RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Lun 27 Oct - 1:01

C'était une longue route, assise sur son cheval, Aurore tentait de se montrer aussi fort et brave que Mulan. Ce n'était pas toujours facile, l'autre femme était une guerrière acquérit, une femme robuste ayant la capacité de se défendre seule, ce que n'avait jamais réussi la princesse. Pourtant elle était là, suivant son amie, la tête haute, serrant parfois le petit couteau qu'elle portait, d'une main tremblante, comme pour se rassurer. Ce n'était certainement pas une arme de combat mais, il était bien aiguisé, avec cela, elle pourrait au moins se défendre, un petit peut, du moins cela lui en donnait l'illusion. Néanmoins, les plaines sauvages semblaient surtout désertiques depuis la malédiction, rien n'y vivait, à part quelques animaux mais, aucuns humains ou autres créatures intelligentes en vue.

Cela effrayait la jeune femme, se demandant souvent ou était passer les habitants de leur vieux monde, comment avaient ils été arracher de leur terre d'origine ? Une malédiction oui or, comment fonctionnait elle ?

L'idée de se faire engloutir par une fumée noire et, se réveiller ailleurs, mettait Aurore mal à l'aise, en fait, elle se félicitait de ne pas avoir subi cette horreur. Certes, sa situation n'était pas particulièrement idéale mais, au moins, avait elle une amie, un but à poursuivre, était elle dans des lieux familiers, non emprisonnée dans une malédiction (enfin, plus emprisonnée, son sommeil n'avait rien eu de naturel).

Quoi qu'il en soit, bien qu'ils n'y aient plus aucun paysan ou autres, les animaux eux étaient resté, comme ces chevaux qu'elles avaient trouvés. Les bêtes étaient simplement resté dans leurs prés, continuant à brouter l'herbe. Le seul problème était que les chevaux, ne se promènent pas naturellement avec selle et rennes, des choses qu'elles avaient dû se passer ou fabriquer elles mêmes. Des cordes servaient de rennes, passer autour du museau des animaux, elles étaient efficaces, des selles, cela ne s'improvisait pas, de ce fait montaient elles sans. Ce n'était pas agréable, voire même carrément inconfortable, jamais la jeune femme n'avait monté un cheval de cette façon, alors elle serrait les dents.

Plus d'une fois Aurore bénissait le ciel d'avoir mis Mulan sur sa route, sans son amie, elle serait morte des dizaines de fois. Celle-ci d'ailleurs, se trouvait plus en avant, ne voulant être distancée, Aurore mis sa monture au trot, rattrapant rapidement l'autre femme, se postant à ses côtés. Une légère brise jouait dans leurs cheveux, bien que le ciel soit gris, aucune pluie ne semblait vouloir tomber, ce qui était plutôt une bonne chose. Portant son attention sur la guerrière, la princesse lui sourit, confiante dans leur quête, confiante dans leur réussite (en tout cas, elle voulait l'être). Ce qui n'était pas toujours le cas, il arriva certaines fois où elle perdait espoir, ont son cœur se brisa à l'idée de ne jamais revoir Philipe et, alors, elle regardait Mulan, son cœur battant étrangement. Elle n'était pourtant que son amie, sa meilleure amie pour ainsi dire, une personne en qui elle avait une confiance absolue, son cœur été juste malmené, c'était tout.

En attendant, pour en revenir à l'instant présent, Aurore crut voir du mouvement plus loin dans la plaine, comme quelque chose venant vers eux. Peut-être n'était-ce qu'illusion, un jeu de l'esprit, une sorte de mirage ? C'était difficile à dire, à cette distance, elle espéra tout simplement, que ce n'était pas encore du danger ....


Dernière édition par Aurore Dornröschen le Jeu 20 Nov - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Mer 29 Oct - 14:32


Hua Mulan



    Leur quête semblait inespérée. Ce n'était pas tous les jours que l'on partait à l'aventure avec pour seul but de ramener un être du royaume des morts, des abîmes profondes des spectres. Cora avait dit que ces créatures envoyaient leurs victimes dans un autre monde, mais bien sûr, ce monde ne pouvait pas être simplement un petit endroit idyllique par lequel on pourrait accéder simplement en y croyant le plus fort possible. Non, forcément, cet endroit devait forcément être les abîmes sombre et profonde, le royaume des âmes en perdition. Grâce à de nombreuses légendes des divers royaume de leur monde, elles étaient tout de même parvenue à trouver une piste pour trouver un accès vers se monde. Apparemment, et elles ne savaient pas trop si c'était une bonne nouvelle, on ne pouvait pas y accéder comme on pourrait le faire pour tous les autres. Un haricot magique ou même la boussole qu'elles avaient confié à Blanche Neige et sa fille aurait été inutile. Non, il leur fallait un objet bien spécifique qui ferait office d'une clef. Le seule soucis serait d'ensuite trouver la porte, mais chaque chose en son temps.

Les deux aventurières se dirigeaient vers le château du ténébreux, qui était le seul endroit encore susceptible de leur donner à accès quelques objets magiques, s'il n'avait pas déjà était pillé de fond en comble. Mulan doutait qu'elle retrouve cette clef là bas, même si le Dark One l'avait déjà eut en sa possession, il l'avait sans doute emporté avec lui dans cet autre monde, ou bien quelqu'un l'avait déjà dérobé sans vraiment savoir ce que cela valait vraiment. Mais c'était là bas qu'elle trouverait une piste. C'était leur seul espoir.

Dans les plaines verdoyantes et boisées de la forêt enchantée, on pouvait parfois se sentir seul et dépourvu. En tout cas, ce serait le cas si les deux jeunes femmes n'étaient pas aussi soudée. Leur quête leur tenait autant à cœur à l'une qu'à l'autre et si la difficulté de la situation pouvait parfois leur sembler insurmontable, il suffisait à Mulan de regarder sa protégée dans les yeux pour reprendre espoir ou au moins de la détermination. Elles devaient retrouver Phillip, car plus qu'un frère d'arme, il était l'amour vrai de l'être le plus chère à ses yeux. Oui, en peu de temps, la jeune guerrière s'était très attachée à Aurore. Au début, c'était pour tenir sa promesse auprès de Phillip, en sa mémoire, en son honneur. Mais très vite, c'était devenue une affaire personnelle. Elle avait apprit à connaître cette princesse farouche, têtue, parfois capricieuse et s'était très vite découvert une grande affection pour elle et son sale caractère. Il faut dire que Mulan n'était pas non plus facile tous les jours, elle était parfois un peu psychorigide et trop sérieuse. Elle avait toujours eut l'art de prendre son devoir trop à cœur, ce qui lui avait valut d'attirer quelques conflits avec ses tiers. Mais ce qu'elle aimait chez sa princesse, c'était cette grande noblesse et ce cœur vaillant. Elle avait grandit dans un château, l'aventure était un monde inconnue pour elle et pourtant, elle n'avait pas hésité une seconde pour s'y lancer. On pouvait même dire que, malgré toute sa bonne volonté, elle était encore moins doué sur le terrain que cette littéraire qu'elle avait rencontrée lorsqu'elle chassait ce Yogoai, qui s'avérait être Phillip. Belle, c'était son nom. La pauvre Aurore était encore plus dépourvu que cette fille, mais plus vaillante encore.

Le regard de la soldate s'était irrémédiablement posée sur sa compagne de voyage et son cœur sembla se réchauffer aussitôt. Un léger sourire habilla ses lèvres, comme si le simple fait de la voir la réconfortait. Elle dû bien se résigner à regarder à nouveau devant elle, histoire de faire attention à la route et aux dangers si nombreux en ce monde depuis la malédiction. C'est alors qu'une présence se manifesta un peu plus loin. Mulan plissa légèrement les yeux, observant l'environnement avec méfiance. Elle chercha un instant l'origine du bruit avant de lever la main pour faire signe à Aurore d'arrêter son cheval alors qu'elle en faisait de même. Elle écouta attentivement les murmures du vent qui secouait les feuillages des arbres, se concentrant sur le mouvement qui l'intriguait un peu plus loin.

— Il y a quelque chose là-bas. Dit-elle, bien que la princesse ait remarqué elle aussi.

Comme il y avait de forte de chance que cette chose en question soit un ogre, les deux jeunes femmes étaient consciente que le moindre bruit pourrait leur coûter chère. Mulan descendit alors de son cheval et dégaina son épée. Elle jeta un coup d’œil sur Aurore pour s'assurer que sa monture soit bien calme et qu'elle avait l'arc à porté de main. Avec toutes ces aventures, la guerrière avait commencé à apprendre quelques trucs à la princesse pour qu'elle puisse ne défendre ou l'assister. Elle lui avait bien apprit à tirer à l'arc, mais bien sûr, il lui faudrait plus que quelques cours pour lui apprendre à tendre la corde correctement pour qu'elle devienne une tireuse aussi aguerrie que Blanche Neige, par exemple. Mais elle se débrouillait bien tout de même, enfin, pas trop mal.

— Je vais voir, ne bouge pas.

La guerrière partit alors en éclaireur à pied, le plus discrètement possible. Ses pas était précis et prudent, évitant toutes pierre susceptible de rouler et de claquer, toutes branches qui pourraient craquer. S'enfonçant dans quelques fourré, elle entendit quelques bruits de plus en plus proche. Cela reniflait et poussait quelques grognements de gorge peu élégant. Mulan allait jeter un coup d’œil quand l'intrus se manifesta de lui même. Ce n'était qu'un sanglier. Mulan sembla aussitôt soulagée, mais se remit aussitôt sur ses gardes lorsqu'elle remarqua que l'animal semblait nerveux, sans doute n'appréciait-il pas sa présence sur son territoire. Il était sur le point de charger et Mulan arma son bras pour se défendre quand un bras fracas éclat et ce qu'elle redouta parut finalement sous ses yeux. Un ogre de cinq mètres de haut surgit de nulle part, attrapant le sanglier en train de charger pour le porter directement à sa gueule géante pour lui arracher la tête avec les dents. Voilà de quoi annoncer la couleur. La guerrière écarquilla les yeux et recula, espérant encore que l'ordre ne les avait pas remarqué, mais le brouhaha soudain avait inquiété les cheveux qui se mirent à hennir. L'ogre s'était alors tourné vers leur position … vers Aurore.

— Aurore, fuis, suis le santier !

Alors la guerrière franchis les quelques pas qui la séparait de l'ogre, dont elle avait déjà un peu attiré l'attention en s'exclamant et s'assurant qu'elle avait bien toute son attention en lui plantant son épée dans le pied. La créature hurla et la guerrière se mit aussitôt à courir vers les bois, quittant le chemin. Si Aurore fuyait vers le sentier, elle pourrait facilement la retrouver plus tard, pour le moment, elle devait éloigner ce monstre le plus possible.  









_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Sam 8 Nov - 0:52

La jeune femme n'avait pas hésité un seul instant lorsque Mulan l'ordonna de fuir, après tout, mieux valait qu'elle ne reste pas dans les pattes de la guerrière. Le pauvre animal était tout aussi effrayée qu'elle, voire même plus, tellement que la princesse se demanda s'il n'allait pas la désarçonner. En effet, ce n'était guère facile que de rester cramponner sans selle, elle devait serrer les jambes, ses muscles travaillant sans relâche pour garder une emprise ferme autour de sa mouture.

Aurore aurait pu tenir ainsi, s'éloignant du danger, sachant, du moins espérant, que son amie revienne à elle puis, reprendre leur route. Malheureusement, un danger parfois ne se présente pas seul et, elle aurait dû le deviner se dit elle, trop tard. Un homme surgit soudainement, elle ne l'avait pas vu arriver, se plantant devant son cheval, qui cabrât, ne gérant pas plus d'agressions. Aurore tomba à terre, avala de la poussière, ressenti une peur paralysante envahir son corps, qu'allait faire cet homme, était ce un voleur ou un meurtrier ?

La réponse vint très rapidement, alors qu'il la tirait par les cheveux, plantant un couteau sous son coup, l'intimant de ne pas bouger et, bien évidemment, de ne pas crier. Ce qui aurait été difficile pour elle de toute façon, la main de l'étranger planter sur sa bouche, il puait, il était fort, visiblement pleins de mauvaises intentions, Aurore regretta de ne pas être une femme forte. Elle pensa à Mulan, à Philip, ressentit de l'humiliation à être constamment un boulet, elle savait que ce n'était pas tout à fait vrai or, en cet instant, la jeune femme était incapable d'être cohérente. Néanmoins, cette pensée lui donna du cœur au ventre, ce qui lui donna le courage, une soudaine impulsion, de mordre l'homme de toutes ses forces.

La peur peut être un catalyseur, une source d'adrénaline, certaines pensées peuvent avoir le même effet, les deux combiner pouvaient transformer quelqu'un pour quelques instants. Ce fut exactement ce qui se passa avec la princesse qui, profita de l'occasion, tandis que l'homme la relâchait subitement fou de douleur (apparemment, elle avait réussi à sectionner une partie d'un doigt), pour prendre son couteau caché sur elle. Ce n'était pas le plus menaçant des couteaux certes toutefois, cela restait une lame, tout à fait adéquat pour s'enfoncer dans de la chair humaine.

Cela dit, même avec un couteau la situation n'était pas forcément plus facile car, l'homme restait plus fort et, désormais bien plus en rogne. Il la frappa sans hésitation, faisant perdre l'équilibre à la jeune femme qui se retrouva à terre, en partie sonner, en partie souffrante de douleur, elle cracha du sang. Il l’appela chienne, lui fit savoir ce qu'il ferait pour la mater, qu'il lui briserait les dents s'il le fallait. Il pensa sûrement qu'elle était maîtrisée et, tandis qu'il s'approchait, Aurore ne bougea d'un cheveu, il s'approcha alors de plus en plus jusqu'à se retrouver au-dessus d'elle. Ce fut le moment pour de le faire, elle n'hésita pas, sachant de toute façon que ce serait lui ou elle, son couteau s'enfonça donc dans la poitrine de l'homme.

Elle lut dans ses yeux de l'étonnement, de la douleur bien sur, ensuite, plus rien du tout, il était mort tout simplement. Elle avait visé au hasard, n'avait pas réellement cru qu'elle s'en sortirait de cette façon, se dégageant de sous le cadavre, Aurore ne se releva pas cependant, écraser par ce qu'elle venait de faire. C'était la première fois qu'elle tuait un homme et, même si ce fut de la légitime défense, la princesse se surprit à ressentir une terrible nausée l'envahir. Elle vomit, pleura, trembla de tous ses membres, ressenti le besoin presque physique d'avoir Mulan après d'elle, ou Philippe, où les deux, ce qui serait le mieux en réalité.

La jeune femme resta planter là, plonger dans une indicible douleur, perdant contact avec le monde environnent quand, quelque chose de doux toucha son épaule. Elle sursauta, de peur, à cause des nerfs, éclata de rire lorsqu'elle vit ce que c'était : son cheval tout bêtement. Son cheval, qui était en fait une brave jument, était revenu sans que la princesse ne sache pourquoi, après tout, il aurait été logique que l'animal s'enfuit au loin. Quoi qu'il en soit, cela réconforta Aurore qui ne perdit pas une seconde pour remonter sur sa mouture, décidant de revenir vers les lieux de la bataille, sachant parfaitement que c'était déraisonnable mais, en cet instant, elle était incapable de réfléchir correctement.

Elle ne récupéra pas son couteau, peut-être était ce mieux ainsi, le tire à l'arc était mieux de toute façon, se battre tout en restant à distance des ennemis lui convenait plus. Flattant l'encolure de sa jument, la jeune femme fit une prière silencieuse, une prière pour son amie, pour la retrouver vivante et, entière …


Dernière édition par Aurore Dornröschen le Jeu 20 Nov - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Sam 8 Nov - 14:31


Hua Mulan



    La course effrénée de la guerrière la mena dans les profondeurs des bois, sur un terrain de moins en moins praticable. Alors qu'elle devait slalomer entre les différents obstacles qui se présentaient à elle, l'ogre qui la poursuivait, lui, dévastait tout sur son passage. Rien ne lui résister, ni les buissons, ni les arbres et rien ne saurait le ralentir, ni les faussés, ni les racines qui déformaient le sol recouvert de feuilles mortes et autres débris naturels. Tout cela, Mulan devait bien veiller à l'éviter, ce qui lui valait de ralentir sa fuite.

L'ogre étant toujours sur ses talons, elle s'efforçait de trouver une solution pour se débarrasser de lui quand les bois semblèrent se dérober un peu plus loin. La soldate devina alors qu'il devait y avoir un précipice juste devant elle, ce pouvait être sa chance. Se laissant cependant un peu trop distraire part cette issue, la jeune femme se prit finalement les pieds dans une des nombreuses racines qui déformaient le terrain. Elle chuta lourdement à terre et tâcha de se redresser aussitôt, rampant le plus vite possible vers le vide. Elle tenta bien de se relever, mais quelque chose venait déjà se saisir de sa cheville pour la soulever avec aisance. Les bras ballants, la brune se retrouva la tête en bas, gesticulant comme elle le pouvait. Lorsqu'elle fut suffisamment proche du visage de l'ogre, elle lui planta son épée dans l’œil et il la jeta un peu plus loin. Le choc fut tel que le corps de Mulan rebondit en heurtant le sol et elle roula directement vers le vide, y basculant sans avoir le temps de reprendre ses esprits. Ayant lâcher son épée en tombant, elle parvint à se rattraper de justesse au bord. Son plan venait de tomber à l'eau, ogre ne risquait plus de se précipiter dans le vide à présent. Au contraire, il lorgnait le vide en reniflant bruyamment, alors qu'elle s'efforçait de se cramponner sans regarder sous elle. S'aidant de ses pieds comme elle le pouvait, elle força sur ses bras pour remontrer doucement alors que l'ogre était parti renifler à quelques pas de là. Elle se hissa à plat ventre sur le bord et rampa jusqu'à être hors de danger avant de se lever.

Tentant de se faire la plus discrète possible, Mulan s'éloigna à pas de loup de son prédateur. Son épée avait volé un peu plus loin, alors elle tenta de la rejoindre au plus vite. Ce fut sans compter sur la rage du monstre géant qui le poussait à tout ravager autour de lui, si bien qu'un arbre chuta vers la guerrière. En voulant l'éviter, elle plongea sur le côté mais l'arbre vint bloquer l'une de ses jambes. Elle se mordit les lèvres pour étouffer sa douleur et commença à tirer le plus fort possible pour s'extirper de là. Lorsque le monstre commença à venir vers elle, elle se plaqua à plat ventre pour s'étirer de tout son long dans l'espoir d'atteindre son arme. Elle n'était qu'à quelques centimètres de ses doigts, elle pouvait presque la frôler mais jamais la toucher. C'était la panique, elle allait se faire écraser d'une seconde à l'autre et elle n'était plus capable de penser à quoi que ce soit d'autre que la douleur qu'elle allait ressentir quand il lui briserait les os. C'est alors que quelque chose siffla et l'ogre poussa un grand rugissement. Mulan releva les yeux pour apercevoir Aurore un peu plus loin. Elle l'avait suivit malgré tout. En se retournant, la guerrière remarqua que la bête était touchée au torse et déjà, d'autres flèches sifflaient pour tenter de le transpercer. Certaines atteignaient leur but, d'autres non.

Tentant de reprendre son calme pour opérer logiquement, Mulan saisit une pierre pour creuser la terre sous sa jambe afin de pouvoir la dégager. Faute de pouvoir totalement s'extirper de là, Mulan pu hisser un peu plus loin, suffisamment pour s'emparer de son arme. Elle se redressa aussitôt, se servant de cet élan pour envoyer son épée de toutes ses forces sur l'ogre. La lame transperça son autre œil et traversa son crâne. L'ogre ne poussa même pas un dernier cris et s'effondra en avant, sa tête immonde retombant juste sur l'arbre qui entravait la jambe de la guerrière.

Tout redevint subitement calme et Mulan pu reprendre son souffle. Elle entendit des pas se précipiter vers elle avant d'entendre la voix soucieuse de sa princesse. Elle posa aussitôt son regard sur elle pour s'assurer qu'elle n'avait rien de cassée.

— Aurore … Son regard glissa sur les vêtements de sa compagne d'infortune, remarquant très vite que le devant de sa cape était maculé d'un peu de sang. Elle s'effleura alors du bout des doigts, inquiète. Tu es blessées ? S'enquit-elle aussitôt.

Sa jambe était toujours bloquée sous l'arbre et il faudrait encore creuser un peu pour la dégager. Cependant, elle ne devait rien avoir de cassé, c'était le principal. Dans tous les cas, cela ne l'inquiétait en aucun cas, elle se faisait bien plus de soucis au sujet de sa princesse.








_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Jeu 20 Nov - 19:51

Elle ne répondit pas tout de suite à la guerrière, voyant que la jambe de celle-ci était encore coincé.

Aurore avait besoin de distraction avant de raconter son histoire, de se changer les idées ou se les remettre en place plutôt. Souriant faiblement, revoyant encore et encore l'homme qu'elle avait tué, la princesse se rapprocha de l'autre femme, se mettant aussitôt au travail lorsqu'elle fut assez près. Ses mains plongèrent dans la terre, grattant, arrachant l'herbe tout autour de la jambe coincée. Ses doigts étaient engourdis, presque blessé par un travail qu'ils n'avaient pas été conçu pour, une princesse n'est guère faite pour creuser à même le sol, les doigts d'une dame de haute lignée sont plutôt faits pour la couture. Or, ce fait était le dernier souci de la jeune femme, qui ne voyait que son amie blesser, qui ne voulait pas voir le reste, notamment le monstre hideux, mort, un peut plus loin.

Cette terre était soumise au chaos depuis la malédiction, une terre rude, qui n'était pas réservé aux faibles, pouvait elle se considérer comme faible maintenant qu'elle avait tué un homme ? Ainsi qu'un orgre ? Pourrait elle seulement recommencer ou l'adrénaline avait aidé ? C'était probable, autant de ne pas trop y réfléchir, tout était si effrayant maintenant. Aurore se débattait donc avec ses pensées ainsi que la terre, les sourcils froncer, grimaçant, pour finalement s'arrêter lorsqu'elle constata que Mulan pouvait déloger sa jambe désormais. Elle n'avait fait attention si son amie l'avait aidé ou non, c'était possible qu'elle l'ait fait, quoi qu'il en soit, l'ancienne princesse se sent déjà une peu moins nerveuse. Jetant une fois de plus un regard sur l'énorme cadavre, elle murmura d'une voix blanche :

« Un peut plus et, il nous dévorait toutes les deux … »

Elle secoua la tête, ça aussi c'était une pensée dangereuse, en fait, elles avaient tendance à tourner en rond dans sa tête. Reportant son attention sur son amie, elle répondit enfin à la question posée plus tôt :

« Un homme m'a attaqué un peu plus loin sur la route, il m'a frappé … Je pense qu'il aurait pu aller plus loin, si je n'avais pas eu mon couteau … »

Elle fit un geste de la main, essayant de faire comprendre le reste sans prononcer un mot, la bile envahissant sa bouche. Ce n'était pas très glorieux, elle se sentait en réalité très ridicule d'être aussi à fleur de peau juste parce qu'elle avait voulu se défendre, après tout, si elle n'avait pas agi cela aurait bien pu être pire. L'homme aurait pu l'enlever, la battre, l'enlever loin de Mulan, profiter d'elle de toutes les manières possible, aurait pu l'abandonner aux ogres justes par pure cruauté. Passant une main tremblante dans ses cheveux, dieux qu'elle rêvait d'un bain, la jeune femme ajoute d'un ton qu'elle voulait plus assurée :

« Mais, c'est fini maintenant et, on s'en est sorti, rien ne peut nous atteindre quand on y pense ! Tu m'excusera mais, j'ai vraiment besoin de me baignée désormais »

Une rivière se faisait entendre en contre bas, de l'eau claire qui la laverait du sang, de la terre, qui la laverait des derniers événements. Alors, sans plus attendre, la jeune femme se dépouilla de ses vêtements. La vie en pleine nature avait appris à l'ancienne princesse que la pudeur n'était pas forcément de mise et puis, Mulan était une femme ou était le problème ? La vie à la dure lui avait également appris que les bon bain chaud dans une pièce confortable d'un château, eh bien, c'était de l'histoire ancienne, les rivières étaient ce qu'elle pouvait trouver de mieux et, ça lavait tout aussi bien. Sans hésiter Aurore plongea entièrement dans l'eau glacée, cachant en partie sa nudités. L'air frais la fit frissonner, l'eau lui fit claquer des dents cependant, elle ignora les protestations de son corps, allant jusqu'à plonger sa tête dans l'eau. Le choc thermique eu au moins le mérite de l’anesthésier pour de bon, ses peurs semblant soudainement plus lointaine, le froid pouvait faire des miracles parfois. La jeune femme ne reste néanmoins, pas longtemps la tête sous l'eau, la ressortant assez vite, elle resta toutefois au milieu des courants.

Ses pieds touchaient le sol, elle n'était donc pas en danger de se noyer, Mulan allait elle la rejoindre ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Ven 21 Nov - 18:14


Hua Mulan



    Le mutisme de la princesse devant la question n'eut rien de rassurant pour la guerrière qui s'imaginait à présent le pire. Quelqu'un lui avait fait du mal ? Mais elle ne semblait pas blessée. Elle avait envie de la saisir par les épaules et de la secouer en la suppliant de répondre, mais en plus de ne pas être dans une position très propice à cela, elle n'avait pas vraiment envie de brusquer la belle. Elle semblait encore toute chamboulée, presque malade. Il s'était passé quelque chose de grave et Mulan s'en voulait déjà de ne pas avoir été là pour la protéger, d'être coincée là sous ce fichu arbre à cause de cette maudite créature. Elle s'appliqua donc à creuser elle aussi sous sa jambe pour se dégager au plus vite, et bien qu'elle ressente une légère douleur – surtout due à la pression qui s'était exercée sur son tibia – elle se releva aussitôt pour faire face à sa belle princesse, le regard inquiet. Elle tenta de détourner la conversation jusqu'à finalement avouer ce qu'il s'était passé … Un homme s'en était pris à elle. Quelqu'un avait osé. Le regard de la jeune asiatique s'assombrit aussitôt, sa mâchoire se contracta et ses poings se serrèrent fermement. Elle était soudainement prise d'une envie irrépressible de se trouver face à cet individu monstrueux pour le transpercer de son épée et réduire son visage en bouillit à grand renfort de coups de poing.

Son animosité s'évapora rapidement lorsqu'elle regarda son amie plus en détail. Elle semblait grandement troublée par ce qu'il s'était passé et étrangement – ou pas – elle semblait bien plus choquée par le fait de s'être défendue que par celui de s'être fait sauvagement attaquée. Mulan aurait dû être là. Elle aurait dû la protéger, comme promis. Elle n'aurait pas dû laisser Aurore se salir les mains … Le regard de la guerrière se fit bien triste et particulièrement inquiet. En proie à un élan de tendre protection, elle avait légèrement ouvert les bras dans l'intention de prendre la princesse dans ses bras. Elle voulait la serrer contre elle, elle voulait la rassurer, la protéger … Elle voulait détruire tout ce qui pourrait lui nuire. Cependant, n'ayant sans doute même pas remarqué le geste furtif de sa camarade, la belle princesse passa son chemin, réclamant un bain, coupant Mulan dans son élan sans même s'en rendre compte. Cette dernière resta un instant sur place, le regard dans le vide, rougissant seule de ce qu'elle s'était apprêtée bêtement à faire. Rougissant plus encore de ne pas avoir était là quand il le fallait …

Tournant les talons pour rejoindre son amie encore bien troublée, elle emporta le cheval et récupéra son épée encore plantée dans le cadavre du troll au passage. Elle donna un petit coup sec dans le vide pour débarrasser la lame du sang de troll puis l'essuya un peu mieux dans les hautes herbes avant de la ranger dans son fourreau. Elles arrivèrent bientôt près de la rivière, Mulan attacha le cheval à un arbre avant de s'approche un peu de l'eau, où Aurore était déjà en train de se dévêtir. Le regard de la guerrière ne pouvait soudainement plus se détacher d'elle. Lui tournant le dos, chaque geste qu'effectuait la belle pour découvrir un peu plus son corps semblait donner un petit coup de jus au cœur de Mulan. Ses vêtements glissaient un à un à ses pieds, dévoilant une peau clair d'aspect doux et lisse. Elle se perdit dans la contemplation de ses épaules délicates et son regard glissa comme une goutte d'eau le long de sa colonne vertébrale jusqu'à cette merveilleuse chute de reins qui surmontait une zone que Mulan se refusa de regarder. Réalisant soudainement ce qu'elle était donc en train de faire, la guerrière sursauta presque et détourna le regard d'un air honteux, feignant alors de surveiller les environs en posant sa main sur le pommeau de son épée. Elle tourna dos à la rivière un instant, ne pouvant se retenir d'y jeter quelques coups d’œil de temps en temps, mais simplement pour surveiller si tout allait bien de ce côté … Bien sûr !

Il y avait de quoi se poser des questions. Mulan était une femme et elle devait être bâtie à peu près de la même façon que la belle qui était en train de se baigner. Pourtant, elle la regardait comme un joyau précieux qu'il n'était donné à personne de contempler. A croire qu'elle se sentait moins gênée d'être confrontée à une armée d'homme nu courant vers le lac dans lequel elle était justement en train de se baigner plutôt que de se retrouver seulement en compagnie d'une Aurore en tenue d'Eve. Ah, les souvenirs de l'armée … Que d'horreurs. Mais effectivement, le plus mauvais souvenir de Mulan n'était pas le champ de bataille, c'était bel et bien ce soir où tout ses camarades s’étaient incrustés à son bain de minuit … Alors qu'elle était encore incognito sous une identité masculine. Rien que de repenser à tous ces corps nus et poilus fonçant vers elle, elle en avait la nausée ! Et cela lui donna une bonne raison de se tourner à nouveau vers sa princesse qui elle, se baignait avec élégance, chacun de ses gestes semblait chorégraphié pour un doux enchantement qui l'hypnotisait totalement.

Gifle mentale. Elle se tourna vite pour surveiller à nouveau les environs. Puis à force de piétiner, elle finit par aller près du cheval pour récupérer une couverture dans une sacoche. Elle s'efforçait d'avoir l'air de rester naturelle, comme si le spectacle la laissait indifférente … car ça aurait dû être le cas, pas vrai ? Qu'est-ce qui ne tournait pas rond chez elle … ? Elle devait vite chasser ces étranges pensées de son esprit. Elle revint au bord de l'eau alors que sa princesse sortait de sa baignade. Elle lui tendit la couverture pour qu'elle puisse s'y envelopper et se sécher, alors que ses pensées divergeaient à nouveau vers ce qui était arrivé à Aurore un peu plus tôt … Cet homme aurait pu lui faire tellement de mal … Rien que d'y pensée …

Le regard de la guerrière se posa à nouveau sur la belle aux cheveux auburn et elle s'efforçait de bloquer son regard sur son visage, ce qui lui donnait un petit air crispé -mais elle avait toujours l'air crispée, donc ... L'inquiétude transparaissait toujours sur son visage, le remord aussi.

— Aurore … commença-t-elle doucement, je suis désolée … J'aurais dû être là tout à l'heure … Je ne supporterais pas qu'on te fasse le moindre mal.

D'un geste hésitant, elle approcha doucement sa main d'elle pour la poser sur son bras, afin de donner plus d'importance à ses paroles.

— Tu ne dois pas t'en vouloir pour ce que tu as fais. C'était lui ou toi, tu as fais ce qu'il fallait.

Il n'était jamais simple de prendre la vie de quelqu'un et Mulan savait que même tuer au cours d'une bataille était bien différent de tuer au cours d'un affrontement privé … Elle avait la tête dure et l'esprit guerrier. Elle avait également grandi en recevant les valeurs d'un générale respecté de l'armée, alors si la vie de tous ceux qu'elle avait prit lui pesait parfois sur les épaules, il lui suffisait de se dire … Qu'elle avait fait ce qu'il fallait. Ce qu'il fallait pour son Empereur, pour sa famille, pour l'honneur. Cet homme, elle l'aurait tué sans hésitation sans en retirer aucun remord. La vie et l'intégrité d'Aurore avait plus de valeur à ses yeux que n'importe quoi d'autre. Finalement, elle lui sourit légèrement en la relâchant, baissant timidement la tête, regardant légèrement sur le côté.

— Tu es plus courageuse que n'importe qui de te lancer dans une telle aventure sans y avoir été préparée … et tu es déjà devenue très forte. Elle reporta son regard dans le sien, sincère. Ne laisse personne t'en faire douter.

Puis, un peu embarrassée, Mulan se détourna pour s'éloigner de quelques pas, feignant encore la vigilance.

— Nous devons repartir, peut-être que nous aurons un toit ce soir, si nous allons assez vite.









_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Lun 1 Déc - 1:10

Son amie la rassura, du mieux qu'elle put et Aurore du avouer que les paroles de la guerrière lui avaient fait du bien. Elle savait que son traumatisme ne partirait pas comme ça seulement, elle savait aussi que son amie serait toujours là pour elle, ce qui était très encourageant. Quoi qu'il en soit, la princesse eut de nouveau le sourire, remercia chaleureusement Mulan en l’étreignant rapidement, elle n'était jamais sur si la guerrière appréciait ce genre de démonstration affectueuse. Cela dit, la jeune femme se rendit compte qu'elle aimait ça, étreindre Mulan avait été curieusement agréable, les sensations qu'elle avait éprouvé ayant été étrangement fort. Mais, ces sensations n'avaient été qu'alimenter par son sentiment d'amitié, bien sûr, comment cela pourrait en être autrement ? Elle n'avait cependant pas le temps de démêlé tout ça, l'autre femme avait raison, elles devaient absolument trouver un abri avant la tomber de la nuit.

Les plaines sauvages étaient devenues bien trop dangereuses, même en pleine journée, alors Aurore n'osait s'imaginer ce que cela pourrait être la nuit. Elle s'imagina des monstres effroyables se mélangeant aux ombres, des brandis, des ogres, encore et toujours. Une fois montée sur sa monture, elle attendit que Mulan face de même puis, toutes deux reprissent leur route, comme si de rien n'était (enfin plus ou moins). Cette épreuve avait rendu la princesse affamée, se faire agresser devait saper énormément d'énergie néanmoins, elle préféra ne rien dire. Leur stock de provisions n'était guère fourni et, la jeune femme refuser d’exiger de Mulan qu'elle chasse, la jeune femme avait déjà tant à faire. C'est ainsi que la jeune femme tenta de pensée à autre chose, regardant avec vigilance le paysage autour d'elle, cherchant le moindres signe d'ennemis Elle était terrifié à l'idée que d'autres surgissent de nouveau, ce qui ne serait pas impossible, ces terres étant devenues incroyablement hostiles.

Toutefois, le temps défila aussi, restant calme, sans que les deux voyageuses soient inquiétées, peut-être auraient elles le droit à une accalmie. Plus la journée avançait, plus le ciel s'assombrissait, la nuit ne tarderait pas à tomber. Aurore désespéra de trouver le moindre abri, elle ne demandait pas forcément une maison, une grange pouvait amplement suffire (dormir dans la paille étant pas plus inconfortable qu'autre chose). Pourtant rien ne semblait vouloir se profiler à l'horizon, ce qui n'empêcha pas la jeune femme de retenir un soupir, ne désirant pas paraître décourager devant Mulan. Un temps terriblement long passa à nouveau, lorsqu'un troupeau d'animaux se firent voir, rapidement, elle vit que ce fut tout simplement des moutons. Or, de tels animaux devaient bien s'abriter quelque part, quelque chose comme une bergerie par exemple, peut-être même qu'une famille de bergers se trouvait encore ici .

Voir d'autres êtres humains luis plairait tant, surtout des gens accueillant (n'en voulant pas à elle ou à son amie), non pas que la seule compagnie de Mulan la dérangeait cependant. L'ancienne princesse savait que son amie pourrait mieux se reposer si elles dormaient en sécurités, dans un endroit avec des gens chaleureux, du moins se l'imagina-t-elle. Quoi qu'il en soit, les deux femmes durent parcourir encore plusieurs kilomètres avant de voir des habitations, comme l'avait pensée Aurore, une bergerie avec une petite chaumière. De la fumée sortait de la cheminée, aurait elle était imprudente que sa première réaction ait été de ce précipité mais, la dureté du voyage lui avait appris à se méfier. Après tout, elle ne pouvait vraiment deviner qui se cachait le dedans, cela pouvait fort bien être une bande d'assassins, de voleurs. De ce fait, elle encocha une flèche à son arc, sans réellement tendre le fil mais, pour être prête à se défendre en cas de besoin ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Lun 1 Déc - 18:35


Hua Mulan



    L'étreinte engendra en elle une douce chaleur diffuse qui fit fondre son cœur inquiet. Après un instant d'hésitation, un sourire naquit de lui-même sur ses lèvres et elle referma ses bras sur sa jolie princesse afin de lui rendre le réconfort qu'elle lui apportait si généreusement. Il est vrai que les étreintes, ça n'avait jamais été son fort … Mais avec Aurore, tout était si différent. Lorsqu'elle la prenait dans ses bras, elle avait l'impression de toucher à quelque chose d'aussi précieux qu'interdit et s'en était d'autant plus grisant. Malgré l'affection qu'elle pouvait lui porter et qui s'avérait de plus en plus forte et clair, chaque geste qu'elle pouvait avoir pour Aurore était parfaitement chaste. Elle n'oubliait pas l'objet de leur quête et tout ce que cela impliquait … retrouver Phillip pour que la princesse retrouve son prince … que tout finisse bien et qu'ils aient beaucoup d'enfants. Les fins heureuses sont quelques chose d'aussi immuables que le fleuve qui s'écoule toujours vers l'océan dans la forêt enchanté. Les bons avaient toujours une fin heureuse … Et c'est précisément ce qui amenait Mulan à se demandait si elle était quelqu'un de bien. Après tout, elle avait fait la guerre en bon soldat obéissant et elle n'était pas toujours très avenante. Elle avait bafoué les règles de son empire mais avait ramené l'honneur sur sa patrie et sa famille en suivant son propre chemin … Était-ce mal ? Peut-être qu'elle n'aura pas de triste fin, mais elle ne serait pas non plus heureuse. Sa fin heureuse serait un sacrifice … parce que c'est ce que l'amour implique. Elle l'avait dit une fois à Aurore … mais cela ne lui avait jamais paru plus vrai que maintenant.

La relâcher fut un déchirement. A chaque fois, elle se souvenait que sa princesse bien aimée n'attendait que de retrouver son prince pour reprendre sa vie d'avant avec lui … Et lorsqu'ils se seront retrouvés, Mulan n'aura plus sa place à leurs côtés. Pourtant, pas l'ombre d'une hésitation ne venait obscurcir son jugement ou enrailler sa détermination à retrouver le prince perdu. Son amour pour Aurore et sa dévotion pour Phillip était deux choses radicalement différentes, parfaitement immuables et qui ne pouvaient se nuire. Alors elle reprirent la route à dos de leurs montures, et c'était maintenant une course contre le soleil qu'elles devaient mener.

C'est alors que le firmament se paraît de ses élégantes couleurs du soir que les deux jeunes femmes arrivèrent en vue d'un abri. Mulan fut un peu surprise de trouver un élevage de mouton encore bien gardé malgré le chaos de ces terres. La maisonnette qui siégeait au milieu du champ semblait bien habitée, puisque de la fumé s'échappait de la cheminé et que l'appétissante odeur de la viande à la broche pouvait leur parvenir d'ici. Mulan posa automatiquement son regard sur Aurore dont le regard brillait d'espoir et de convoitise malgré la méfiance naturelle qui leur incombait. Elle s'approchèrent donc prudemment et laissèrent leur monture à l'abri. Mulan voulait s'assurer de la nature de ces gens avant de leur demander un tant soit d'hospitalité … par les temps qui cours, il lui semblait naturelle que les gens se montrent moins chaleureux qu'autrefois à force de vivre dans la peur des trolls et sous le joug des bandits.

Mulan prit donc les devants en s'approchant le plus prudemment possible de la maisonnette. Elle arriva furtivement jusqu'à une fenêtre et y jeta un coup d’œil en toute discrétion. C'est là qu'elle remarqua bien vite que l'animation de la demeure était anomal. Un homme plutôt grand, vêtu de peaux et de cuir bouilli, allait et venait dans la pièce. Il portait une claymore dans le dos, ce qui ne trompait pas sur sa nature … ce n'était pas un paysan. Mulan remarqua plusieurs autres individues accoutrés de la même façon. Elle passa en revue une autre pièce avant de finalement remarquer quelques personnes attachés et bâillonnés dans un coin ...Sans doute les véritables résidents. Après son analyse, Mulan compta en tout six individus … jusqu'à ce que soudain, un bras puissant de s'enroule autour de sa gorge. Il ne fallut pas plus d'une seconde avant qu'une flèche ne siffle et que l'homme pousse un râle rauque, Mulan le fit aussitôt passer par dessus son épaule pour le mettre à terre. Elle plaqua sa main contre sa bouche et passa l'autre sous sa tête pour lui torde le cou d'un geste sec. C'était elles ou lui.

Elle se retourna rapidement pour faire un signe de tête à Aurore en guise de remerciement et lui indiqua ensuite silencieusement de rester ici pour surveiller ses arrières. Mulan dégaina son épée et attrapa le corps du bandit qu'elle brandit devant elle, entrant subitement par derrière, là où il n'y avait que deux hommes en train de surveiller les habitants captifs et qu'ils s'apprêtaient sans doute à martyriser. Elle jeta le cadavre sur l'un d'eux avant même qu'ils n'aient le temps de comprendre que leur camarade ne tenait pas debout tout seul et enfonça son épée dans le cœur de l'autre. Le premier se débarrassa du cadavre pour venir s'attaquer à elle et après quelques échanges de coup habiles, sa lame lui fendit la nuque.

— Tout ira bien, ne faite pas de bruit. Dit-elle avant d'aller faire signe à Aurore d'entrer.

Elle laissa sa princesse s'occuper de détacher les pauvres propriétaires des lieux pendant qu'elle passait dans l'autre pièce. Le bruit avait alerté les quatre autres et la guerrière n'eut pas d'autre choix que de se jeter dans la mêlée. Elle se prit quelques mauvais coups qui lui vaudraient de jolis bleus sur les côtes, mais elle se débarrassa assez vite d'un premier. Plus que trois. Son épée fendait l'air à toute vitesse pour parer les coups que venaient de toute part et elle parvint à saisir un des hommes pour se protéger et il reçu la lame de son camarade dans le ventre. Elle le poussa sur lui pour le déséquilibrer alors qu'un nouveau sifflement suivit d'un bruit sourd retentissait derrière elle. Aurore, qui assurait efficacement ses arrières, venait de descendre une des dernières racailles qui voulait la surprendre par derrière. Mulan n'eut plus qu'à s'occuper du dernier et elle put enfin reprendre son souffle.

D'un geste sec, elle débarrassa la lame du sang qui la maculait avant de la rengainer. Elle posa sa main sur ses côtes comme elle avait reçu un mauvais coup plutôt lancinant et revint près du locale de derrière.

— Merci Aurore. Est-ce que tout le monde va bien ici ? Il n'y en a pas d'autre caché ailleurs ? S'assura-t-elle alors, sérieuse.









_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Jeu 11 Déc - 1:51

La maison avait été remplie de bandits, ainsi que des propriétaires de la dit maisonnette, les deux jeunes femmes n’avaient eu aucun mal à régler la situation. Aurore avait eu à tuer, encore une fois mais, tuer un homme à l’aide d’un arc et de flèches était beaucoup moins perturbant que de planter la lame d’un couteau dans le torse d’un autre. Peut-être était cet idiot, que cela n’avait aucune logique, cela dit, la princesse n’avait jamais prétendu être logique.

Quoi qu'il en soit, la famille de bergers avait été libérée. Toutes les générations étaient présentes sous le toit, des grands-parents jusqu’aux petits enfants, dont le plus jeune devait à peine avoir 4 ans. Ils semblaient encore effrayer, ils devaient se demander ce que les deux femmes armées allaient décider de leurs sorts, ils avaient l’air pacifiste, doux, d’innocents éleveurs de moutons, pas des guerriers en tout cas.

Aurore ressenti de la peine pour eux, ces pauvres gens n’avait rien demandé d’autre que de vivre tranquillement, sans rien demandé à personne, elle espéra qu’ils n’avaient pas été brutaliser. Un silence plana après la question de Mulan, comme si les membres de la petite famille pesaient le pour et le contre de dire la vérité ou non, la jeune femme tenta de faire un sourire rassurant, comme pour leur dire silencieusement qu’ils n’avaient rien à craindre d’elles.

Cependant, le silence ne dura guère, soudainement brisé par les pleurs du plus jeune des enfants, un gamin aux cheveux noirs et très bouclés. Le père, un grand gaillard aux yeux verra, prit le petit dans ses bras et, le berça tendrement contre son torse robuste, accompagné de sa femme, une dame si petite qu’elle arrivait à peine à l’épaule de son mari. Ce fut donc la grand-mère qui répondit, petite femme chétive aux longs cheveux d’argent, d’une voix faible mais, sur un ton qui ne souffrait qu’une peur :

«Non, il n’y en a pas d’autres, vous nous avez débarrassé de tous ces mauvais hommes, nous vous devons la vie à toutes les deux, que pourrions-nous faire pour vous remercier ? »

Aurore fit un plus grand sourire, répondant d’une voix douce :

« En fait, sans vouloir nous imposer, nous sommes deux voyageuses en quête d’un abri pour la nuit. Si, nous pourrions dormir ici, même dans la grange, cela nous arrangerait grandement, nous ne demandons rien d’autre »

Certes, la princesse parlait au nom d’elle et Mulan, sachant que son amie serait tout à fait d’accord, du moins le pensait elle. La vieille dame réfléchi un moment, tout comme les autres membres de la petite famille, installant un nouveau silence dans la maisonnée. Des regards entre eux firent échanger, comme s’ils arrivaient à communiquer rien qu’en se regardant, peut-être était réellement le cas. Néanmoins, leur réflexion ne dura que peu de temps, encore une fois, ce fut la plus vieille qui prit la parole, à croire que c’était elle, le chef de famille :

« Je pense que c’est une demande raisonnable »

Un sourire éclaira le visage ridé de la vieille dame puis, sans mot dire, les hommes de la famille se mirent au travail pour se débarrasser des cadavres. Les corps furent transportés dehors, puis enterrer. Une sage décision, un feu aurait attiré l’attention des ogres et, l’odeur aurait effrayé les moutons. Dans la maison, les femmes de la famille, ainsi que les enfants, réarrangèrent l’extérieur, curieusement, des rires ainsi que de joyeux bavardages se firent entendre. Aurore en fut quelque peut choquer, voila des gens qui venaient d’être agressé, qui enterrait les corps de leurs agresseurs et qui pourtant, reprenaient le cours de leur vie comme si de rien n’était.

Peut-être étaient ils habituer finalement, que d’être attaqués par des bandits n’était qu’une autre partie de leur quotidien, le plus triste étant, que cela était bien possible. Cela dit, la jeune femme reprit vite ses esprits, décidant de donner un coup de main, qui visiblement fut la bienvenue.

En un rien de temps, la maison avait de nouveau une allure plus chaleureuse, d’ailleurs, un feu ronflait dans la cheminée, les corps n’étaient plus qu’un lointain souvenir. Les plus gros travaux finis donc, la petite famille au complet se lança dans la confection d’un plantureux repas, qui s’avéra être une solide soupe bien paysanne. Aurore qui avait été habituer, durant son ancienne vie, à des mets plus délicats, en eu l’eau à la bouche, n’importe quoi en fait l’aurait mis en appétit, même du poisson cru. La jeune femme mis également la main à la patte pour ça, coupant des petits légumes, déplumant un poulet, éminçant de l’ail (et, elle savait pertinemment que ses mains pueraient l’ail par la suite, elle s’en fichait, ce n’était pas important alors qu’elle savait qu’elle pourrait manger une bonne soupe).

Bientôt, la soupe cuisait dans une énorme marmite attacher au-dessus du feu (la cheminée étant assez grande pour ça), la petite famille ainsi que les deux amies purent enfin se reposer. Entre-temps, on c’était également occuper des chevaux, qui furent installer dans la bergerie en compagnie des moutons (qui étaient apparemment rentré tous les soirs). Aurore savourait le fait que pour une nuit, elle pourrait dormir avec un toit au-dessus de la tête, un putain de toi, c’était un vrai luxe !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Ven 12 Déc - 14:40


Hua Mulan



    Il était fréquent que Mulan oubli de ménager la sensibilité des civils et des plus jeunes. Ayant elle-même rejoint l'armée avant sa majorité, elle avait du se forger un caractère robuste au plus vite, si bien que de telles effusions de sang ne la chamboulait plus, du moins, pas en apparence et pas sur le coup. Pendant l'action, l'adrénaline et l'instinct de survit lui permettaient de rester concentrée sur le combat sans être perturbée par quelques états d'âmes perturbatrices. Elle oubliait alors l'importance qu'impliquait de prendre une vie. Ce n'était qu'après coup, qu'elle se rendait compte des choses … mais sans jamais reculer. Elle gardait toujours à l'esprit qu'elle avait fait ce qu'il fallait. En l’occurrence, si elle n'en avait tué que quelques uns ou aucun en se contentant de les chasser, il y aurait forcément eu des représailles, peut-être même seraient-ils revenus avec du renfort ou plus de moyen. Elle avait ce qu'il fallait.

Cependant, voilà, l'intervention musclée avait été menée avec beaucoup de violence et cela n'avait pas été sans effet sur les membres les plus fragiles de la petite famille de berger : les enfants. Mulan n'avait jamais été très à l'aise avec eux, car elle ne savait pas comment gérer les effusions d'émotions. C'est donc un grand malaise qui l'accabla lorsque le petit garçon fondit en larmes. Un instant, la soldate crût que la famille allait les chasser, craignant sans doute beaucoup plus cette étrangère qui venait de massacrer une demi douzaine d'hommes à elle toute seule plutôt que ces derniers qui s'étaient contentés de les attacher dans un coin. Mais finalement, la douceur et la délicatesse d'Aurore dû jouer en leur faveur, car la famille leur offrit l'hospitalité. Si elles se contenteraient très bien de la grange et qu'elles ne demandèrent rien de plus, la famille offrit de partager avec elle les quelques ressources qu'elle détenait.

Ayant fait plus de grabuge que les malfrats eux-même, Mulan aida les hommes de la maison à déblayer les corps et à creuser les tombes, laissant le bon soin à Aurore de se joindre à la préparation de la popote, ce qui était un travail bien moins ingrat pour la princesse douce et délicate qu'elle était. Elle avait vu bien trop de sang et de mort depuis son réveil, et la guerrière rêvait d'enfin pouvoir lui rendre son château ainsi que son prince. Les terres sauvages de la forêt enchantée avait besoin de souverains pour rétablir l'ordre et la protection et il était évident que les seuls encore capable d'accomplir cela était Aurore et Phillip. Encore fallait-il le trouver, ce Phillip …

Après avoir fini de recouvrir tous les corps afin de leur offrir une sépulture bien neutre mais correcte, la besogne n'était pas fini. Elle aida à ramasser le bois et à rentrer les bêtes, répondant aux quelques questions habituelles qu'elle pouvait recevoir en vue de sa condition. Cela semblait toujours impressionner les gens de découvrir qu'une femme puisse se battre ainsi, surtout lorsqu'elle leur annonçait qu'elle a été dans l'armée. Loin de se montrer répulsif à l'idée ou même condescendant –comme c'était souvent le cas– les bergers prirent la nouvelle avec le sourire et tentèrent même quelques plaisanteries sans mauvais goût – ce qui était là aussi plutôt exceptionnel.

En revenant enfin dans la maison qui s'était bien réchauffée et s'était vu envahir par le délicieux fumée d'une soupe, Mulan senti enfin la pression se relâcher. Si la fraîcheur du soir l'avait vivifié, la chaleureuse ambiance qui régnait à présent en ces lieux l'avait totalement délassée. Son regard se posa presque aussitôt sur Aurore et son visage fut illuminé de ce sourire que seule la princesse savait faire apparaître.

Les deux voyageuses purent partager le souper avec leurs convives avant que ces derniers ne leur confis quelques couvertures pour la nuit. La grange semblait bien isolée, avec la paille comme coussin et les quelques couvertures en leur possession, la nuit devrait être bonne. Enfin arrivée dans leurs appartements éphémère, Mulan se délesta de son équipement le plus lourd, déposant son épée près de sa couche improvisée. Se défaisant de quelques pièces de son épaisse armure de cuir, elle fit un brin de toilettes avant de se couvrir de nouveau pour enfin s'asseoir dans la paille qu'elle avait recouverte d'une couverture.

— Nous ne sommes plus qu'à quelques heures de la demeure du ténébreux, si tu veux, nous pouvons prendre le temps de nous reposer un peu plus longtemps demain matin. Dit-elle avec douceur et bienveillance.

Le manoir de Rumpelstiltskin était un de leur seul espoir de trouver un moyen de ramener Phillip dans leur monde, car pour le moment, elles n'avaient même pas idée d'où chercher … Elle croisait les doigts pour que la demeure soit accessible et pour qu'elle n'ait pas été totalement dépouillée de ses ressources magiques ou documentaire.










_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Lun 5 Jan - 23:23

Être étaler sur du foin, ou de la paille elle ne savait pas trop, était un vrai délice pour ses muscles perclus de courbature, être enrouler dans une couverture était un délice pour son corps froid. Sans trop y réfléchir, la princesse c'était rapprocher de Mulan tandis que cette dernière parlait du manoire du sorcier, se rapprochant au point d'être presque coller contre l'autre jeune femme. Ce n'était pas désagréable comme sensation, de plus, elle éprouvait une confiance aveugle en son amie, dormir dans ses bras la préserverait de tout cauchemars.

Mine de rien, la journée avait été sacrément remplie et, Aurore craignait que la nuit n'apporte son lot de terreur sauf, si justement, elle se blottissait contre la guerrière. Le probleme était qu'elle n'était pas certaine que l'autre soit totalement d'accord sur ce point, alors elle se contenta d'être très très proche, c'était déjà bien en fin de compte. Elle resta un moment silenciencieuse, repensant au long chemin qu'elles avaient déjà parcouru, à ce qui leur restaient à faire.

Aurore n'était pas sûr que le manoir du dealmaker soit exempt de tout danger, bien au contraire, quels sorte de pièges mortels les attendaient le bas ? Elle aurait aimé tomber sur quelqu'un connaissant le château ou même sur le lutin lui-même. Certes, l'homme n'était pas tout à fait digne de confiance mais, si un quelqu'un pouvait ramener Philip se serait bien le magicien le plus puissant du royaume. Or, il était hors se porter, comme tous les autres sauf elles, quel triste sort. Finalement un soupir de fatigue s'échappa de ses lèvres, ses paupières se firent lourdes, tout son corps n'aspirait qu'à une chose : dormir profondément. Elle finit donc par acuiésé à la suggestion de Mulan avant de tomber totalement endormi.

Les cauchemars ne vinrent donc pas la hanter mais, des rêves quelque peut troublant, d'elle et Mulan, sans aucun vêtement cachant leur corps nu, elle et Mulan s'appréciant toujours autant, voire même plus. Toutefois, ce furent des images confuses, qui laissèrent la jeune femme plus perplexe que réellement gêné lorsqu'elle se réveilla le lendemain matin.

Voyans que la guerrière dormait encore à point fermer, Aurore se dégagea de sa couche avec douceur, ne voulant en aucun cas la réveiller. Envelopper de ses habituels vêtements, la princesse se dirigea vers la sortie de la grange, une fois arriver dehors elle put contempler l'aube sur les plaines sauvages. Malgré la rudesse du paysage, ce fut un spectacle d'une rare beauté, qui apporta aller savoir pourquoi, de l'espoir dans le corps de la jeune femme (peut-être était elle encore à moitie endormi). La vieille dame qui leur avait parler la première la veille, avait dû la voir d'une des fenêtres de sa maison car, elle en sort sortir avec dans ses bras de quoi prendre un bon petit déjeuner : du pain, du fromage, du thé infusant dans une théière, même un peu de miel.

A vrai dire, ce n'était pas grand-chose mais, aux yeux d'une personne ayant vécu sur la route depuis quelque temps, c'était du vrai luxe (surtout pour le miel à dire vrai, du miel, elle aimait tellement ça). Tout naturellement, Aurore aida son hôte à transporter le petit déjeuner dans la grange, se demandant si Mulan c'était réveiller, dans le cas contraire, la jeune femme était bien déterminée à laisser son amie dormir encore un peu.

Après tout, la guerrière était celle qui en faisait le plus dans leur étrange duo, c'était elle qui méritait le plus de se reposer. De la maison, plusieurs membres de la famille sortirent, armer de petits arcs et flèches, vraisemblablement des armes qu'ils n'avaient pas pu utiliser lors de leur attaque, pauvre gens. Quoi qu'il en soit, Mulan dormait encore, de ce fait, une fois que la vieille dame fut reparti, Aurore prit moult précautions pour être la plus discrète possible, tout en se servant une tasse de thé.

Elle ajouta du miel dans sa petite tasse miteuse et, ce fut le meilleur thé qu'elle n'avait bu de toute sa vie, en réalité, elle avait oublié combien elle aimait le thé. Jetant un coup d’œil sur le lait, elle en ajouta dans le thé et, découvrit que c'était un mélange plutôt divin. Elle but quelques gorgées, puis s'attaqua à son petit pain (elles en avaient chacun un), mordant dedans sans aucune délicatesse. Ses parents auraient certainement trouvé à y redire, à la voir manger ainsi sans être distingué, les jambes et les pieds nus, sa robe retroussée pratiquement jusqu’au bout de ses cuisses, affalé dans un mélange de foin et de paille, ses cheveux étaient détachés également, dégringolant en cascade sur ses épaules pratiquement dénudées elles aussi.

Ainsi, presque dévêtu, Aurore ressemblait bien plus à une bergère qu'à une personne de sang royal (d'ailleurs, qu'il était agréable de se balader ainsi, sans porter de corset, une chose qu'elle ne regrettait absolument pas). En tout cas, elle ne se sentait aucunement gênée, sachant que Mulan n'irait certainement pas la critiquer sur sa façon de se tenir ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Mer 7 Jan - 20:26


Hua Mulan



    Furtivement, sa princesse s'était rapprochée d'elle jusqu'à ce que leurs épaules ne se frôlent. N'entendant aucune réponse à sa proposition, la guerrière finit par tourner la tête vers la belle aux bois dormants qui, fidèle à son sobriquet, venait de fermer les yeux après un bref petit acquiescement très discret. Aussitôt, sa respiration se fit douce et sa tête glissa contre l'épaule de Mulan qui tressaillit légèrement. Puis, clairement embarrassée par un flux de sentiments puissants, elle resta totalement crispée pendant une bonne minute avant de finalement reprendre une respiration normal et de laisser ses muscles se relâcher. Ses yeux bruns étaient noyés d'une grande tendresse alors qu'elle aventurait une main tremblante passer dans les cheveux auburn de sa camarade. Elle la regarda longuement dormir avant d'enfin se tourner vers elle pour passer un bras autour d'elle après avoir remonter convenablement la couverture.

C'est en se faisant une énième fois la promesse qu'elle retrouverait Philip et qu'elle ferait tout pour les rendre heureux que Mulan ferma les yeux pour céder au sommeil qui venait de l'assommer d'un coup. C'était toujours comme ça pour elle, jamais le sommeil ne venait engourdir ses sens avant qu'elle ne daigne s'allonger pour fermer les yeux et lorsqu'elle s'y mettait, elle s'endormait aussitôt. C'était un rythme qu'elle avait vite appris à prendre pendant la guerre. Toujours rester en alerte et vite se reposer, qu'importe les conditions. Il semblerait que même Aurore s'était habituée à cela …

Pour Mulan, ce fut une nuit sans rêve mais particulièrement régénératrice. Elle se sentait plus lourde que le plomb, mais elle garda toute la nuit conscience du petit corps chaud qui reposait à ses côtés. Elle la sentait contre elle, respirant doucement et c'était presque comme si sa peau venait fusionner avec la sienne pour se souder.

Ce n'est que bien plus tard, au terme de ce long sommeil réparateur, que Mulan sentit cette présence se dérober à elle. Bien après qu'Aurore ait effectivement quitté leur lit de fortune, Mulan resta piégée dans son sommeil, se raccrochant à l'écho de la chaleur du corps de la princesse qu'elle n'était pas certaine d'avoir perdu. Peu à peu, elle reprit connaissance, sans pour autant ouvrir les yeux. Ce n'était pas son genre de traîner au lit, mais pour une fois … elle l'avait bien mérité, non ? Tout doucement, elle laissa les bruits ambiants de l'endroit la ramener à la réalité du monde de l'éveil. Sur le côté, la main posée contre la couverture, elle tâtonna la place qui aurait dû être celle d'Aurore. Ne la trouvant pas et entendant un léger son de cliquetis suspect, elle se redressa d'un coup, la tignasse ébouriffée et les yeux dans le vague. Elle chercha alors sa princesse qu'elle trouva rapidement non loin de là, jetant déjà son dévolu sur un bon petit déjeuner.

Soulagée, la guerrière se passa la main dans les cheveux – ce qui n'arrangea en rien à sa coiffure qui était agrémentée d'un peu de paille ici et là – et se leva pour s'approcher de sa princesse.

— Tu es réveillée depuis longtemps ?

En jetant un petit coup d’œil la un interstice, elle remarqua que le soleil était encore assez bas, il devait être à peine neuf heure. Pour elle, c'était une sacré grasse matinée !

— Cette grange est le logis le plus confortable qu'il m'a été donné d'essayer depuis longtemps …

Ce n'est qu'en arrivant près d'elle que la soldate remarqua la tenue affriolante de sa compagne de voyage. Restant discrète, elle ne put cependant pas s'empêcher de la détailler un instant. Aurore était aussi belle pomponnée que négligée, décidément … C'était un charme naturelle et distingué qu'elle dégageait constamment, qu'importe son état ou sa tenue, elle avait l'étoffe d'une future souveraine. Aux yeux de Mulan, il n'y avait pas de doute sur le fait que sa Aurore était la plus belle de toute … Et elle l'aimait bien trop pour la jalouser – il faut dire que Mulan n'avait jamais vraiment prêté une grande importance à son physique, pour même avoir cherché à se faire passer pour un homme autrefois. Non, Mulan n'avait que de l'admiration pour sa princesse et aussi une sorte de fierté … elle était fière de combattre pour elle. Elle était fière d'avoir l'honneur de pouvoir rester en sa simple présence.

Tout comme lorsque la belle prenait son bain la veille, Mulan détourna doucement le regard d'un petit air réservé, s'efforçant de rester naturelle malgré son petit air coincé. Elle était naturellement coincée de toute façon …










_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Sam 24 Jan - 23:35

Dévorer son petit déjeuner avait été un véritable plaisir mais, malheureusement cela ne dura pas, en effet, bien vite la jeune femme avait fini sa part. Ce n’était pas comme les repas de châteaux, où il y avait toujours un nombre incalculable de plats, cela dit, elle se sentait rassasiée et, prête à une nouvelle journée de voyage. Cette halte dans la ferme avait été une véritable petite oasis au milieu de se cette tourmente de problèmes, d’attaques, d’incertitude. D’ailleurs, Mulan semblait le penser également, d’après ses dires, Aurore hocha la tête d’appréciation. Il était donc grand temps de se préparer à repartir, de ce fait, la jeune femme se rhabilla de façon plus correcte, remettant ainsi chaussures et, manteau, elle avait plus chaud comme ça à vrai dire. Elle alla ensuite préparer les chevaux, il n’y avait pas grand-chose à faire en réalité, à part charger leurs maigres affaires sur eux, ainsi que quelques provisions donner généreusement par la famille, du pain, de la viande, du fromage. Très vite, les deux jeunes femmes se retrouvèrent sur la route, qui serait plus courte cette fois cis.

Oh, les adieux avec la famille avaient été douloureux pour la princesse, elles les enviaient dans une certaine mesure, au moins eux étaient tous réunis mais, dans un environnement dangereux. Elle c’était alors fait la promesse de revenir chez eux lorsque son royaume serait restaurer et, ainsi, accorder bien plus d’attention aux gens du peuple qu’auparavant, elle serait une Reine juste. Des rêves d’avenir, d’un avenir qu’elle n'espérait pas trop lointain. Quoi qu'il en soit, les montagnes où se dissimulait le château du dealmaker se firent voir, mettant fin à la morne plaine. Les montagnes étaient majestueuses, avec leurs pentes couvertes de forêts et, leurs sommets enneigés, une beauté trompeuse : des dangers bien plus grands s’y dissimulaient. Des ogres bien entendu, ainsi que des trolls, des bandits certainement mais, plus inquiétant encore, des dragons et, tout un tas d’autres créatures sans nom rodant dans l’obscurité sous les arbres. Le château du magicien ne devait pas être mieux non plus, Aurore se demanda si c’était bien sérieux d’y aller.

Or, ce n’était pas comme si elles avaient d’autres choix. La princesse préféra ne pas plus longuement à ça, se concentrant plutôt sur la recherche d’un chemin sûr pour gravir lesdites montagnes. Cela lui prit un peu de temps avant qu’elle ne repère un petit chemin, était-ce le seul pour aller au château où ils en avaient-ils d’autres ? Après tout, elle ne savait pas ou se trouvait le repère du sorcier, pas exactement, Mulan le savait elle ? Il ne devait pas y avoir des panneaux non plus, ou quoique, pourquoi pas, afin que les gens arrivent à trouver plus facilement l’antre de celui qui conclut des pactes ? Le mieux était d’essayer de toute façon, n’est ce pas, cependant, la jeune femme décida de ne pas bouger avant que son amie guerrière ne donne son consentement. Mulan avait bien plus l’habitude de ce genre de situations …
Revenir en haut Aller en bas

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan) Mar 3 Fév - 13:34


Hua Mulan



    La guerrière errante et la princesse infortunée reprirent bientôt la route, après un petit déjeuner copieux qui allait devoir les faire tenir jusqu'à ce soir, sans doute. Heureusement, la générosité des fermiers qui les avaient accueilli leur permis de repartir avec quelques vivres, ce qui leur permettrait de jouir d'un bon repas si Mulan parvenait à attraper un lapin, un faisan ou un des nombreux animaux qui peuplaient la forêt enchantée. Parfois, on pouvait se demander si les animaux n'avaient pas été touchés par la malédiction, eux aussi, car ils se faisaient bien rares ! Mais c'était sans doute la conséquence du retour des ogres sur le territoire, ils engloutissaient tout sur leur passage. Raison de plus pour rétablir au plus vite le règne et les armées qui vont avec !

Les chevaux étaient frais et pourraient sans doute faire le voyage jusqu'au château du ténébreux d'une traite. Mulan montait son fidèle Khan, qui l'accompagnait depuis qu'elle prit les armes de son père pour rejoindre l'armée de l'empereur il y a de cela des années. Et la voilà sur les routes, bien loin de son pays et au service d'une autre souveraine. Mulan savait que cela ne durerait sans doute pas. Elle aiderait Aurore et Philip à remettre le royaume en ordre, mais une fois que tout sera rétabli, elle partirait sur son propre chemin … Elle ne pouvait pas rester éternellement avec eux à regarder la femme qu'elle aimait fonder une famille avec son frère d'arme. Mais on n'y était pas encore, encore leur fallait-il retrouver le prince …

Elle passèrent donc la forêt du ténébreux et les Monts qui protégeait son manoir. Ce lieu était réputé pour être maudit autrefois, mais tout potentiel charme de protection se serait envolé avec lui, dans tous les cas. Mulan s'efforçait de se retrouver grâce à sa carte, heureusement, elle avait l'habitude de voyager et elle avait un très bon sens de l'orientation. C'était la première fois qu'elle se rendait à la demeure du Ténébreux, mais cela n'avait pas l'air si difficile à trouver. En effet, le château fut bientôt en vue et c'est à partir de là que les choses allaient commencer à se corser. De nombreux vandales devaient encore être dans le coin pour piller l'endroit, une altercation serait vite arrivée.

Elle s'approchèrent donc prudemment et Mulan faisait toujours l'état des lieux avant d'avancer. Le château semblait lui aussi avoir été dépouillé de tous les charmes qui le protégeaient, une chance, même si cela rendait l'accès plus facile à d'autres. L'endroit semblait sûr, même si c'était trop grand pour que Mulan puisse tout inspecter, elles se contentèrent de l'aile ouest pour le moment. Elle fouillèrent donc le labo, mais il était complètement saccagé, dépouillé de tout objet ou potion potentiellement magique. Comme de toute évidence elle ne risquaient pas de trouver le moindre petit artefact susceptible de les aider, elle se retranchèrent vers la bibliothèque. Heureusement, les vandales qui étaient passés avant elles ne devaient pas être de grands intellectuelles puisque la pièce demeurait intacte et tous les livres semblaient bien à leur place.

Les deux demoiselles commencèrent donc à fouiller les étagères à la recherche de quelques ouvrages aux titres évocateurs. Quelques heures de recherches plus tard, Mulan tomba enfin sur un passage qui traitait non seulement des spectres, mais aussi de ce monde particulier dans lequel ils envoyaient leurs victimes …

— Aurore, je crois que j'ai trouvé, bien voir !

Mualn se rapprocha d'une fenêtre pour mieux voir les écrits à la lumière du jour, s'empressant de lire chaque précieuse ligne qui leur était offerte.

— Le spectre envoie ses victimes dans ce qui serait appelé … l'antre-monde. On ne peut pas y accéder pas des portes classiques comme celles qu'ouvres les haricots magiques, mais il y a bien un moyen de l'atteindre ….

Elle continua de lire le passage qui traitait alors d'un artefact nain, forgé dans un minerais spéciale. Cet objet aurait été conçu par les nains des montagnes du nord et servirait de clef pour activer une sorte de …

— On dirait que le reste est trop abîmé, je n'arrive pas à lire … Elle releva les yeux vers Aurore. Mais nous savons où chercher. Nous devons nous rendre sur les terres du nord. Elle porta alors son regard sur une grande carte qui était étendue sur la table un peu plus loin. Elle s'en approcha pour l'examiné, elle n'avait jamais vu de carte regroupant autant de royaume … et elle n'avait jamais entendu parle de ces contrées lointaine, si ce n'est dans certaine rumeur, des fables …

— Arendelle.










_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan)

Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche du Prince perdu (Pv Mulan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Questions] A la recherche du goodie perdu....
» A la recherche du corps perdu
» A la Recherche du Trésor Perdu
» Perdu de vue!
» A la Recherche d'une Amie Perdue...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Fantasyland :: “ La Forêt Enchantée ” :: “ Les plaines sauvages ”-