lui-même... veuille soudainement l'embrasser. Un désir, qu'il ne ressent pourtant plus depuis qu'il n'est plus adulte. Malgré ses ressentis, il garda de son éternel assurance, puis se rapprocha doucement d'elle sans la quitter des yeux. Il déglutit, mais se laissa allé au feu de l'action. Il valait mieux d'ailleurs... Ce fut comme s'ils venaient d'entrer tous les deux dans une étrange parenthèse, les coupant du reste durant quelques secondes. Saisissant délicatement son visage entre ses mains, Peter se rapprocha encore, jusqu'à ce que ses lèvres vinrent enfin se poser sur les siennes. Mais le baiser ne fut pas simple. Il le prolongea. Au début, un peu timidement, puis un peu plus langoureusement. Cela, durant bien trente secondes, qui semblèrent durer beaucoup plus longtemps. C'est tout aussi lentement, qu'il lâcha son emprise sur ses lèvres. Rouvrant les yeux, pour les plonger dans les siens.

- « Joyeux Noël... »

Aussitôt dit, il se recula, puis s'engouffra à l'intérieur du palais. Le cœur battant, comme il l'avait rarement fait. Cette "parenthèse" l'avait particulièrement troublé. Ce pourquoi, il s'empressa de s'éloigner d'elle. Afin que son trouble ne soit lisible par personne. Inconsciemment, il passa ses doigts sur ses lèvres. Avant de se mettre une gifle mental pour essayer de retrouver un peu de sa contenance. Après tout, il n'avait fait que jouer le jeu et suivre une tradition, rien de plus...


AVENGEDINCHAINS

_________________
Bloody Demon of Neverland. P. MALCOLM PAN;
I'm not sorry for beeing clingy, stressful, weird, distant, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, sad, helpless, sassy, broken, lost cause, defeated. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 375
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mar 17 Jan - 15:26


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Darcy, Hook, Neal, Perséphone, Lily, Peter -

△ Festivités hivernales... surprise △

    Une fois sur la place publique, les enfants perdus purent pleinement admirer le palais de la reine des neiges dont les toits étaient constamment recouverts de neige et de glace. La grande patinoire s'étendait autour de la fontaine qui faisait fasse aux portes du château et l'on pouvait voir des stands de nourriture et de friandise un peu partout. C'est d'ailleurs vers l'un d'eux que la reine se hâta en premier afin de s'offrir une grande tasse de chocolat chaud. Sa boisson en main, elle s'approcha de la patinoire pour observer son peuple qui s'amusait déjà en toute insouciance … si elle adorait ces fêtes, c'est quand même dans ses moments là que sa sœur lui manquait le plus.

— Ma reine, on vient de m'informer d'un imprévu.

Elsa avait le sourire aux lèvres et lorsqu'elle posa les yeux sur son conseiller, elle sembla l'avertir silencieusement qu'il n'avait pas intérêt à gâcher sa fête, comme si cela pouvait être sa faute ! C'est alors qu'il lui annonça, avec maintes précautions, que des invités surprises étaient au rendez-vous. Elsa les chercha aussitôt du regard, repérant très vite quelques individus à l’accoutrement étrange … Cependant, ils avaient l'air tous aussi émerveillés que le reste.

— Ils n'ont pas l'air hostile, de toute évidence. Détendez-vous un peu mon ami, allez donc profiter de la patinoire !

Elle pris le temps de siroter son chocolat en regardant quelques nains glisser maladroitement sur l'étendu de glace et cela l'amusa beaucoup. Elle se demandait quand même d'où ils venaient tous comme ça … et elle pensa alors à ce monde maudit. Ce pourrait-il qu'ils soient tous de retour ? Elle chargea quelques uns de ses gens d'enquêter là-dessus … Si ces personnes venaient de ce monde sans magie, alors peut-être que Rumpelstiltskin était parmi eux … et lui parler serait une chance inespéré.

En attendant d'en avoir le cœur net, Elsa remarqua également une tête connu. Elle le fixa un long moment – et cela dût être bien pesant – avant de finalement reconnaître le pirate qui avait enlevé sa sœur, il y a des décennies déjà. Il était toujours en vie et toujours aussi jeune … visiblement victime du même genre de malédiction qu'elle. Même après l'avoir reconnu, elle continua de le fixer un long moment, aussi étrange que cela puisse paraître, il était dans ce décor la seule chose qui la rapprochait du souvenir de sa sœur et c'était très difficile de s'en détacher, bien que douloureux. Il n'avait pas l'air d'être là pour un mauvais coup en tout cas. Elle songerait à aller le saluer – à sa manière – plus tard, pour le moment, elle venait d'apercevoir le garçon qui pourrait bien faire la différence dans son conflit avec Zelena. Le chef des enfants perdus était, paraît-il, un garçon qui cachait de grands pouvoirs … Elle allait bien voir ça !

Il semblait fuir quelque chose avec grande hâte et elle alla à sa rencontre après avoir laissé sa tasse vide sur le stand où elle l'avait eu. Sa jeune louve trottait joyeusement à ses côtés.

— Peter Pan, c'est bien cela ? Elle fit une légère révérence, penchant simplement la tête en fléchissant à peine les genoux. Elle était bien placée pour savoir qu'un visage jeune n'était pas forcément une preuve de naïveté, tant de gens l'avaient jugé ainsi à tore … et en regardant dans les yeux de ce garçon, elle voyait très bien qu'il était bien plus qu'un adolescent à la tête d'une bande de petits rebelles.

— Je suis Elsa, reine d'Arendelle, votre hôte pour ces festivités hivernales. Mon oncle Klaus m'a beaucoup parlé de vous … et de votre île qui n'a que très récemment émergé dans cet océan.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR —  



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 111
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mar 5 Sep - 21:19



- FESTIVITÉS HIVERNALES | EVENT -


Suite au retard de ce RP, je me permets de le relancer en y incluant mon personnage Merci de respecter l'ordre de passage ci-après, ainsi que d'observer un délai d'une semaine maximum pour vos réponses.

Regina Mills - Darcy Corbyn - Killian Jones - Perséphone Queen - Lily la Tigresse - Peter Pan - Elsa Arendelle

J'étais au bord de l'apoplexie. Sensation terrible, vous en conviendrez.
Cette dernière survint toujours de façon cyclique étrangement...dès lors que les températures baissent et que le ciel s'épaissit. Non pas que je craigne le froid, comme beaucoup de têtes ici. D'ailleurs, que pourrai-je craindre ? Je ne crains rien, ni personne, je suis la Reine.
Alors, vous vous demandez naturellement pourquoi suis-je dans un tel état ? Serait-ce les cantiques qui résonnent hardiment jusqu'à mes fenêtres ? Les paquets brillants qui se passent de main en main ? Les lumières qui s'amoncellent aux maisons ? A vrai dire non. Bien que cela ne m'enchante guère, la cause de mon malaise est tout autre.
Depuis les hauteurs de la ville, j'observe mes contrées, endormies sous leur manteau de neige fraîche. Il en était tombé la nuit entière et elle avait lentement saupoudré le sol jusqu'à la plus abrupte des falaises. Et chaque flocon me la rappelle elle. Blanche-Neige. Encore... Du temps de la forêt enchantée, elle ravivait mes élans de vengeance et d'une manière ou d'une autre, j'arrivais à en tirer profit. Mais cette année, ce paysage ne m'évoque que solitude et éveille mon récent et cuisant sentiment d'échec.
La ville s'était libérée de mon joug et je voyais cette couche de neige envahissante, comme le triomphe de celle qui porte ce nom. Un océan de gloire qui tombait en poudre légère sur ma ville, celle que j’avais crée à mon image et où ces gens n'étaient réduits qu'à la plus pauvre version d'eux-même.
Je serrais les poings dans le fond de mes poches et rentrais la tête dans l'épais plaid qui m’enserrais les épaules. Je recevais maintenant le revers de ma médaille, comme toujours... Je me sentais réellement blessée dans mon amour-propre et ma confiance s'en retrouvait gravement ébranlée.
En plus, j'avais perdu Henry, qui sans doute, préférerait passer ces instants de fêtes hivernales en compagnie de sa nouvelle famille, tous écœurants d'optimisme.

Ayant assez contemplé mon malheur, je redescendis de mon promontoire, laissant derrière moi les traces de mon passages presque aussitôt recouvertes. Mon règne éphémère s'arrêtait là. J'accusais le coup pour le moment, mais je ne renonçais pas pour autant. J'aurais ma vengeance, tôt ou tard et quoique l'on dépose en travers de ma route.

Je m’arrêtais brusquement.
Même si la ville avait été privée de magie pendant tout ce temps, je n'avais pourtant pas perdu ma faculté de la débusquer où qu'elle se trouve. C'est ce qui me fit tourner la tête au carrefour de chez Granny's. Je m'avançais promptement, faisant crisser mes talons sur la surface immaculée. Bien que cela effaçais tout bruit que cela pouvait habituellement engendrer, j'estimais que la discrétion n'étais pas ma priorité cette fois. La magie était de retour et si le Ténébreux complotait encore pour me discréditer, je devais aller au plus urgent et la discrétion n'était plus mon principal soucis. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant une fenêtre, grossièrement taillée dans...le vide ? Comment un portail pouvait-il se retrouver là ? Était-ce l'oeuvre des Charmings ? Je m'approchais encore, partagée entre la colère et la curiosité.
De ce que je pouvais constater au premier abord, il n'y avait rien de maléfique là-dedans et j'écartais 'l'hypothèse Rumplestitskin.'
J'enlevais l'un de mes gants de cuir pour tenter de sentir les bords de cet enchantement et me retrouvais irrésistiblement attirée presque...happée par le tourbillon argenté émanant de ladite fenêtre. J'étais trop près pour songer à reculer maintenant et quand bien même j'eus essayé, la délicate force m'entraînait déjà !

Il ne me fallu qu'une poignée de secondes pour me ressaisir. Le froid qui enserrais mon cœur avait laissé place à un réel blizzard, bien réel cette fois. Je frissonnais, non-apprêtée pour de pareilles circonstances.
Le portail avait disparu, bien évidemment, cela aurait été trop facile...
La Reine qui sommeillait en moi savait que ce n'était pas là mon Royaume et instinctivement, mes réflexes s'aiguisèrent.
Un petit sentier, à peine creusé dans la neige serpentait et je décidais de le suivre. Cela me semblait être le plus prudent à faire si je ne voulais pas finir en statue de givre. Par ailleurs, une espèce de musique et des éclats de voix se faisaient entendre, par là-bas. Me m'enfonçais à chaque pas et tant bien que mal, je me hissais jusqu'à atteindre une place. Une grande place. Une place devançant un admirable château. Il sentait la fée à plein nez et je ne me sentais d'emblée pas à ma place ici. Trop de bonne magie en ce lieu si singulier. Je m'écartais de cet endroit plein de joie et de rires pour observer, car il me semblait reconnaître certaines têtes déplaisantes. Mes soupçons se confirmèrent lorsque je vis Crochet notamment, et cette chétive Reine d'Arendelle. Sans doute là où j'avais atterri. Ce la ne m'enchantait guère, mais au moins pouvais-je allier l'utile au désagréable. Après tout, cette dernière avait répudié ma requête et son refus de m'aider me restait encore sur le cœur. Peut-être était-ce l'occasion de lui rendre la monnaie de sa pièce...
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

▴ Disponible pour 0 Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMes bavardages : 63
Dans le coin depuis le : 06/05/2016
Localisation : Storybrook
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mer 6 Sep - 19:28



Lorsque Darcy vit Lily La Tigresse, sa si chère amie de Neverland, elle ne put s’empêcher de se glisser derrière elle pour lui chuchoter quelques mots à l’oreille. Ses yeux emplis de contentement à l’idée de pouvoir embêter des personnes qu’elle n’avait pas vu depuis si longtemps furent rapidement accordé à un sourire malicieux au vu de la réaction de Lily. Elle la laissa cependant s’enfuir sans plus de vagues, elle avait vu plusieurs personnes qui n’étaient pas à Storybrook et avait pour plan d’aller les saluer.

Son regard suivait la silhouette pressée de Lily d’un air absent tandis qu’elle réfléchissait aux personnes qu’elle devait voir quand elle la vit se heurter à un certain adolescent connu de la Cheshire. Ses yeux s’illuminèrent en la voyant si embarrassée, son esprit produisant plus d’idées à la minute pour en jouer plus tard lorsque sa bouche forma un ‘o’ parfait, à l’image de ses yeux soudainement écarquillés. Ils s’embrassaient !? Darcy chercha l’entourloupe du regard, vit la branche de gui sans plus s’y arrêter que ça, et reporta son attention sur le couple qui s’embrassait toujours. Son regard écarquillé se fit approbateur alors que Peter reculait pour s’enfuir avec un air que Darcy ne pouvait qualifier d’assuré. En tout cas il savait y faire le garçon perdu.

Elle ne pouvait perdre cette occasion décida-t-elle et Darcy se précipita sur Lily. Elle bouscula au passage un homme qui tomba sur la voisine et les dominos version humains furent soudainement le nouveau jeu à la mode alors que l’ancienne chatte se plantait à côté de sa victime préférée pour observer l’adolescent s’éloigner. ‘Ma chère Lily’ ronronna-t-elle avec l’air du chat qui vient d’attraper le canari, ‘Tu ne m’avais pas dit que tu avais enfin conclu avec l’élu de ton cœur.’ Darcy tourna son visage éclairé par toute la malice du monde vers Lily et vit du coin de l’œil une silhouette blanche qu’elle pensa reconnaître. Lorsqu’elle dévisagea la silhouette qui venait de rejoindre Peter, son visage s’éclaira d’un sourire sincère. Elsa ! Cela faisait si longtemps qu’elle ne l’avait pas vu. Son esprit joueur fit rapidement tout le profit que pouvait lui apporter une rencontre entre Elsa et Peter tandis qu’elle avait Lily sous la main.

Son sourire redevint espiègle alors qu’elle passait son bras en-dessous de celui de Lily. ‘Viens Lily, allons saluer notre hôte, la Reine’ ronronna malicieusement Darcy. Elle l’entraîna sans lui demander son avis et s’incrusta avec sa délicatesse légendaire au sein de la discussion entre les deux dirigeants. Ses yeux aux pupilles fendues pétillaient de malice alors qu’elle offrait un sourire rayonnant à Elsa et un petit peu moins rayonnant à Peter. Elle improvisa une petite inclinaison de buste avec un geste grandiloquent de sa main libre – elle était toujours accrochée à Lily par l’autre bras – en guise de salutation pour la reine avant de se redresser avec un sourire sincère aux lèvres. ‘Votre Majesté, c’est toujours un plaisir de vous voir. Ca fait bien longtemps depuis la dernière fois.’ Elle accorda un regard à Peter et un sourire un peu moins sincère mais tout aussi large. Darcy se méfiait des gens puissants, Elsa était sûrement l’une des rares exceptions, elle était son amie après tout. Du moins elle l’était vingt-huit ans auparavant, Darcy se demandait ce qu’Elsa pensait d’elle à présent. Mais si elle se méfiait des puissants il n’était pas dans sa nature de le montrer, bien au contraire. ‘Ça fait longtemps avec toi aussi Peter. Il y a eu bien des changements depuis la dernière fois que j’ai visitée Neverland apparemment. N’est-ce pas Lily ?’ Son sourire était à nouveau teinté de la sournoise malice dont Darcy aimait tant faire preuve alors que ses yeux d'un bleu profond aux pupilles naturellement fendues glissaient un regard railleur à la jeune fille à ses côtés.

Elle avait eu de nombreuses victimes dans chaque monde qu’elle avait visité avec sa manie de semer le chaos partout où elle allait. Lily restait malgré tout sa cible préférée et Peter le devenait par extension. Que voulez-vous, Darcy adorait jouer avec les sentiments de La Tigresse, c’était tellement facile et tellement drôle. Et si ça lui permettait de renouer avec sa vieille amie qu’était Elsa alors c’était tout bénéfice pour elle.

_________________
Darcy Corbyn


— L'ours et l'homme se disputent un territoire. Qui a raison ?
— Le chat qui les observe.
~ p.bottero & byendlesslove.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMes bavardages : 87
Dans le coin depuis le : 02/10/2016
Localisation : Storybrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Jeu 7 Sep - 2:32

Festivités hivernales... surprise
Killian en est à faire le décompte de tous les gens qu’il est mieux d’esquiver pour la soirée -trop à son goût- quand il aperçoit la petite Tigresse. Bon, au moins une tête sympathique dans le lot! Si par le passé ils avaient été tour à tour alliés et ennemis, ce n’était que pour survivre aux jeux sadiques de Pan. Le pirate n’avait personnellement rien contre Lily, bien au contraire: ça prenait beaucoup de volonté pour tenir tête aux Enfants Perdus et leur Démon en chef, en plus de vivre seule à Neverland.

La satisfaction fut de courte durée car, les yeux toujours attachés à la Tigresse, Killian la vit percuter… Pan. Évidemment, une soirée merdique ne pouvait pas être totalement merdique sans Peter Pan en personne pour venir gâcher jusqu’aux moindres détails. Mais parlant de détails… en observateur distant qu’il est, Hook plisse le regard pour tenter d’apercevoir ce que Lily regarde comme ça. La longue-vue complice du Capitaine depuis toujours est rapidement déployée pour y voir de plus près et…


- Bloody hell…

Il y a de choses qu’il est préférable de ne pas voir, ou savoir. Raté dans la situation actuelle, même si Killian referme sa longue-vue d’un geste sec et se détourne brusquement de la scène. La longue-vue est troquée contre sa flasque de rhum, à laquelle il boit une bonne gorgée d’alcool pour tenter de faire passer la vision d’horreur qu’il a eue. Pan, embrassant Tiger, et pas de la manière la plus chaste et pure qui existe. Ça allait mettre des années à s’effacer de son esprit maintenant, à classer avec les autres horreurs sans noms qu’il avait pu croiser au fil des siècles.

Mais autre chose vient perturber notre pirate déjà passablement secoué par ce dont il vient d’être témoin. Un désagréable frisson courant le long de sa nuque qui le fait se retourner lentement. Le regard que lui jette en ce moment la Reine Elsa pourrait le geler sur place si elle s’en donnait la peine. S’il avait su que ce damné portail allait les mener à Arendelle, Killian aurait sans hésité opté pour la soirée ennuyante avec les Charmings. C’était moins risqué pour lui au final. Néanmoins, il retourne le regard de la belle et glaciale Reine… et s’incline légèrement pour lui signifier son respect.

Et à peine redressé qu’une autre paquet de problèmes sur pattes tout aussi charmante jeune dame l’aborde. Sans oublier ses manières, Killian range promptement sa flasque pour prendre la main délicate de Perséphone de la sienne et y déposer un baiser.


- Lady Perséphone. La fête semblait bien morne sans ta présence.

Pitié, sauvez-moi quelqu’un! Heureusement les pensées de Killian ne sont pas trahies par le sourire charmeur qu’il adresse à la jeune femme. Il a déjà suffisamment à faire avec le Crocodile, il ne se sent aucune envie de se rajouter une histoire tordue avec Hadès à ses trousses à cause d’une seconde histoire d’épouse négligée et incomprise par son mari.

Mais, décidément, ce n’est pas sa soirée ce soir, car bien vite l’ombre de l’exquise mais tout aussi cruelle Regina vient se rajouter aux convives de cette soirée. Malgré que toute cette histoire risque de mal finir, il est difficile pour Killian de ne pas admirer un instant le port de tête altier et l’élégance dans chaque mouvement de Regina. Elle était faite pour être reine, personne ne pouvait le nier. Par contre, il n’allait pas se jeter dans la gueule de la louve, pas s’il pouvait l’éviter.

Revenant à Perséphone près de lui, Killian lui offre son bras pour l’inviter à marcher avec lui et également éviter qu’une malencontreuse plaque de glace fasse chuter la jeune femme.


- Y’a-t-il du chocolat chaud en Enfer? Ou bien du vin chaud épicé? Arendelle est réputé pour ses confiseries, aussi bien que tu en profites.

Non, il n’oserait pas se servir de l’innocente Perséphone comme diversion et moyen de disparaître dans la foule quand même. … … … En fait oui, c’est exactement ça. On ne refait pas un vieux pirate comme lui. Et puis, il a pas d’autres intentions qu’être agréable envers la dame, rien de mal là-dedans.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



InformationsMes bavardages : 49
Dans le coin depuis le : 29/11/2016
Localisation : En ville
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mar 19 Sep - 21:16



Festivités hivernales... surprise
La vie elle-même n'était pas vraiment si mal, après tout, il y avait des gens vraiment charmant ici et c'était bien mieux que l'enfer, malgré que j'aimais également l'endroit.Certes,je dissimuler ma grossesse et je savais que bientôt je ne pourrais plus vraiment cacher tout ça,car mon cher époux le sera et pour tout vous dire, j'ignore encore ce que je compte faire,car être une femme cocue, c'est pire que d'être torturer ! J'avais beaucoup trop de mal à lui pardonner et je pense que c'est uniquement pour cela que je ne lui est rien dit.

Cependant,j'admets que j'allais pouvoir enfin m'amuser et vivre comme tout ses gens qui essayaient de vivre et je pense que les esprits qui se sont enfuis essayent de faire la même choses,je pleurais parfois ses morts qui n'avaient pas mériter de tels tourments et même si je passais du temps avec eux,je ne pouvais pas les libérer tous étant donné que je risquais sûrement d'être punis et mon père aurait sûrement fait un scandale,même si j'avoue qu'il ne s'est jamais vraiment préoccuper de mon bonheur. J'observais les lieux et les personnes qui avaient avant de me trouver derrière Killian Jones, un pirate charmant et courageux qui je le reconnais est un vrai homme. Il prit ma main me saluent d'un baiser et lui souris tendrement.

" Mon Cher Killian, merci pour ce compliment et je vous la retourne également. Je dois admettre que j'aime bien votre présence et je suis ravi de vous voir ici. "

C'était tellement gentil et j'avoue que c'était la première fois qu'on me disait autant de compliment, bien évidemment, j'en aie eu, mais c'était parfois rare d'en avoir surtout mon mari qui n'en disait pas beaucoup. Cependant,Killian était mon ami et quelqu'un que j'adorais vraiment beaucoup, je n'irais jamais tromper Hadès même si lui ne c'est pas gêner pour le faire.

Je reconnaissais certaine tête notamment Regina, la méchante reine que je respectais et que j'admirais en secret elle avait beaucoup changer et je trouve que ça lui allait comme un gant.Je n'avais pas d'ennemis hormis les ennemis de mon mari qui eux me tiennent pour responsable également et je sais qu'un jour, je risquerais d'être enlevé ou pire uniquement pour le punir lui,enfin bon, je ne veux plus y penser. Je regardais mon ami qui me tends son bras et pose le mien dans la sienne marchant à ses côtés.


" J'en ai but qu'une fois et le vin chaud, je ne connais pas. J'aime beaucoup les confiseries et j'ai hâte d'en profiter surtout en si bonne compagnie. Et vous ? Avez-vous déjà goûté à ses confiseries ?"


Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 111
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Mer 27 Sep - 12:14


  • « Tour suivant »

    Ayant quelques soucis IRL, Lily notre Tigresse souhaite passer son tour. C'est donc à notre cher Peter Pan de répondre. Bonne rédaction !


_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

▴ Disponible pour 0 Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

NEVERLAND Stay Young


InformationsMes bavardages : 168
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Neverland ou peut-être bien... dans tes rêves ?
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Jeu 12 Oct - 2:49


FESTIVITÉS HIVERNALES... SURPRISE !



Bien qu'il quitta sa position avec une certaine hâte, il n'était pour une fois pas difficile de lire un profond malaise sur le visage du Chef des Enfants Perdus. Ce baiser, ne l'avait pas laissé indifférent et ce n'est pas du tout ce qu'il avait prévu... Et toute personne le connaissant bien, sait que Pan a horreur des imprévus. Surtout quand il s'agit d'émotions, sur lesquels il n'a absolument aucun contrôle. Il ne devait pas perdre la face, surtout durant cette fête et devant autant de personnes. Visiblement, cette fête est ouverte à tous les mondes et donc, possiblement à tout le monde aussi. Il valait mieux pour le maître des ombres de rester sur ses gardes. Un peu plus éloigné de Lily, il se sentait déjà un peu plus maître de lui-même. Et heureusement, car il ne s'attendait pas à ce que la grande Reine d'Arendelle, ne vienne personnellement à sa rencontre. Un événement, qui ne pouvait que trop bien tomber et surtout l'enchanter. Hélas, il ne la connaissait que dans les grandes lignes, mais n'a jamais contre en savoir plus à son sujet. Son air malicieux repris très rapidement place sur son visage de diablotin. Pivotant entièrement sur lui-même pour faire face à la Reine des Neiges, hôte de cette somptueuse fête hivernale. Sauf qu'à sa grande surprise, c'est elle, qui lui fit la révérence. En plus de cela, elle et son oncle semblent aussi en connaître beaucoup à son sujet. A croire qu'il se fait de plus en plus populaire, malgré la localisation de son monde. Ce qui n'était pas pour déplaire à son égo. Il arqua un sourcil, mais sourit légèrement de plaisir à cette vision. Après tout, il méritait tout autant d'être respecté. Chacun des deux, possédant son propre Royaume.

- « Elsa d'Arendelle... Sachez que c'est un très grand honneur et surtout plaisir, de vous rencontrez en personne. »

A son tour, il lui offrit une petite révérence, avant de rajouter à cela un baise main digne d'un gentleman. Sachant jouer les jeunes hommes courtois et charmants quand il le faut. Au moins le temps de connaître la face caché de ce joli flocon de neige.

- « J'ignorai que les scoops provenant du Pays Imaginaire pouvaient voguer aussi loin. Mais... je trouve ça plutôt cool. En tout cas, je peux vous affirmer que cette fête, semble à la hauteur de votre majestuosité. »

Pour une fois, Pan ne faisait pas que flatter, mais le pensait vraiment. Cette Reine semble puissante et cacher bon nombre de facettes, certainement très intéressantes. De plus, elle ne lui donnait pas l'impression de le juger au premier regard, de le sous estimer, ni de le considérer comme un simple adolescent immature. Elle avait bien fait de venir à lui, mais aussi de cette façon. Peut-être que l'un comme l'autre, pouvaient tirer quelques avantages de ce respect qui semblent clairement rayonner entre eux. Hélas, cet échange entre les deux dirigeants fut de très courte durée, car Lily revint à la charge, accompagné d'une autre jeune femme. Plus précisément... cette chère Darcy. Sur le coup, Peter roula des yeux et soupira d'exaspération. Mais tenta malgré tout, de garder bonne prestance aux côtés de la Reine. Bien que l'intrusion soudaine de ces deux intruses, l'agace et ne l'aide pas beaucoup. Heureusement, Pan est joueur et n'allait pas se laisser déstabiliser aussi facilement. Encore moins par les petites allusions de ce Cheshire. Quand son regard croisa celui de Darcy, il simula un petit sourire chaleureux et emprunta la même intonation qu'elle pour répliquer.

- « Longtemps, certainement pour toi. Moi tu sais, je ne vois pas vraiment le temps passer. »

Plantant un instant son regard sur Darcy, tout en haussant vaguement les épaules l'air innocent. Osant à peine croiser le regard de Lily. Surtout après le sous entendu disgracieux de Darcy, qu'il détourna non trop sans mal grâce à son sens de la répartie légendaire.

- « He oui que veux tu... Le Pays Imaginaire n'est pas aussi monotone que tu le croyais. Tout le monde sait que la routine, c'est pas mon truc. Pour quelqu'un ayant déjà fréquenté le Pays des Merveilles, tu devrais en savoir quelque chose. »


AVENGEDINCHAINS

_________________
Bloody Demon of Neverland. P. MALCOLM PAN;
I'm not sorry for beeing clingy, stressful, weird, distant, strange, unlovable, useless, worthless, lonely, sad, helpless, sassy, broken, lost cause, defeated. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 375
Dans le coin depuis le : 07/09/2014
Localisation : Dans ma grotte ♥
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Ven 13 Oct - 15:11


The Ice Queen — Elsa Arendelle


- FEAT. Darcy, Hook, Perséphone, Lily, Peter, Regina -

△ Festivités hivernales... surprise △

    Son regard devait avoir un certain poids – elle n'était pas sans le savoir – car le pirate qu'elle observait avait finalement notifié sa présence. Elle eut un léger sourire en voyant ce léger salut qui en disait long sur son désir de se dérober au plus vite, elle devait bien l'avouer … elle aimait qu'on la craigne, parfois … juste un peu. Mais la situation était d'autant plus drôle qu'il n'avait en réalité aucune raison de la craindre, c'était les fêtes de noël et au final, sa présence qui faisait écho à son passé heureux lui faisait plutôt chaud au cœur.
C'est juste après cela qu'elle était partie à la rencontre du petit diable qui se montra bien moins sauvage que lui et ses amis en avait l'air, trahissant une certaine éducation, ou du moins un savoir-vivre qu'un véritable enfant sauvageon n'aurait jamais pu détenir – surtout que son baise-main était irréprochable, là où bien des ducs l'avaient pourtant souillé de leur salive en touchant ses doigts délicats de leurs lèvres au lieu de simplement les effleurer.. Son langage mi-soutenu, mi-jeune vagabond la fit sourire, surtout lorsqu'il qualifia de « cool » le fait qu'il soit plus connu qu'il ne l'aurai cru. Douce ironie. Bien sûr qu'on était « cool » à la cours de la Reine des Neiges.

— Et vous semblez bel et bien à la hauteur de votre réputation … mon oncle m'avait dit que vous étiez éloquent.

Cela pouvait paraître arrogant, même de la part d'une reine, mais le fait est que les flatteries de lui faisaient plus grand chose pour en avoir trop souvent reçu … Qu'elles soient sincères ou intéressées, cela ne faisait plus vraiment de différence, ce n'était plus qu'une sorte distraction pour elle qui avait un classement secret des plus maladroites, des plus joliment dites ou encore des plus improbables.

N'ayant pas vraiment envie de tergiverser et se doutant que la fête allait sûrement vite les séparer, Elsa avait ouvert la bouche pour entamer une discussions sérieuse. Les faux-semblants seraient inutiles, elle voulait qu'il sache qu'elle était parfaitement consciente qu'il était plus qu'un gamin et elle voulait surtout savoir jusqu'où s'étendaient les pouvoirs qu'elle le soupçonnait de détenir. Malheureusement, joies de la fêtes firent leur œuvre encore plus tôt qu'elle ne l'aurait estimé et deux jeunes femmes se joignirent à eux pour les saluer. Elsa ne reconnu pas tout de suite celle qui l'avait salué très chaleureusement et elle la fixa avec un air trop surpris pour être un tant soi peu courroucée. Elle cilla et il lui fallut finalement dix bonnes seconde avant de reconnaître cette voix chantante …

— Lady Cheshire … articula-t-elle doucement, car elle n'en revenait pas – ce titre de noblesse, elle lui avait déjà affublé affectueusement à l'époque où elle n'était encore qu'un chat souriant. C'était la première fois qu'elle voyait ce chat sous une forme humaine …en fait, elle ne l'avait jamais soupçonné capable de prendre ce genre d'apparence.
C'est à ce moment là que la jeune louve qui accompagnait la reine aboya envers la jeune femme féline, dans sa surprise, Elsa n'avait pas remarqué que sa compagne à quatre pattes était en train de la renifler avec suspicion depuis tout à l'heure … Il n'y avait aucun doute, c'était bien Cheshire … elle avait toujours attiré la convoitise des loups de la cours, même si celle-là ne l'avait jamais rencontré.

— Du calme, Ama. Intima-t-elle d'une voix apaisante en posant sa main sur la tête de sa louve qui sembla hésiter longuement avant de se rasseoir.
L'échange qu'elle eut avec Pan lui sembla particulièrement faux, mais elle était convaincue que n'importe qui s'en serait rendu compte, sa perspicacité légendaire n'était nullement indispensable. Peut-être parce qu'elle avait bien connu le chaton … ou que tous les deux exacerbaient volontairement le mépris derrière leur fausse courtoisie.

— Je ne m'attendais pas à te voir ici … tu as … changé quelque chose, non ? Dit-elle enfin avec un sourire rieur. Elle se tourna ensuite vers la jeune femme qui accompagnait la féline farceuse. Lily, c'est bien cela ? Vous étiez parmi les enfants perdus si je ne me trompe pas. J'espère que les festivités vous sont agréables. Elle pivota légèrement l'épaule afin de s'ouvrir à tout le petit groupe tout en présentant le terrain de glace un peu plus loin. Avez-vous essayé la patinoire ? Je crois savoir que le climat du Pays Imaginaire de vous permets pas ce genre de jeu.

C'était une invitation courtoise et elle voulait sincèrement que ses hôtes s’amusent … mais c'était aussi une façon royalement habile d'essayer de retrouver un peu d'intimité avec le jeune diable avec qui elle essayait de collaborer. Elle était cependant particulièrement heureuse de revoir Cheshire, elle n'était pas du genre à sauter de joie ou à broyer les gens dans une étreinte chaleureuse comme son oncle … mais cela se voyait dans son sourire.

code by lizzou — img/gifs by TUMBLR —  



_________________
Frozen is coming:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

STORYBROOKEBelong the curse


InformationsMes bavardages : 111
Dans le coin depuis le : 14/08/2016
Localisation : StoryBrooke
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise Sam 14 Oct - 22:28



- FESTIVITÉS HIVERNALES | EVENT -


Suite au retard de ce RP, je me permets de le relancer en y incluant mon personnage Merci de respecter l'ordre de passage ci-après, ainsi que d'observer un délai d'une semaine maximum pour vos réponses.

Regina Mills - Darcy Corbyn - Killian Jones - Perséphone Queen - Lily la Tigresse - Peter Pan - Elsa Arendelle

D'emblée, j'avais saisi que si je n'avais été conviée à cette petite fête, ma présence n'allait certainement pas être bien accueillie. Surtout par la Reine qui en ce moment, s'évertuait à ne montrer que son bon côté de l'iceberg. Du reste, c'était la seule qui était potentiellement capable de me nuire si ces retrouvailles tournaient mal...Je détaillait la liste des personalitées :  C'est sûr qu'entre le Pirate qui louchait autant sur les boissons que les femmes à sa portée, les deux adolescents qui se familiarisaient avec le gui et la jeune fille (Darcy) qui tenait la chandelle, les convives ressemblaient à tout sauf à une menace. Il restait Perséphone, avec qui j'avais eu quelques affaires secrètes par le passé et qui je le savais, saurait m'être amicale.

Je profitais donc que notre hôte, ainsi que son harem avec lequel conversait soient occupés pour m'éclipser discrètement. Ce que je cherchais exactement, je n'en avais aucune idée. Tout aurait pu convenir, pour le peu que cela me renseigne sur les pouvoir et les meurs de ce Royal Flocon. Il n'était pas normal qu'elle puisse impunément lancer une malédiction sur son propre peuple, à savoir les plonger dans un hiver éternel et qu'elle ait pu s'en tirer avec toute la gloire et les honneurs qui ont pu lui incomber. Pas de 'Sauveuse' pour lui broyer ses plans, ni de 'Blanche-Neige' pour attiser sa vengeance. Pourquoi ? 
Tout ceci ne pouvait cacher qu'une raison inavouable, un mystère qu'il valait mieux pour elle garder enfoui sous une couche de poudreuse dense....Soit ! J'avais peut-être atterri là par le hasard le plus complet,
mais l'occasion m'était donnée de faire ma petite enquête.

C'était donc dans le château que je m'étais magiquement transportée. Au moins, mes pouvoirs n'étaient pas gelés ici et je comptais bien m'en servir pour, comment dire, réchauffer l'atmosphère.
Contre toute attente, je ne trouvais rien dans la salle du trône. Pourtant, ce devait être là que toute la force et le symbole du pouvoir devait être représenté...en tout cas c'est de cette façon que j'avais conçu les choses dans la forêt enchantée. C'était quand même la vitrine de la royauté. Passons. Je ne pouvais le nier,
cela ne manquait guère d'élégance : tout était immaculé, voire transparent ou imitant la glace. Je pouvais y contempler mon reflet dans les moindres détails et sous toutes les coutures ce qui, je dois bien l'avouer n'était pas pour me déplaire. Même s'il y faisait légèrement plus froid que la moyenne, je me dis que peut-être je pourrais finir par m'y habituer.
Puis j'entendis un bruit. Comme si l'on traînait une chose lourde au sol. Était-ce déjà l'un des sept gnomes de Blanche-Neige qui cuvait et que l'on voulait dissimuler dans un recoin ? Ou la Reine cachait-elle un plus noir secret à ses invités ?
Ni une, ni deux, je me faufilait avec toute la discrétion dont j'étais capable. Ah, cela venait de là, j'en étais certaine ! Au pays de la lumière, je me faisais ombre et j'observais par l'interstice négligemment ouverte de la pièce qui me faisait face : Nom d'un cercueil de verre, ainsi c'était vrai ?! Santa Klaus se tenait là devant moi et s'affairait à donner ses instructions à ses serviteurs concernant une montagne de cadeaux soigneusement emballés qui finiront sans doute sur un traîneau à grelots ! Et moi qui m'évertuais à expliquer à Henry qu'il y avait un âge pour tout !

Je me mis à réfléchir frénétiquement, et subitement, une idée me vint. Oh ce n'était pas une idée glorieuse ou héroïque, non. C'était une idée de vengeance, une idée aussi noire que l'âme qui m'habitait et que je n'allais réaliser que dans un seul but : rendre la monnaie de sa pièce à Elsa d'Arendelle. On ne refuse pas une main amicale, surtout lorsque c'est l'Evil Queen qui vous la tend !  
Un sourire mauvais aux lèvres, je pris le temps de me concentrer et changea le contenu des paquets dans un mutisme total. Les pauvres petits enfants qui ne trouveront que mauvais tours et peine en déballant ces beaux papiers dorés. Signé, votre bien-aimé père Noël évidemment !
Adieux magie de l'hiver et contes enchantés d'Arendelle. Cette année, vous n'aurez que ce que vous méritez pour votre égoïsme et votre manque de bienveillance envers autrui.

Comme si rien ne c'était passé, je me transporta de nouveau dans la cour du château. Je ne pense pas que ma présence ait manqué à qui-que ce soit, mais je veux être aux premières loges lorsque Noël aura sonné...
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 000 WORDS.


_________________

Regina Mills ⋄ The Evil Queen
Do you hear that? It's the sound of battles fought and lives lost. It once pained me to know that I am the cause of such despair, but now their cries give me strength. Beauty is my power.

▴ Disponible pour 0 Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: Festivités hivernales... surprise

Revenir en haut Aller en bas
 

Festivités hivernales... surprise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Surprise en flagrant délit... [Natasha & Luna]
» Retour-surprise: Baby Doc a-t-il été manipulé?
» Il l'a surprise nue...
» Sortez vos chapeaux de fêtes et vos divers accessoires de festivités.
» Baptême surprise de Petite Plume.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Fantasyland :: “ Le Royaume d'Arendelle ”-