RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

OZOn the yellow road


InformationsMes bavardages : 193
Dans le coin depuis le : 14/02/2015
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Jeu 18 Fév - 20:19


 

 

   
 

  La vallée des trolls de pierre
 

Zelena était toujours stupéfaite que les deux femmes soient parvenues à s’infiltrer sans trop de difficultés dans la capitale pour pouvoir interroger de façon un peu musclée les fameux savants. A part le fait de devoir slalomer entre les affiches qui représentaient un peu partout son visage avec un nez relativement douteux bien sûr. C’était à croire qu’Elsa était décidée à la mettre en colère jusqu’au bout. C’était petit, vraiment petit... Elle allait se faire un malin plaisir de représenter à sa façon la blonde dès qu’elle serait de retour dans la forêt enchantée. En attendant, elle avait du se contenter de grincer des dents et une fois que Mulan eut le dos tourné, la rousse s’était fait un plaisir de balancer une bonne vieille boule de feu en plein sur cette affiche de malheur, prenant une joie certaine à la voir réduite en miettes. Ça avait été assez amusant pendant un temps de s’assurer que la brune ne tombe pas nez à nez avec son portrait assorti d’une mention précisant à quel point elle était dangereuse et à ne surtout pas essayer de capturer seule. Dommage, elle était curieuse de savoir à combien sa tête aurait pu être mise à prix… Mais ça, ça avait été après trois affiches. Apparemment, il y en avait absolument partout et de façon beaucoup plus rapprochée alors qu’elles arrivaient vers leur cible principale. Distraire Mulan sans passer pour une folle ou sans avoir l’air de cacher quelque chose, avait demandé beaucoup de créativité. Encore que la brune n’aurait peut-être même pas fait attention, après tout avec ce nez dont on l’avait affublée… Il y avait cependant quelque chose de satisfaisant à savoir qu’ils fuiraient tous en prenant leurs jambes à leurs cous dès qu’ils auraient le malheur de voir sa peau verte. Voilà qui suffirait à leur faciliter la tâche dans leurs déplacements.  

Au final, le voyage avait été rapide mais pas aussi fructueux que Zelena ne l’avait espéré. Elle n’avait pas prévu qu’elles devraient repartir sans les réponses tants espérées. Et ce n’était pas faute de s’être assuré qu’ils ne mentaient pas en annonçant ne pas connaître le dialecte. Un petit sort de vérité avait tôt fait de dissiper le moindre doute. Heureusement, elles n’avaient pas perdu quelques jours à se déplace à pied, sinon elle aurait sûrement été beaucoup moins compréhensive. Bien qu’elle ne s’en plaigne pas, la rousse sentait la frustration grandissante de sa compagne maintenant qu’elle avait connaissance de l’urgence de leur situation. Cette fois ci, elle ne pouvait plus se permettre de les transporter en plus. Le vieil homme barbu, l’image même que l’on se faisait du vieux sage de la tribu vraiment, avait suggéré après persuasion qu’elles tentent de se renseigner auprès de créatures bien plus vieilles qu’il ne pouvait l’être et ce n’était pas la reine. Voilà donc comment les deux aventurières de la journée se dirigeaient en direction de la carrière qui abritait les trolls. Zelena espérait bien que ce n’était pas le troll dont elle se faisait l’idée car ils étaient aussi nauséabonds que stupides. Ce n’était même pas la première fois dont elle entendait parler de ces créatures. Il y a très longtemps, quand elles étaient encore en bons termes, Elsa ou son fils ne lui avait-elle pas suggéré de les interroger à l’époque où elle n’assumait pas encore sa couleur de peau si particulière ? Au final, elle n’en avait jamais eu l’occasion et ce n’était certainement pas maintenant que cela allait changer… Rien ne disait qu’ils accepteraient de répondre à Mulan, s’ils le pouvaient de toute manière.  

Zelena ne prit pas vraiment de précaution une fois leur tâche terminée, ils n’avaient pas vu son visage et ce n’était pas comme si Mulan les intéressait. Elle les fit donc directement disparaitre de l’immeuble pour les déposer un peu plus loin près de la forêt, le temps qu’elles discutent de leur prochaine manœuvre. « Mettons nous en route. Je pense qu’on peut espérer atteindre la carrière des trolls avant la moitié de journée si tout va bien. » Le trajet prit tout au plus une heure et Zelena préféra s’arrêter plusieurs mètres avant la carrière pour éviter de se faire repérer. « Je suggère que vous alliez seule poser nos questions. Inutile de les mettre au pied du mur en les menaçant et ma couleur… » C’était surtout qu’elle risquait fortement de se faire attaquer si elle osait pointer le bout de son nez, et franchement elle n’avait pas de temps à perdre avec ça. « Je me posterai en hauteur, prête à intervenir en cas de problème. Mieux vaut être prudent… » La sorcière ne pouvait pas s’empêcher de trouver cela trop facile. Alors bien sûr, la plupart des troupes était mobilisée dans la forêt enchantée, mais tout de même. Pour quelqu’un qui restait inquiète d’une nouvelle attaque de la sorcière de l’ouest, Elsa semblait sacrément irresponsable. Ça ne lui ressemblait pas. D’où cette suspicion latente que quelque chose d’imprévu allait finir par leur tomber dessus au moment où elles auraient le malheur de baisser leur garde. Un instant, Zelena s’était imaginé qu’on leur tendait un piège et sa proposition de laisser Mulan aller voir seule les hommes de pierre n’était pas totalement désintéressée non plus. Mulan pouvait servir d’appât et Zelena aurait enfin l’occasion de servir à quelque chose si elle la protégeait.




 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Ven 19 Fév - 13:22


Hua Mulan


        Leur enquête au sein de la capitale fut bien moins compliqué qu'elle n'aurait jamais osé l'imaginer. Bien sûr, elles durent se faire très discrète et jouer à cache-cache avec les patrouilles de la milice urbaine pour s'assurer de ne pas finir derrière les barreaux, mais Mulan avait connu bien pire et beaucoup plus dangereux par le passé. De plus, les érudits qu'elles débusquèrent furent, comme prévu, bien plus facile à faire craquer que tous les militaires qu'elle avait eu à interroger au cours de sa carrière. Le sentiment que tout ça était presque trop facile la laissait penser que ce qui les attendait plus loin était sans doute pire qu'elles ne pourraient le prévoir … mais cela ne la ferait pas reculer pour autant. Mulan a toujours été plutôt téméraire, elle était le genre de fille à faire volte face, s'emparer d'un canon et d'aller seule face à une armée de barbares en pleine charge pour leur faire tomber une avalanche sur le nez, quitte à être emportée elle-même.

Malheureusement, les érudits furent bien incapables de traduire ces textes. Mulan se doutait qu'il devait bien y avoir une personne capable de cela, mais si c'était bien le cas elle devait résider au château de la Reine des Neiges et ce n'était pas une mission abordable … enfin, elle l'aurait fait, si on ne leur avait pas révélé une quête bien plus sûre … à première vue. La guerrière n'avait jamais entendu parler de ces trolls de pierres, si bien qu'au début, elle pensait qu'elles allaient devoir affronter ces trolls des ponts qui sévissaient dans la forêt enchantée. De sales bêtes fourbes et cupides ! Mais Zelena, qui semblait en savoir déjà long sur ces créatures – comparé à Mulan en tout cas – lui assura que c'était un tout autre genre de créature. Elles étaient pacifiques, bienveillantes et sages. Un peu comme des fées, finalement ? Tout ça ne faisait qu'éveiller les mauvais pressentiments de l'asiatique. Tout ça était trop beau, tout ça était trop facile … Il leur suffisait de gravir un bout de montagne pour tomber sur de gentilles créatures serviables ? Elle avait franchement du mal à croire qu'elles pouvaient avoir autant de chance. Mais cela ne la ferait pas reculer.

Une fois tout près du domaine des créatures magiques, Zelena décida subitement qu'il serait mieux qu'elle ne se présente pas devant les trolls. En l'examinant du regard, Mulan se demanda alors si sa camarade d'infortune n'était pas en train de lui faire un coup fourré … Une chose était sûr, elle en savait beaucoup plus qu'elle ne voulait bien le prétendre ! Elle ne voyait pas pourquoi des créatures prétendument sage  et bienveillantes s'offusqueraient de sa couleur de peau. Peut-être même qu'ils pourraient l'aider pour ça ! Zelena cachait quelque chose, c'était certain … mais franchement, elle n'avait pas envie de perdre du temps à s'en soucier.

— Très bien. Acquiesça la soldate en hochant la tête, malgré sa méfiance.

Depuis ce matin, la guerrière était si déterminée à en finir au plus vite qu'elle n'avait pas quitté son mode berserk. De toute façon, Mulan réfléchissait mieux dans l'urgence, elle savait qu'elle pourrait se sortir de n'importe quelle situation alarmante. C'était peut-être orgueilleux de sa part, mais la témérité lui avait plutôt réussi jusque-là, elle ne voyait pas de raison de se défiler maintenant. Advienne que pourra devrait devenir sa devise.

Alors que sa camarade disparaissait en une volute de fumée jade, Mulan s’attela à franchir les derniers mètres qui la séparaient de son objectif. Elle arriva alors au milieu d'une carrière étrange, des dizaines de pierres trop rondes pour être naturelles l'entouraient. Elle examina attentivement son environnement, elle était sur le qui-vive, la main sur la poignée de son épée, prête à en découdre. Elle progressait prudemment, tout était silencieux …

— Trolls de pierres ? Appela-t-elle alors avec prudence. Je suis Mulan Hua, j'ai besoin de votre aide. Rien ne se passait, elle regardait toujours autour d'elle. Trolls de pierres ?

Une pierre roula subitement, venant de son angle mort gauche. Comme elle avait entendu ce bruit lourd et suspect, elle braqua rapidement son regard dessus, découvrant avec stupeur qu'une créature se cachait dessous. Ou plutôt dedans … ou plutôt … que cette pierre était une créature. Elle écarquilla les yeux, surprise de découvrir l'apparence de ces êtres mystérieux. Elle ne les aurait pas imaginé comme ça. En fait, elle ne savait pas comment elle les auraient imaginé, mais pas comme ça ! Ils avaient l'air de yokai sans la grimace de fureur.

— Nous t'avons entendu, Mulan Hua. Répondit alors la créature d'une voix grave.

Une chose était certaine, elle les aurait imaginé plus grand. La créature devait à peine lui arriver aux cuisses et elle ne trouvait pas cela très poli ni très respectueux de le surplomber de si haut, alors elle posa un genou à terre pour arriver à peu près à sa hauteur.

— Tu cherches deux amis très chers à ton cœur, c'est bien cela ?
— Comment le savez-vous ?
— Nous, les trolls de pierre, voyons et devinons certaines choses.

— Un de mes amis a été emporté par un spectre … et la seule piste que j'ai pour le retrouver, c'est cela. Elle montra le parchemin copier par Zelena. Mais je ne comprend pas ce dialecte. On m'a dit que vous seriez sans doute capable de le comprendre.

La créature disposa calmement du parchemin et le consulta avec attention avant de reposer les yeux sur elle. La guerrière n'était pas tout à fait tranquille, elle craignait qu'il ne voit qu'elle n'était pas assez digne, que son cœur n'était pas assez pure pour recevoir leur aide. Après tout, elle n'avait pas usé de méthode très noble pour arriver jusqu'à eux. Il la fixa un instant dans les yeux avant de lui tendre le parchemin.

— Tu empruntes une voie très dangereuse, guerrière Hua. La porte que tu cherches ne se trouve pas dans ce royaume, mais tu pourrais y trouver la clef.
— La clef est bien ici alors ? S'il-vous-plaît, dite-moi où je peux la trouver.
— Elle appartient à la famille Royale depuis des générations. Il y a des siècles de cela, le royaume d'Arendelle et de Camelot se sont partagé ces pouvoirs afin de protéger l'accès à la porte. Les années et les générations ont passé, et ce n'est à présent plus qu'une légende.
— Camelot … alors la porte est là-bas ?

Et la clef appartenait à la famille royale. Diantre, elles étaient fichues ! Elle se voyait mal allait leur demander une faveur maintenant … et la voler … elle devait la voler. Elle n'avait pas le choix. Mulan avait encore beaucoup de question à poster à cet être, comment trouver la clef, où était exactement la porte et surtout comment s'en servir ? Elle n'oubliait pas Zelena également, elle devait savoir s'il était possible de voyage d'un monde à l'autre grâce à cela.

— Quelle est la clef ? Demanda-t-elle avec détermination. Elle serait capable d'aller voler la couronne sur la tête de la reine s'il le fallait. Elle était prête à tout. A tout … et cette détermination sembla faire hésiter la créature.









_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Dans le froid
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Sam 20 Fév - 0:06


 

Je suis navré, mais tu vas mourir...

Kay, Mulan & Zelena

« Quelle est la clef ? »

Kay surveillait cette petite conversation presque depuis le début. Il s'était approché de la carrière alors qu'une voix de femme appelait avec ferveur ses petits habitants. Bien qu'il n'avait jamais vu de trolls des montagnes, le prince ne fut nullement ému d'apercevoir pour la première fois ces créatures dont le physique ingrat et disgracieux était supposé les faire appartenir au bestiaire merveilleux d'Arendelle..

Plus rien n'arrivait à l'émerveiller, si ce n'est le spectacle d'une belle bataille qu'il aurait anticipée et savamment orchestrée. Même le combat le lassait. Gérer les affaires de la Guerre et imaginer la mort de centaines de têtes étaient bien plus passionnants. Comment perdre un siège lorsqu'on ne ressentait pas la peur ? En revanche, la lire sur le visage des guerriers adverses était bien plus plaisante. Seulement... Une autre tête l'intéressait bien plus que celle des petits êtres de pierre. Le Royaume s'était finalement trouvé un nouvel ennemi, à la hauteur de la beauté et de la majesté de sa dirigeante. Kay frotta sa joue et focalisa à nouveau son attention sur la responsable des coups qu'il avait dû encaisser. L'arc bandé en direction du fond de la carrière, il avait face à lui la mercenaire qui avait osé porter la main sur lui.

Flairer la piste de la sauvageonne n'avait pas été une chose si difficile pour un chasseur au regard aussi affûté que le sien. Aucune trace ne lui avait échappé. Il n'eut même pas à se servir de ses capacités, sa meute pistant aisément l'odeur de l'étrangère et de la poudre mystérieuse avec laquelle elle avait fait du mal à ses loups. C'était presque trop simple de suivre une piste au parfum si prononcé.

Comme il fallait s'y attendre, la piste avait fini par se compliquer. Les empreintes s'étaient multipliées, trahissant la présence d'une complice, voyageant au côté de cette barbare aux yeux bridés. Qu'à cela ne tienne ! Kay était missionné pour mener une véritable chasse aux sorcières sur les terres d'Arendelle. S'il se montrait prudent, il pourrait peut-être espérer faire d'une pierre deux coups.

Puis, la traque s'était encore corsée... Et c'était cette fois-ci un bien bel euphémisme, car, aux abords de la capitale, les traces et les odeurs avaient tout simplement disparues. C'était comme si les fugitifs n'avaient jamais existé ; comme s'ils s'étaient littéralement évaporés dans l'air. L'odeur aurait quand même du trahir leur itinéraire... Mais les loups ne reniflaient plus rien. En rebroussant chemin, le prince avait retrouvé la piste, mais elle se terminait toujours aux alentours du même village. L'ennemi avait disparu... sans doute en se téléportant avait fini par conclure le jeune homme.

Et en posant les questions aux bonnes personnes et de la bonne façon, Kay avait retrouvé les traces des étrangers. Il ne lui restait plus qu'à tirer sur la mercenaire pour se débarrasser d'un ennemi de la nation.

« Quelle est la clef ? »

Kay fronça les sourcils et observa la petite tête de la créature. Le troll semblait hésiter à répondre. Et c'est sans doute ce moment de doute qui lui sauva la vie. S'il avait parlé, le prince aurait du le punir pour haute trahison envers la Couronne. En y réfléchissant bien, le jeune homme trouvait même étrange que la chose vienne si facilement en aide à une parfaite étrangère. Les trolls des montagnes étaient-ils vraiment les amis du trône d'Arendelle ? Face au spectacle auquel il assistait, il était plus qu'aisé d'en douter.

Il ne restait plus qu'à penser à l'attaque... Kay avait toujours aimé élaborer des stratégies lorsqu'il s'ennuyait, enfermé dans sa chambre. C'était maintenant l'heure de prouver qu'il était parfaitement capable de réfléchir froidement et de parer à toutes les éventualités, même s'il était pris dans le feu de l'action. Combien de soldats devait-il sacrifier pour l'emporter ? Combien devait-il en préserver pour éviter la débâcle et une forte baisse de popularité dans le cœur volage de ses compatriotes ? Il savait que l'ennemie avait au moins un complice qui l'avait même aidé à disparaître pour réapparaître un peu plus loin, dans les rues de la capitale. La barbare n'était pas en soi une gêne puisqu'il l'avait bien à l'œil. Le véritable danger était ce qu'il ne pouvait encore voir : la position de l'allié de cette guerrière et l'étendue de ses capacités.

Le sourire du chasseur s'élargit à mesure que son plan s'affinait. Tout le monde allait jouer son rôle dans cette partie... Un loup hurla au loin et quatre flèches provenant de différents coins de la carrière s'abattirent vers la guerrière. Parmi elle, aussi rapide que le Vent du Nord, la flèche qu'il avait décochée fusa et alla se planter directement dans la jambe de la demoiselle et une belle et petite fleur de couleur rouge fleurit timidement sur le sol calcaire du repaire des trolls. Fier de son coup, Kay interpella son ennemie sans dévoiler sa position :

« Je suis navré, mais tu vas mourir, murmura-t-il d'un ton froid et dénué de toute compassion, La tête doit déjà te tourner je suppose... »

L'écho de sa voix se promena à travers les galeries pour rebondir dans les creux des roches calcaires. C'était comme si le prince d'Arendelle venait de partout et de nulle part à la fois. Satisfait, Kay rangea le petit flacon qui lui avait servi à enduire sa flèche pour qu'elle devienne vraiment mortelle. Il fallait absolument éviter que l'autre adversaire ne les prenne en traître, c'est pourquoi, d'autres flèches avaient été tirées pour masquer sa position.

« Si tu réponds sérieusement à mes questions et si ton complice se tient tranquille, je te donnerai l'antidote. »

Kay marqua une pause pour laisser le venin s'insuffler dans la jambe de son ennemie et l'engourdir délicieusement. Le silence et la douleur étaient souvent bien plus éloquents que les discours les plus travaillés.

« Que cherchez-vous vraiment en Arendelle ? »

Agrabah recelait bien des merveilles... Il lui faudrait y faire un tour, par lui-même, un jour.

© Grey WIND.

_________________




We're family...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

OZOn the yellow road


InformationsMes bavardages : 193
Dans le coin depuis le : 14/02/2015
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Mar 23 Fév - 19:15


 

 

   
 

  La vallée des trolls de pierre
 

Zelena avait bien senti que quelque chose de louche se passait, mais tellement focalisée sur les paroles qu’elle parvenait à déceler grâce à son sort d’amplification, elle n’avait pas prêté une attention particulière à ce qui se passait en dehors de la clairière. Ça avait été sa première erreur. Quand elle avait réalisé que les deux femmes n’étaient plus seules, il y avait déjà une dizaine d’autres personnes aux alentours. Le voilà le piège qu’elle avait pressenti. Le crétin d’Arendelle avait parlé ! Si elle avait l’occasion de retourner à la capitale, elle se ferait une joie de lui rendre une petite visite pour le remercier… En attendant, la rousse ne savait pas quoi faire et cette indécision laissa le temps aux ennemis d’agir. Maintenant, elle savait au moins qu’ils étaient  4, mais ça ne l’amusait pas. Non. Mulan était blessée et sa première réaction fut de tout casser. Pourtant, le petit troll de pierre n’avait toujours pas répondu et il s’agissait de leur seule chance. Sans lui comment pourraient-elles déterminer ce qu’était la clef ?

Il lui fallut tout son self control pour ne pas se téléporter en plein milieu de la carrière et provoquer une tempête. Mulan allait bien réussir à le faire parler, non ? Avant de réagir, elle lança un sort de protection pour empêcher une nouvelle attaque en direction de la brune. Ensuite, elle réalisa l’identité de leur lâche attaqueur. Le sale gosse… Zelena montra les dents quand elle reconnut cette voix insupportable. Ainsi donc il n’était plus dans la forêt enchantée ? Suivre Mulan était-il plus important que conquérir son royaume ? A moins bien sûr – et ce serait très inquiétant – qu’ils n’aient déjà réussi à prendre possession des terres. Mais Oz l’aurait sûrement prévenue. Il tenait à sa tête tout de même...

Elle manqua de s’étouffer devant le toupet du gamin. L’arrogance finirait par le tuer, c’était certain. Était-il en train de mentir quand il parlait d’antidote ? Avait-il vraiment été assez stupide pour empoisonner la flèche ? La sorcière était loin d’être mauvaise en potions. Contrairement à Regina, elle avait toujours été une élève appliquée et c’était un domaine qu’elle maitrisait bien. mais ici, dans cet endroit désolé, sans rien, si le garnement disait vrai, alors… La seule solution serait de débarquer Mulan en vitesse en les téléportant au château, mais la brune n’était sûrement pas stupide. Elle aurait tôt fait de découvrir tous les mensonges que Zelena avait empilés les uns sur les autres. Après tout, quelle modeste paysanne vivait dans le château de la méchante reine ? Enfin, la guerrière ne lui servirait bien à rien si elle mourrait maintenant. L’encapuchonnée pointa son visage en direction de la brune pour réaliser qu’effectivement, elle n’avait pas l’air au mieux de sa forme.  « Mulan ? » Il l’avait sûrement bien empoisonnée, à moins que ce ne soit qu’un maigre somnifère, mais elle ne risquait pas de le deviner à une telle distance.

Par contre, ce qui était certain, c’est qu’il n’avait sûrement pas d’antidote. Il était bien trop certain de sa supériorité pour cela. Il comptait tout avoir en même temps et Zelena espérait bien que Mulan n’allait pas se faire avoir. Vu que ce n’était pas leur première rencontre, la jeune femme savait sûrement à quoi s’en tenir. Toutefois, elle ne pouvait pas prendre le risque de laisser le gamin deviner après quoi elles couraient. « Tiens, tiens… Le batard d’Arendelle… Ton visage arrogant ne m’avait pas manqué… » La rousse pouvait aussi jouer avec les échos. Son avantage était que le prince n’avait pas la moindre idée de son identité, mais quand il saurait, il était évident qu’il serait beaucoup moins naïf. Après tout, elle avait failli vaincre Elsa il y a peu. Ça devait quand même grandement compter pour quelque chose. Détouner l’attention sur elle pour que Mulan obtienne des réponses avec un peu de chance.

Zelena finit par localiser un des gardes et lui envoya un sort bien senti pour le neutraliser. Elle préférait rester discrète tant qu’il ne devinait pas qui elle était. Allait-il la reconnaître après toutes ces années ? Zelena n’avait pas eu la chance de le croiser lors de sa précédente incartade. Ça valait sûrement mieux pour lui. Il allait payer pour la bêtise de sa mère incestueuse. Pourtant, même en voulant rester incognito, elle fut incapable de retenir une nouvelle provocation. « Dis moi, comment va ta maman ? Ou est-ce ton amante maintenant ? Je ne suis pas sûre de bien cerner votre relation… » La sorcière ne pouvait pas se rendre dans la carrière, même si elle en avait envie. Qui pouvait savoir comment les trolls réagiraient, même si c’était pour venir en aide à Mulan ? Elle n’avait pas vraiment envie d’être prise entre deux feux. Elle devrait attendre le dernier moment avant de la secourir pour les mettre toutes deux à l’abri. Avec des réponses supplémentaires si possibles. En attendant, elle allait s’amuser avec cet inconnu qui pensait valoir plus qu’elle simplement parce qu’il avait été adopté dans une famille royale…


 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Mer 24 Fév - 14:13


Hua Mulan


        La guerrière put lire le doute sur le visage de pierre de la créature, puis il sembla sceptique, ouvrant la bouche pour dire quelque chose, sans doute lui poser quelques questions supplémentaires … mais il fut coupé par une salve de flèches sorties de nulle part. Mulan eut tout juste le temps de comprendre qu'elle était attaquée qu'une douleur lancinante traversait sa cuisse. Elle eut pour premier réflexe de plonger sur le côté pour le mettre à couvert, mais à couvert de quoi ? Les flèches étaient venues de toutes les directions. Adossée qu'une une pierre plus grosse que les autres, elle examina alors sa jambe pour déterminer dans quel sens la flèche l'avait percé. Elle put donc vaguement déterminer dans quel coin devait se trouver la personne qui l'avait touché, mais ce n'était pas très utile sachant qu'au moins quatre autres, sans doute plus, étaient dispersés tout autour.

Une voix raisonna alors en écho comme si une armée l’encerclait. Elle ne la reconnu pas tout de suite à cause de la déformation qui la faisait résonner et aussi parce qu'elle ne l'avait entendu qu'une fois, mais cette arrogance la mena très vite sur la voie. Il faut dire aussi qu'il n'y avait pas trente-six personnes susceptible de l'attaquer ainsi. Bon sang, le prince … Et comme il parlait, Mulan sentait effectivement une étrange nausée l'assaillir. C'était encore léger, mais la voix prétentieuse du petit prince d'Arendelle vint lui confirmer ses soupçons. Mulan n'avait cependant pas attendu qu'il finisse de la provoquer pour arracher un morceau de sa cape afin de se faire un garrot. Par chance, la flèche avait traversé sa cuisse, si c'était trop tard pour le poison, elle serait toujours moins difficile à retirer. D'un geste habile et expert, elle cassa l'extrémité de la flèche. Pour le moment, elle était préservée de l’hémorragie en la laissant, et le sang allait sans doute couler à flot quand elle la retirerait. Ce n'était pas la première fois qu'elle recevait une flèche, elle avait même menée une bataille avec plus d'une dans le corps à la grande époque. Mais elles n'étaient pas empoisonnées, celles-ci.

« Si tu réponds sérieusement à mes questions et si ton complice se tient tranquille, je te donnerai l'antidote. »

— Lâche ! Montre-toi !

Le poison était l'arme des lâches et des politiciens. D'aucun dirait que c'était l'arme des femmes, mais Mulan était bien placée pour savoir que c'était loin d'être les seules à en user, bien au contraire. Finalement, cela ressemblait bien à ce fichu prince ! Et alors qu'elle examinait les hauteurs pour essayer de trouver le prince maudit ou un de ses complices, le trolls de pierre qui étaient à côté d'elle semblait particulière confus. L'attaque en avait d'ailleurs réveillé d'autres qui avaient roulé un peu plus loin pour sortir prudemment leur tête.

Il voulait des réponses … Et bien, ce n'était pas la peine d'en arriver là ! Mulan était parfaitement en clin à lui exposer son problème s'il était prêt à l'écouter … cela dit, elle n'était pas sûre de sa réaction si elle lui révélait qu'elle convoitait quelque chose appartenant à la famille royale. Allons, elle ne voulait pas leur voler – à la base – elle en avait juste besoin le temps de sa quête, bien sûr qu'elle leur rendrait ensuite ! Alors qu'elle pesait le pour et le contre d'une négociation, le troll avait pris la parole.

— Prince d'Arendelle … Semblait-t-il réaliser. Je vous prie de faire preuve de clémence, cette femme n'était pas mal intentionné, elle avait juste besoin d'aide.

C'est alors qu'une autre voix résonna tout autour, celle de Zelena que Mulan eut presque du mal à reconnaître également. Ce n'était pas tant à cause de l'écho que du nouveau ton emprunt de supériorité qu'elle ne lui avait jamais connu depuis leur rencontre. Apparemment, elle connaissait bien le prince … Mais avec qui s'était-elle donc vraiment alliée ? Mulan se surpris à penser que cela importait peu. Zelena était une sorcière, sans doute la meilleure alliée qu'elle pouvait espérer pour arriver à ses fins … Et puis, Arendelle deviendrait sûrement leur ennemi commun s'ils voulaient envahir la forêt enchantée. Peut-être. Mulan appréciait Blanche et Emma, mais elle ne pouvait pas défendre tous le territoire avec les si rares survivants qui restaient là-bas, et beaucoup n'étaient d'ailleurs pas du tout des guerriers. Le seule royaume qu'elle défendrait serait celui d'Aurore, ils n'avaient pas les moyens de faire plus … et peut-être que parlementer avec la reine suffirait pour ça. Enfin, c'était mal parti. Vraiment mal parti !

Zelena eut des paroles bien étrange que Mulan ne compris pas vraiment. C'était quoi cette histoire d'inceste ? C'était courant ici ? C'était vraiment bizarre … Mulan n'était pas ici depuis assez longtemps pour avoir entendu ces rumeurs, ni même pour connaître les détails de la famille royale d'Arendelle, elle ne savait donc pas que le prince avait été adopté, par exemple. Le fait que Zelena l'ait qualifié de bâtard pouvait cependant mettre sur la piste. Si c'était le cas, c'était moins choquant … Il n'était pas rare que les empereurs de sa contrée épouse leur pupille, c'était un peu la même chose.

Pendant que Zelana semblait distraire le prince, Mulan avait reporté son attention sur le vieux troll de pierre.

— Je vous en prie … dite-moi ce que c'est. Implora-t-elle discrètement.
— Je suis désolé … Déplora le troll. Je ne peux pas trahir la famille royale d'Arendelle … Il semblait cependant particulièrement hésitant. Il y avait peut-être une chance de le faire céder.
— Je vous en prie …

Et à mesure qu'elle parlait, elle sentait le poison envahir ses veines, troublant peu à peu sa vision. Mais elle tenait encore bon.  









_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Dans le froid
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Mer 13 Avr - 23:22


 

Je n'ai pas le temps pour me rouler dans la neige aujourd'hui...

Kay, Mulan & Zelena


Comme le Chasseur le lui avait appris, il y a de cela fort longtemps, le prince demeurait dissimulé à l'ombre des roches et à proximité des alcôves creusées dans le calcaire qui laissaient se propager l'écho de sa voix dans toute la carrière.

« Lâche ! Montre-toi ! protesta la femme qu'il avait touchée avec sa flèche empoisonnée. »

« Ce n'était pas exactement la réponse que j'attendais à ma simple question, soupira le garçon déjà lassé de ce nouveau jouet. Je n'ai pas le temps pour me rouler dans la neige aujourd'hui... »

Le petit troll tenta bien de s'interposer pour plaider timidement en faveur de l'étrangère, mais il fut couper dans son élan. Le prince n'entendait pas qu'on prenne le parti d'ennemi du Royaume face à lui.

« Quant à toi, ajouta-t-il à l'adresse de la petite créature, Je te conseille de tenir ta langue. Livrer le moindre secret sur Arendelle ou la famille royale est sévèrement puni. Disparais ou je m'occuperai de toi ! Pars maintenant et tu seras pardonné. Tu vois que je peux être clément ! »

Tapi dans l'ombre, Kay ne cessait de balayer le relief du regard ne s'intéressant que fort peu à sa première cible et aux misérables traîtres qui voulait s'improviser plaideur. La petite guerrière ne pouvait pas être l'investigatrice de l'attaque. Quel chef serait assez idiot pour se tenir en première ligne et faire une proie aussi facile ?! Non... ce qui intéressait le jeune homme était un gibier de plus grosse envergure... De sa cachette, il distinguait la pointe de la lance de ses soldats, disposés tout autour du précipice et de ses nombreux recoins. Il y en avait douze exactement ; et cette horloge humaine allait lui servir de boussole pour découvrir le véritable ennemi qui menaçait sa Reine et son pays. Il ne fallait qu'attendre que le gibier commette en premier une erreur et révèle sa position.

« Tiens, tiens… Le bâtard d’Arendelle… Ton visage arrogant ne m’avait pas manqué… »

L'ennemi n'avait pas tardé à se manifester. Le son d'une voix féminine, un brin nasillarde pour l'oreille délicate du garçon, lui revint en écho pour son plus grand déplaisir. Une nouvelle fois attaqué dans son orgueil, Kay dut serrer les dents pour ne pas répondre à ce genre de provocations qui ne devaient pas atteindre les personnes de son rang. Quelque chose le perturbait pourtant... Il était sûr que son adversaire n'avait pas pu le voir... Cela signifiait donc qu'elle l'avait reconnu par le seul son de sa voix ou qu'elle connaissait suffisamment le pays pour se remémorer le visage du digne héritier d'Arendelle. Serait-ce une trahison orchestrée à l'intérieur-même du pays ? Il fallait absolument percer ce mystère au plus vite !

Soudain, l'œil averti du chasseur remarqua un éclair percer à l'horizon. Le soleil venait sans doute de se refléter, l'espace d'un instant, dans la lance d'un de ses douze pions, celui posté le plus au Nord, pour être exact. Kay focalisa son attention sur ce secteur précis et ne vit plus la lance qui aurait du être tenu suffisamment droite pour continuer de marquer la position. Ses lèvres se déserrèrent alors en un léger sourire emprunt d'une certaine autosatisfaction cruelle.

« Dis moi, comment va ta maman ? Ou est-ce ton amante maintenant ? Je ne suis pas sûre de bien cerner votre relation… »

Une nouvelle insulte plus virulente venait à nouveau se confondre dans les crevasses de la roche calcaire. Kay, bien que vexé, n'y prêta guère attention. Atteindre son objectif était désormais plus important que toute autre chose. Il fera bien payer à l'importune ses propos lorsqu'il mettra la main sur elle. Il se chargerait alors lui-même de l'interrogatoire ! Et tout le monde craindrait à nouveau de le trahir ou de lui manquer à ce point de respect. Ce que subira cette vaurienne sera un châtiment exemplaire !

« Ma mère se porte comme un charme, ricana l'écho de sa voix à travers la clairière, Elle est presque aussi gracieuse que l'Étoile du Grand-Nord et que ce visage qui finira par vous manquer, je l'espère. »

Aussitôt, l'ensemble des gardes fondit sur la position annoncé dans les propos de leur chef. Kay, quant à lui, attendait toujours dissimulé dans l'obscurité, la corde de son arc tendue en direction de ce qu'il savait être désormais la cachette de l'ennemie d'Arendelle. Il ne comptait pas non plus manquer ce tir.

© Grey WIND.



Spoiler:
 

_________________




We're family...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

OZOn the yellow road


InformationsMes bavardages : 193
Dans le coin depuis le : 14/02/2015
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Lun 18 Avr - 21:10


 

 

   
 

  La vallée des trolls de pierre
 

C’était un duel dans lequel il voulait s’engager et la sorcière rousse était bien prête à le suivre. Heureusement, son expérience lui avait appris à ne pas se laisser porter par son impulsivité. Sinon, elle aurait déjà transformé le soldat qu’elle avait neutralisé en créature avant de l’utiliser pour massacrer les autres. Mais ce ne serait pas amusant. Et si elle tuait, il était à parier que le troll ne voudrait plus ouvrir la bouche. Non, tout cela serait beaucoup trop compliqué. Zelena cherchait à gagner du temps. Si quelqu’un pouvait convaincre le troll, c’était bien Mulan. Zelena ne pourrait pas être d’une grande d’aide à part pour le torturer… Malheureusement, il semblait que la créature avait bien trop peur des répercussions pour parler. En attirant l’attention sur elle, la brune avait le champ libre pour essayer de le faire fléchir. Le bâtard allait la reconnaître ? Zelena aimait à penser qu’elle avait laissé un souvenir suffisamment impérissable à cet arrogant crétin obsédé par le chocolat chaud. Bien sûr, il ne voyait pas son visage, mais son ton moqueur devrait réveiller quelques souvenirs…  

Zelena voyait bien que les trolls ne semblaient pas décidés à parler. Énervée, elle se dit qu’il était sûrement préférable pour elle de rejoindre Mulan en bas. Au moins, elle serait capable de protéger la jeune brune de toute nouvelle attaque. Du moins, c’était à espérer. Réfléchir à son plan, tout en papotant avec le brun trop arrogant demandait une certaine souplesse d’esprit mais elle s’en tira plutôt bien, les insultes dévalant sa langue comme des langues de feu. Il lui semblait vaguement que la guerrière s’affaiblissait. Bien que Zelena ait été tentée de la laisser là et de repartir se réfugier dans son QG, elle se dit qu’elle pouvait encore se servir de l’étrangère. Et puis, la sauver serait enfin l’occasion de lui prouver sa valeur et ça ne pourrait que servir par la suite. Elle allait encore sauver la situation apparemment.

De toute évidence, elle ne comptait pas y aller sans protection. Après quelques secondes, le subterfuge qu’elle avait utilisé dans son combat contre la reine des neiges se recréa et deux autres copies vertes furent visibles. Cela allait finir par devenir sa signature à force. Combien de fois avait-elle réussi à maitriser ses ennemis via ce tour de passepasse ? Et ce maudit Robin des bois n’était pas là pour la ridiculiser en volant son arc cette fois-ci… Elle entendit à  peine la réponse qu’il lui donna. « Ma mère se porte comme un charme. Elle est presque aussi gracieuse que l'Étoile du Grand-Nord et que ce visage qui finira par vous manquer, je l'espère. » Toujours pas identifiée donc. Quelle déception ! « Il vaut mieux entendre ça que d’être sourd… » marmonna t-elle en roulant des yeux. « Vraiment ? Ce n’est pas ce que j’ai entendu dernièrement… » Ce sale gamin faisait ressortir ses pires instincts. Si elle l’avait eu en face d’elle, elle lui aurait sûrement tordu le cou avant de le déposer en offrande sur le perron du château royal. À cette délicieuse pensée, Zelena se permit un sourire ravi. Hélas, le moment n’était pas encore venu…

Soudainement, sa position fut attaquée par des gardes qui semblaient s’être tous focalisés sur sa position. Les trois sorcières sourirent d’un air mauvais avant de faire coucou. « Tu ne te rappelles toujours pas de moi Kay-chéri ? Je devrais me vexer… Dis-moi qui est la bonne ? » La vraie Zelena en profita aussitôt pour se téléporter près de Mulan, espérant que le soi-disant prince soit lui aussi focalisé sur l’endroit ou elle avait été cachée. Une fois arrivée dans le cercle de pierre, elle protégea leur position bien trop visible d’une nouvelle attaque de flèche avant de tourner son regard vers la créature. « Tu ne comptes pas nous aider donc ? Alors va t-en ! » C’était préférable avant qu’il ne la dévoile comme le monstre qu’elle était en réalité. De toute façon, Mulan avait surement d’autres chats à fouetter qu’écouter ce qu’il disait. La rousse était presque surprise d’avoir pu rentrer sans séquelles dans ce sanctuaire soi disant sacré. Peut-être que ses intentions nobles à l’égard de Mulan avaient suffis ?  « Est-ce que ça va ? » Question stupide. Bien sûr que non, ça n’allait pas. mulan semblait devenir de plus en plus pâle de seconde en seconde. Zelena essaya de se rappeler l’époque lointaine ou elle soignait les gens au lieu de les blesser. Elle n’avait jamais vraiment pris la peine d’étudier les sorts de magie blanche et de soin. Elle pouvait en revanche expier le sang contaminé. Une fois l’infection contenue, elle aurait bien le temps de trouver comment lui rendre ce qu’elle avait perdu en concoctant une potion. « Pardon. » déclara t-elle avant de concentrer sa magie pour faire couler tout poison hors de la plaie. Pourvu que ça fonctionne... Ça n’allait pas être sans douleur et Zelena espérait bien qu’elle n’allait pas avoir une guerrière inconsciente sur les bras. Il ne manquerait plus que ça.


 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Mar 19 Avr - 12:48


Hua Mulan


        La famille royale d'Arendelle était plus impitoyable qu'elle ne l'aurait pensé. Certes, le prince lui avait semblé cruel – et carrément psychopathe – du peu qu'elle l'avait vu, mais depuis qu'elle était ici, elle n'avait jamais entendu les habitants se plaindre de leur reine – alors qu'ils auraient de quoi avec cette neige éternelle ! Ils avaient même l'air plutôt fiers de leur royaume et de leur souveraine … mais comment pouvaient-ils l'être avec un prince aussi taré ? La guerrière comprit alors quel danger elle faisait encourir à ce petit peuple de troll de pierre. Ils étaient ici sur leurs terres ancestrales, ils n'avaient sans doute nulle part ailleurs où aller et étaient donc dépendant d'Arendelle et de ses dirigeants. Est-ce qu'ils iraient jusqu'à décimer un peuple magique aussi précieux que ces trolls bienveillants ? Elle n'avait plus aucun doute vis à vis du prince …Et vu l'expression sur le drôle de visage de la créature magique, la menace était bien réelle.

Elle adressa un regard désolé et compréhensif à celui qu'elle avait mis en danger en le sollicitant et ce dernier semblait hésiter à partir. En levant le nez, ils purent constater tous les deux que le prince était à présent trop occupé par sa complice pour faire attention à eux. Le troll se tourna alors une dernière fois vers Mulan et murmura à son intention.

— Un saphir … Murmurant cela, il avait légèrement levé sa grosse main rocheuse.

Mulan plissa légèrement les yeux, il venait vraisemblablement de répondre à sa requête … mais des saphirs, il y en avait des tas, elle se doutait qu'il ne suffirait pas d'en prendre un au hasard. Il s'enfuit en roulant avant qu'elle ne puisse demander plus de précision – de toute façon, elle n'aurait sans doute pas pris ce risque. C'est à ce moment là qu'était arrivée Zelena. La guerrière hocha simplement la tête pour dire que ça allait, même si cela risquait de ne pas durer. Elle tenta alors de repérer la position des ennemis, mais elle n'eut pas beaucoup de temps pour cela. Elle entendit Zelena s'excuser, et pour être honnête, en tournant la tête vers elle, elle s'attendait à la voir disparaître pour fuir sans elle. Au lieu de cela, une vive douleur vint surprendre sa cuisse, lui arrachant un gémissement qu'elle tenta de contenir tant bien que mal pour ne pas attirer l'attention sur elles. Elle finit par plaquer sa main contre sa bouche pour mordre son gant de toutes ses forces alors que le sang souillé par le poison s'échappait de sa plaie. Comme le processus était ralentit par la présence de la flèche et qu'elle comprenait la raison de cette saigné particulièrement douloureuse, elle finit d'ailleurs par retirer la tige de bois pour facilité la purge. Enfin, la purge, c'était bien … mais c'était mieux si elle ne se vidait pas de tout son sang non plus.

Ça va aller, ça va aller, se répétait-elle, elle avait connu pire après tout. Avait-elle connu pire ? Mener une bataille avec trois flèche dans le corps, c'était pire que ça ? Non parce que là, elle avait très très mal quand même. Cela faisait bien longtemps qu'une douleur n'avait pas manqué de lui faire tourner de l’œil, mais malgré quelque mouches devant les yeux, elle tenait bon. Le problème c'est qu'elle ne savait plus si c'était le poison ou le manque de sang qui l'étourdissait, mais elle espérait pouvoir mettre ça sur le compte de la saignée … parce que c'était la seule option qui lui permettait de survivre. Lorsqu'elle jugea avoir perdu assez de sang, elle resserra son garrot sur la plaie. Non, elle ne comptait pas mourir aujourd'hui, pas comme ça. Mais avec tout ça, elle n'avait plus du tout fait attention à l'avancé de l'ennemi, il pourrait être juste dans son dos qu'elle ne l'aurait pas remarqué. Restant à couvert, elle se redressa pour essayer de prendre connaissance de la situation.  










HS : poupla, c'est un peu court, mais vu l'état de Mulan je pense que c'est aussi bien qu'elle reste un peu à côté de la plaque pour ce coup ci =)

_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 356
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Dans le froid
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Mer 28 Déc - 23:40


 

Au nom de la Reine,
vous êtes en état d'arrestation...

Kay, Mulan & Zelena


Le Prince ne put s'empêcher d'esquisser un sourire de satisfaction. Comme il l'avait prévu, les gardes s'étaient rués vers la position qu'il avait indiquée sans que l'assaillant ne s'en rende compte. La sorcière allait découvrir ce que c'était qu'être une proie en fuite sur les terres gelées d'Arendelle. Personne ne pouvait attaquer impunément sa Reine sans en payer le prix. Bientôt elle serait capturée et l'armée royale pourrait la ramener enchaînée au pied du trône auquel elle avait tenté de s'opposer. De sa cachette, Kay ne voulait rien manquer du spectacle.

Mais quel spectacle ! L'hideuse créature s'était comme dupliquée, laissant à présent place à trois répliques aussi laides que l'originale. Il ne restait plus qu'à trouver la vraie parmi elles ; car les gardes semblaient en difficulté à distinguer le vrai du faux. Kay leva les yeux au ciel, l'air agacé, avant de focaliser son regard en direction du combat. Que ferait le royaume sans son prince et son don pour contempler la véritable noirceur cachée en toute chose ? Et qui d'autre qu'une Méchante Sorcière pouvait exalter de tels relents de haine et de colère ? Il allait la dénicher et lui décocher une flèche à l'encre de seiche comme le recommandaient les livres qu'il avait lus dans la bibliothèque du palais.

Trouver la sorcière. Trouver la sorcière. Quelque chose ne collait pas. Le jeune homme avait beau se concentrer sur le lieu de l'affrontement, son œil maudit ne voyait nulle part assez de sombres sentiments pour retenir son attention. Les gardes, dont il voyait les armures scintiller sous le pâle soleil de l'hiver, paraissaient même plus consumés par la rancœur que la bête qu'ils traquaient. Le trio infernal ne reflétait aucune couleur, aucun sentiment. Pis ! Il n'insufflait aucun dégoût au Prince comme si ces individus n'avaient jamais été vraiment vivants. Comme si…

Comme s'ils n'avaient jamais été réels ! Kay se retourna vivement en direction de l'autre étrangère et de ce traître du peuple des trolls. Une aura aussi malsaine que malfaisante s'y trouvait. Un vert vif vint irriter la pupille grise du jeune homme. Il détestait cette couleur trop vive pour être appréciée. Il lui semblait même qu'elle avait une odeur âcre, bien plus amer que le chocolat le plus brut qui soit. La couleur de la sorcière sentait la cendre et il avait l'impression qu'elle lui brûlait la peau. Ce vert… suintait et pullulait comme une moisissure cernant le cœur des arbres sur le point de mourir. C'était une contagion qu'il lui fallait arrêter sur le champ ! Ce vert de haine n'avait rien à faire dans son paradis blanc.

Maintenant ! Sans réfléchir davantage, le chasseur sortit de sa cachette et décocha une flèche noire en direction de l'abomination occupée à recouvrir sa complice de son aura malfaisante. Retrouvant son naturel, le visage du prince ne laissait plus paraître aucune émotion, si ce n'est une profonde concentration pour venir à bout de la mission qu'il s'était imposée.

« Je ne suis pas votre Kay-chéri, déclara-t-il sèchement, Et je choisis suffisamment bien mon entourage pour ne pas vous compter parmi mes connaissances. »

Il s'approcha d'un pas fier et assuré, ne se souciant plus des gardes, des trois sœurs gorgonesques imaginaires ou de la pauvre étrangère à la peau de bronze agonisant sur le sol.

« Au nom de la Reine, vous êtes en état d'arrestation. »

© Grey WIND.

_________________




We're family...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

OZOn the yellow road


InformationsMes bavardages : 193
Dans le coin depuis le : 14/02/2015
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Dim 1 Jan - 20:31


 

 

   
 

  La vallée des trolls de pierre
 

La sorcière était furieuse. Furieuse qu’on tente de la ralentir alors que le plus drôle dans tout ça était qu’elle voulait quitter les terres magiques pour aller dans le nouveau monde et détruire sa sœur. Bien sûr, elle ne pouvait pas le déclarer à voix haute à cet imbécile de prince. De toute façon, il ne comprendrait même pas. Si enfant il avait été insupportable, nul doute qu’avec quelques années passées en compagnie de la vieille incestueuse, il avait fini par croire aux stupidités qu’elle lui susurrait à l’oreille pour le rendre plus coopératif. Peut-être haïssait-elle autant le prince parce que d’une certaine manière il lui rappelait son propre père adoptif ? Il fallait avouer que pour les modèles masculins, elle n’avait vraiment pas été gâtée.

La rousse grimaça quand Mulan arracha le restant de flèche d’une main tremblante. Pourvu qu’il ne reste rien dans la plaie… Le sang coulait de plus belle et une fois sûre qu’il n’y ait plus la moindre teinte noire, elle stoppa le saignement d’un geste de la main, espérant que cela suffirait. Elle se retrouvait avec une invalide sur les bras. N’ayant pas vraiment le temps de sortir ses potions vu l’urgence, elle se contenterait de la remettre sur pied le plus vite possible dès qu’elles seraient à l’abri. Il n’était pas certain que son sort tienne très longtemps. Durant son apprentissage, elle n’avait jamais vraiment eu le temps de s’exercer aux sorts de soin, au contraire. La question n’était pas de savoir quoi faire si elle était touchée, il fallait simplement éviter de l’être.

Focalisée sur son alliée du moment, elle sursauta quand une flèche frappa la barrière protectrice qu’elle avait mise en place aussitôt arrivée pile là ou se trouvait son buste, perdant sa concentration. Ainsi quelqu’un avait fini par comprendre son stratagème. Ça ne tiendrait pas longtemps s’il continuait, mais il ne pouvait pas le savoir. Relevant les yeux de sa tâche, elle tenta de deviner ou se situait son assaillant, presque certaine de son identité. Elle l’avait échappé belle. Sauf qu’il fallait vraiment qu’elles partent. La créature de pierre avait disparu, sûrement emportant son secret avec elle.

« Mulan, est ce qu’il a dit quelque chose ? » pressa-t-elle discrètement la brune. Avant qu’elle n’obtienne sa réponse, le prince montrait enfin le bout de son nez, sûrement fatigué de se cacher derrière ses soldats. La sorcière ne savait pas vraiment ce qui la poussait à continuer la provocation, vu leur situation préoccupante. Elle ne pouvait pas tout faire en même temps. faisant disparaitre ses doubles pour éviter de ne dépenser inutilement de l’énergie maintenant qu’ils étaient découverts, elle se redressa de toute sa hauteur pour toiser le prince. « Oups, raté... Tu ne me pensais pas assez idiote pour me dévoiler sans protection ? » Elle lui décocha une petite boule de feu en guise de représailles, petite car tous ces sortilèges l’avaient néanmoins affaiblie, même si elle ne comptait pas l’admettre. En plus, ses péripéties depuis quelques temps déjà nécessitaient de plus en plus d’énergie. Elle n’était pas certaine de pouvoir tenir encore longtemps.  

Il fallait espérer que Mulan était assez forte pour se remettre le temps de le distraire de nouveau. Il venait de répondre à ses petites provocations et elle se contenta un sourire amusé. Il fallait espérer qu’il ne puisse pas tirer et parler en même temps, car elle était quasi certaine de ne pas pouvoir arrêter une nouvelle flèche. « Oh mais si… Moi je me rappelle très bien, ton petit visage déjà arrogant, ta jalousie… Il fut un temps où nous étions alliés petit prince. » Ce mot allait-il finir par l’éclairer ? Il avait été jeune, mais qu’il ne se remémore pas était incroyable. Zelena et Elsa avaient été en quelque sorte amies avant que Regina ne vienne se mêler de la situation et oblige la reine de glace à faire un choix. Bien sûr, elle avait choisi Regina… Traitresse. Zelena éclata de rire alors que très sérieusement, il osait lui dire qu’elle était en état d’arrestation, elle. « Un usurpateur ose me mettre en état d’arrestation ? »

Elle aurait dû tuer Elsa au lieu de l’épargner ! Enfin, c’était ce qu’elle se disait plutôt que reconnaître qu’elle avait elle aussi failli y passer malgré un léger avantage. La prochaine fois, nul doute que la blonde serait préparée. Et puis, l’échange aurait été pire. Il n’y avait rien de tel qu’un humain jaloux des pouvoirs d’une autre et avide de les obtenir quel que soit le moyen… Jetant un regard à ses pieds, elle réalisa la situation problématique dans laquelle elles se trouvaient toutes les deux. Deux fugitives recherchées par Arendelle. Mulan semblait inconsciente, Zelena espérait qu’elle faisait semblant pour avoir un élément de surprise. Si elle se laissait capturer, ce serait la fin. Elle savait qu’il existait des moyens de priver un sorcier de ses pouvoirs et ne comptait pas du tout en faire elle-même l’expérience. Quitte à laisser Mulan ici ? Avait-elle seulement assez de forces pour les téléporter à l’abri, ce serait à voir…


 

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

LA FORÊT ENCHANTÉE Life is a dream


InformationsMes bavardages : 244
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Ma grotte
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key] Mar 3 Jan - 18:40


Hua Mulan — Warrior


- FEAT. Zelena & Kayou -

△ La vallée des trolls de pierre △

    Lorsqu'elle put enfin se défaire de sa nausée et des mouches noires qui brouillaient sa vue, Mulan put constater que son alliée était à ses côtés. Elle arborait un visage et une personnalité qu'elle ne lui connaissait pas. Après tout, elle ne s'était rencontrée il n'y a que très peu de temps, mais elle était tout de même surprise de la voir faire preuve de tant d'assurance et de familiarité envers un prince. Quoi qu'il en soit, ce n'était franchement pas le moment de se poser des questions là-dessus, elles devaient rester soudées, sinon elles ne s'en sortiraient pas … enfin, peut-être que la sorcière le pourrait, grâce à ses pouvoirs, mais il était clair que la guerrière avait besoin d'elle.

Elle n'eut ni la force ni le temps de répondre aussitôt à la question de sa camarade, bien que la sorcière ai pu soigner sa blessure, car une flèche volait déjà sur elles. Par miracle, elle ne put atteindre aucune d'elles, même si elle visait plutôt la sorcière, apparemment. Encore un peu faiblarde, la guerrière ne bougeait pas, analysant discrètement la position des archers embusqués. Le prince approchait d'un air confiant, prêt à attaquer de nouveau. C'est à ce moment là qu'elle le vit … le saphir. Une chevalière au doigt du prince … ce devait être ça ! Le plus difficile serait de l'approcher, car si Zelena avait attiré son attention, ce n'était pas le cas de tous les autres disséminés un peu partout qui auraient le temps de la tirer comme un lapin avant qu'elle ne l'atteigne. Si elle parvenait à arriver assez près de lui, là, ils n'oseraient plus tirer … mais il fallait qu'elle s'approche. Ou le laisser s'approcher.

Comme elle avait l'air souffrante, voir inconsciente et que son visage était plus ou moins caché, elle murmura tout bas pour que seule sa camarade puisse entendre.

— Je m'occupe du prince, disparaissez comme si vous m'abandonniez.

Disant cela, Mulan se dit que cette idée lui avait peut-être déjà traversé l'esprit. A première vue, elle ne semblait pas du tout en état de combattre, mais elle avait connu plusieurs guerres, plusieurs batailles terribles … oui, elle avait connu pire. Et cette fois, elle avait la magie de son côté et cette magie avait soigné suffisamment sa plaie pour arrêtez son hémorragie, elle gardait le garrot par garanti, car le combat qui allait suivre allait sûrement être très mouvementé si elle ne parvenait pas à neutraliser le prince tout de suite.

Le plan était simple : quand Zelena allait disparaître, elle n'aurait qu'à attendre que le prince l'approche, à ce moment-là, elle n'aurait plus qu'à bondir sur lui pour l’assommer ou juste l'immobiliser. Le seul souci, c'est qu'il était armé d'un arc, alors il la garderait peut-être en joue sans trop s'approcher … sauf si elle avait l'air suffisamment inerte pour qu'il cherche à vérifier si elle était encore en vie ? Tant pis, elle devait essayer, de toute façon, avec Zelena à couvert de nouveau, elle pourrait sûrement agir à couvert pour l'aider si jamais ça ne tournait pas comme elle le voulait … à moins qu'elle ne décide de vraiment l'abandonner.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — demande de liens : ON.



_________________
花木蘭:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dark6nika.deviantart.com/



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key]

Revenir en haut Aller en bas
 

La vallée des trolls de pierre [Mumu & Key]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Trolls d'eau, Trolls de pierre, Trolls "tout court" ?
» gsm de Pierre Delandsheere
» La pierre de foyer votre avis !
» L automate des 7 vallées
» L'âge de Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Fantasyland :: “ Le Royaume d'Arendelle ”-