RSS
RSS


Forum RPG dérivé de la série Once Upon A Time
 

Partagez | .
 
 De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple] Mar 7 Avr - 21:38

Est-ce que Storybrooke est voué à devoir se battre tous les jours pour sa survie ? Voilà la question que Belle se posait depuis quelques jours. Depuis qu’elle avait retrouvé la mémoire, pas un jour, elle avait vu cette ville calme. Aujourd’hui encore elle longeait les trottoirs pour éviter les fissures liées au tremblement de terre. Au moins dans sa cellule, elle ne voyait rien et n’entendait rien mais ce n’était pas une vie… Maintenant, elle avait des amis, des gens sur qui compter, elle avait son père et Rumple… Ces deux-là allaient lui faire perdre la tête, elle les aimait mais ne pouvait s’empêcher de leur en vouloir. Pour des raisons différentes mais valables. L’un d’eux avait quelque peu réussit à se rattraper, en offrant à Belle la vérité de ses actes. Sauf qu’elle n’arrivait pas pour autant à tout oublier pour le moment.

Surtout qu’aujourd’hui la jeune femme avait un travail à faire. Elle était déjà fatiguée à l’idée de devoir retourner à la bibliothèque pour ranger tous les livres une seconde fois. Le tremblement de terre avait retourné une partie des meubles, elle se retrouvait à devoir tout remettre en ordre. Après avoir pris son petit dej’ chez Granny, Belle était retournée vers son lieu de travail d’un pas décidé. Clé en main elle ouvrit la porte et pénétra dans l’enceinte de la bibliothèque, enfin de ce qui en restait. La jeune femme avait déjà commencé à ranger certaines étagères mais il lui restait encore pas mal de travail. Comme à chaque fois pour se donner un peu de courage, Belle frotta ses mains sur ses cuisses pour enlever une poussière qui n’existait pas encore sur ses jambes.

Certains livres étaient abimés à cause des chutes ou des écrasements d’étagères… Belle en avait subi une d’étagère. Par chance à par des bleus et un bon mal d’épaule, elle avait survécu. Pour éviter que les marques sur son corps se voient, la jeune femme avait dû mettre un pantalon et un haut avec des manches longues. Ça lui changeait des robes ou des jupes qu’elle portait tous les jours, elle aimait se sentir libre dans ses tenues.

Belle se demandait si elle était vraiment libre, elle avait été enfermée pendant tellement de temps. Entre sa vie de Duchesse où elle avait l’interdiction de sortir, Rumple qui l’avait pris comme gouvernante, son enferment au château de la méchante reine et l’asile à Storybrooke, la jeune femme ne pouvait que croire aujourd’hui qu’elle était libre… Sauf qu’elle ne pouvait pas sortir de la ville sans perdre ses souvenirs et elle aurait voulu être une aventurière mais elle ne pouvait quand rêver dans les livres.

Une bonne heure passe et l’entrée de la bibliothèque venait d’être finit de rangée. Les habitants de Storybrooke pouvaient au moins être accueillis convenablement. Belle s’était retranchée au fond dans une pièce, alors qu’elle avançait non sans peine, elle tapa avec son pied sans le vouloir dans un livre qui se mit à glisser et à finir sa course sous une étagère, qu’elle venait de relever. La jeune femme souffla de mécontentement, elle arrivait à mettre encore plus de bordel sans l’aide de personne. Elle alla vers l’étagère pour récupérer le fuyard. Belle s’était accroupit et avait limite la tête sous le meuble pour essayer d’attraper le livre, elle le voyait, elle pouvait presque le toucher.


« Allez ! Viens ici, s’il te plaît… »

Belle avait le don de parler aux livres comme si elle parlait à des enfants, en quelques sortes elle avait raison. C’était ses enfants à elle.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple] Ven 17 Avr - 1:33

Il n'y avait que trois personnes, tous mondes confondu, que Rumple appréciait vraiment, qui comptaient vraiment dans son cœur. Mortem, son fils Bae et enfin sa très chere Belle, si intelligente et, courageuse Belle. Malheureusement, leur relation semblait toujours vouloir prendre un chemin empli d'embûches. Jamais, ils n'avaient pu profiter de plus de cinq minutes de bonheur total sans que quelque chose vienne leur tomber sur le coin du nez et, mettre le bordel dans leur idylle. C'était sérieusement frustrant, le pire étant qu'il était lui-même l'initiateur des emmerdes en questions, comme si c'était dans sa nature que de foirer ses relations, après tout Belle n'était pas la seule à en faire les frais, son fils avait déjà tellement subi (en fait, le seul qui n'avait pas encore pâti de son attitude, était Mortem, de part sa nature de faucheur, ce n'était peut être pas étonnant).

Quoiqu'il en soit, le petit homme avait réussi à plus ou moins arrondir les angles avec la jeune femme, en lui offrant la bibliothèque, un cadeau bien plus efficace que des fleurs stupides ou une boite de chocolats. Maintenant, le dealmaker se demandait comme allait sa bien-aimée, était-elle en bonne santé, heureuse, plonger dans un livre et ainsi couper du monde extérieur ? Cela ne l'étonnerait même pas, son ancienne femme de ménage étant toujours avide de nouvelles aventures imaginaires (quoiqu'il avait compris aussi, qu'elle ne cracherait pas sur de réelles aventures), la voir plonger dans un roman cependant, l'emplirait le cœur de joie, sans trop savoir pourquoi. Cela fit remonter des souvenirs, souvenir d'une autre bibliothèque, dans un château sombre, perdu dans les montagnes, de bons souvenirs à bien y réfléchir.

Tout ça le mena donc vers la fameuse bibliothèque en question, parce qu'il avait décidé d'aller rendre une petite visite à Belle, tout en espérant ne pas la déranger. On lui lança quelques regards en coin en chemin, des regards parfois complètement indifférent, parfois des regards haineux, comme si certaines personnes pensaient au fond d'elles, que le lutin malveillant de la forêt enchantée était coupable cette fois ci d'avoir dévaster la ville. Cela l'agaça, sans le déranger plus que ça, bande d'imbéciles, ils pouvaient bien s'imaginer ce qu'ils voulaient (Mais, si par malheur Belle pensait la même chose ... Non, la jeune femme était bien plus intelligente que ça). Ce qui le fit amèrement regretter de ne pas avoir prit sa voiture, pensant que marcher était plus intelligent, parfois, il se comportait comme un idiot.

Fort heureusement, Gold arriva rapidement à destination, se sentant soudainement très timide, n'osant pas entrer. Que faire si elle n'avait tout bonnement pas envie de le voir ? C'était une question qui ne cessait de revenir, s'en était presque devenu une torture. Autant entrer, non, elle n'allait tout de même pas rentrer dans une colère noire à cause de présence, ou peut être que si, elle ne serait pas la première après tout (mais, encore une fois, la jeune femme était plus intelligente que ça). Se traitant mentalement d'idiot fini, Mister Gold entra donc, constatant au premier abord qu'il ne semblait pas y avoir grand monde. C'était une impression cela dit, de plus, il s'en fichait au fond. Marchant doucement, comme pour ne pas briser la quiétude du lieu, Gold chercha la jeune femme du regard, tout en remarquant quelques étagères au sol, rien n'avait été épargné à Storybrooke, pas même ce bâtiment. Appelant Belle, tout doucement, le petit homme fini par l'apercevoir, visiblement en pleine chasse au livre. Il fut amusé de l'entendre parler au livre, comme si celui-ci était un être vivant.

Le lutin hésita entre la laisser se débrouiller et, ainsi l'observer avec grand plaisir. Cela ne prit que quelques secondes de réflexions, avant qu'il ne décide de jouer au gentleman. Brisant enfin le silence d'une légère toux, Rumple demanda d'une voix douce, amuser :

« Peut-être aurais-tu besoin d'un coup de main ? »

Un grand sourire s'étala sur son visage, ses deux mains poser sur le pommeau de sa canne. Il était fortement t'enter d'user de la magie, mais, il savait pertinemment que Belle n'apprécierait pas, pourtant, ce serait tellement plus simple ainsi ...
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple] Ven 17 Avr - 22:13

Le caractère de Belle la poussait à être têtue envers ce fuyard de livre. Au point de ne pas entendre, la porte d’entrée s’ouvrir et se fermer, ni les pas venant dans sa direction et ni l’appel de son nom. Quand elle est obstinée, elle en devient complètement sourde. Comme le jour de la mort de sa mère, dans leurs entêtements elles n’avaient pas entendu l’ogre venir à elles.

Il fallut le bruit d’un toussotement pour la faire réagir, au point que sa colonne vertébrale se mit à frissonner de peur, elle ne savait pas du tout qui se tenait derrière elle. Belle se mettait dans des situations tellement incongrues, qu’à ce moment-là n’importe qui pourrait l’agresser ou juste ce moquer. De plus si elle n’avait pas le bras coincé sous une étagère, elle aurait sans doute sursauté. Puis vint une voix… cette voix, sa voix. Belle pouvait la reconnaître entre mille, elle aimait tellement cette voix qui lui faisait perdre un battement de cœur. Rumple était là, dans sa bibliothèque, Belle était ravie de le savoir présent, même rassurée. C’était une bonne surprise de le voir mais elle ne savait toujours pas comment réagir face à lui.

Toujours le bras sous l’étagère, elle tourna la tête vers son visiteur, avec un léger sourire en coin. Rumple avait l’air amusé de la situation, ce qui était tout à fait logique, même Belle se retenait de rire, au point de se mordre légèrement la lèvre inférieure. A force de persévérance, on obtient ce qu’on le souhaite et Belle ne voulait en aucun cas que la magie l’aide dans sa tâche. Elle préférait décliner la proposition de Rumple.


Merci… mais… je… le tiens !

Comme pour appuyer ses paroles et sa conviction, Belle avait ressortit le livre avec vivacité. Il avait fallu que Rumple arrive pour qu’elle attrape enfin le fuyard. Doucement la jeune femme se releva, son bras était quelque peu ankylosé à force de se battre avec l’étagère. Elle regarda le livre qu’elle venait de sortir, il n’avait pas l’air abîmé par chance, elle caressa la couverture avec tendresse, comme pour le rassurer. Puis la jeune femme se repris et posa le rescapé sur une étagère à côté d’elle avant de se tourner vers Rumple. Belle ne devait pas être très jolie à voir, recouverte de poussières, les cheveux en désordres et sans doute avec un accro à son haut, vu de la façon qu’elle avait retiré son bras. Avec des gestes nerveux elle essaya de ce remettre un peu en ordre.

Désolé pour le désordre… On ne contrôle pas mère nature…

Belle faisait référence bien sûr à ce tremblement de terre même si elle se doutait que la nature n’avait rien avoir dans l’histoire. Tous les problèmes qui arrivent à Storybrooke ne sont jamais dû au hasard. Il y a une chose qu’elle savait là-dessus, c’est que Rumple n’y était pour rien dans cette histoire, enfin elle l’espérait… Ce qui comptait pour elle en cet instant, c’est qu’il avait l’air d’aller bien mais elle préférait qui lui confirme.

Ça va ?

Belle le regardait toujours avec son sourire en coin. Elle n’avait pas de rancœur en vers lui mais elle était plutôt mal à l’aise, elle ne savait plus si elle pouvait encore lui faire confiance. Pouvait-elle lui reprocher d’a tout prix vouloir retrouver son fils ? Bien-sûr que non, elle aurait juste aimé qu’il utilise les bonnes manières. Puis il n’y avait pas que ça, le fait qu’il ne l’écoute pas ou ne respecte pas ses promesses, comme de ne pas essayer de tuer Regina, l’avaient blessé. Belle se sentait bloquée à aller vers lui, mais quand elle doutait, elle se remémorait ce que Rumple lui avait dit dans ce même endroit. La bibliothèque avait été un merveilleux cadeau mais ce jour-là ce qu’elle avait apprécié c’était sa sincérité.
Revenir en haut Aller en bas



Invité
Invité

Informations
My life

MessageSujet: Re: De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple] Mar 28 Avr - 0:41

Ah, sa petite Belle, elle pourrait être couverte de boue et de poussière, qu'il la trouverait toujours aussi mignonne. Il sourit doucement à sa demande, est-ce qu'il allait bien ? Plus ou moins, il y avait des hauts et des bas, son fils n'était toujours pas retrouvé, un cratère déformait la ville, enfin, c'était tout bonnement le quotidien dans cette ville folle. Quoiqu'il en soit, la jeune femme semblait être mal à l'aise, Rumple ne voulait pas qu'elle le soit. Leur relation était certes pleine d'embûche, or, ce n'était pas une raison pour qu'elle soit gênée en sa présence. Son énorme coté lâche, lui intima de sortir tout de suite et, partir loin dans la bibliothèque en ruine, un autre coté de sa personne décida qu'il serait bien de détendre l'atmosphère. Ainsi, il répondit avec un petit rire :

« Oh ma foi, je vais très bien, semblerait que ma chère boutique n'a pas subi autant de dégât que ta bibliothèque. Le contraire aurait été fâcheux, imagine-moi avec un balai, à balayer le sol. Enfin, je serais ravie de te donner un coup de main pour le reste, ne t'inquiète pas, je n'utiliserais point de magie, parfois, il faut savoir faire les choses normalement, tu ne crois pas ? »

Il fit un plus grand sourire, tout à fait sincère, après tout cela ne pourrait pas lui faire de mal que de se comporter comme un homme ordinaire, si ? Comme pour confirmer ses dires, le petit homme commença à ramasser les livres, se penchant avec difficulté, mais, n'en montrant rien. Sa cheville n'était certes pas aussi douloureuse qu'avant sa malédiction, ni aussi douloureuse qu'au temps ou la ville était encore privée de magie, mais, il arriva parfois qu'elle se fasse sentir, c'était le cas aujourd'hui.

Peut-être était-ce un signe de stress, d'anxiété, ou la magie qui ne pouvait pas toujours cacher la douleur, il n'en savait rien en fait. Parfois, les choses étaient ainsi et, il n'y avait pas toujours d'explication. Ce qui ne l'empêche pas cependant, de continuer à ramasser minutieusement les livres, se redressant de temps en temps pour les poser en pile sur les quelques meubles encore debout. Soudainement, une idée illumina son esprit et, se redressa une énième fois, il déclara :

« Que dirais-tu qu'on partage de bons thés glacés et, hamburgers de chez mamie ? À moins, que tu n'aies pas faim, tu n'es pas obligé d'accepter, je pense juste que cela pourrait être agréable. »

À nouveau, Rumple se sentait hésitant. Amusant de penser qu'il était capable d'être impitoyable avec de grands seigneurs, rois, et sorcières puissantes, mais, qu'il pouvait être rien de moins qu'un chiot face à une simple jeune femme. Enfin, ce n'était pas une simple jeune femme non, c'était une femme courageuse, extraordinaire, intelligente, avec des yeux à s'y perdre dedans. Elle avait un pouvoir sur lui, il n'y avait aucun doute là-dessus. En tout cas, le petit homme espéra sincèrement qu'elle accepte sa proposition ...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ARENDELLELive in Winter


InformationsMes bavardages : 377
Dans le coin depuis le : 06/09/2014
Localisation : Dans le froid
My life
My Life
Relations du personnages:

Inventaire
:

MessageSujet: Re: De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple] Jeu 23 Juil - 12:47

Belle ayant quitté le forum, dois-je archiver ce RP ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


Informations
My life

MessageSujet: Re: De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple]

Revenir en haut Aller en bas
 

De temps en temps on a besoin d’aide [PV Rumple]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ne jamais laissez le temps au temps. Il en profite.
» Je n'ai pas besoin d'aide... Ok, peut-être juste un peu... [pv Saros]
» QUI S'AIME LAVALAS RECOLTE LA TEMPS PETE !
» Refuge (à temps plus que partiel.) de Bastien.
» [C] Le temps ? Quel temps ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Once Upon A Time - Have you seen A white rabbit ? :: Les Anciens Rps-